CHASSE ACTU

Chasses en licences dirigées ONF

Chasse en licences dirigées ONFLes licences dirigées de chasse sont des chasses à la journée organisées par l'Office National des Forêts dans certaines forêts domaniales. En règle générale, le droit de chasse dans les forêts domaniales est délégué par adjudication publique à des locataires, sauf dans certains territoires où des chasseurs bénéficient d'une autorisation spéciale, une La chasse avec l'ONFlicence, pour venir y chasser. Ces chasseurs sont encadrés par des professionnels de l'ONF qui dirigent l'action de chasse. On parle alors de licences dirigées.

logo onfLes territoires en licences dirigées sont des territoires emblématiques du fait de leur patrimoine cynégétique. Le professionnalisme des directeurs de chasse de l'ONF et de leurs équipes associé à la qualité des espaces chassés font le caractère de ces chasses à la journée. 

Pour beaucoup de passionnés et de connaisseurs, les chasses en licences dirigées par l'ONF sont ainsi considérées comme un must. Restant cependant abordable
(à partir de 150€ TTC la journée pour la bécasse à 220€ pour le gros gibier) elles sont l'occasion de passer des moments de chasse idylliques.

8 territoires de chasse uniques vous accueillent en Normandie, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Ile de France :


Normandie :
- Forêt domaniale de Lyons la Forêt
- Forêt domaniale d'Eu

Nord - Pas-de-Calais :
- Forêt domaniale de Raismes St Amand Wallers

- Forêt domaniale de Mormal (grand gibier)
- Forêt domaniale de Mormal (bécasse)


Picardie :
- Forêt domaniale de Compiègne

Ile de France :
- Forêt domaniale de Fontainebleau
- Forêt domaniale de Montmorency

En un seul coup d'oeil visualisez les spécificités de chaque territoire grâce à l'emploi des pictogrammes ci-dessous :

sanglier   cerf   chevreuil    chasse en battue   chasse à l'approche    chasse à l'arc

 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 4 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 4 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 5 jours