CHASSE ACTU

En Aveyron une compagnie de sangliers ruine 2 terrains de football


Les terrains de foot de la commune de Creissels en Aveyron semblent avoir bon goût, du moins pour les sangliers locaux !

terrain-foot-sanglier-aveyron
Photo : Midi Libre

Une harde de sangliers a décidé d’élire domicile non loin de 2  des 3 terrains de foot de la ville et d’y aller festoyer chaque soir ! Résultats les 2 terrains sont totalement impraticable comme en attestent les photos ci-dessus !

Un peu désemparée la municipalité c’est donc naturellement tournée vers la société de chasse du coin, malheureusement à travers la voix de leur président, les chasseurs sont eux aussi un peu désemparés « Le problème, c'est que le sanglier est un animal noctambule. Il se déplace la nuit et se terre le jour. Visiblement il a décidé de se caler dans cette zone résidentielle. Il est assez tranquille, ici, la journée. Les gens sont au travail, personne ne le dérange » (source : Midi Libre). En effet difficile, voir impossible, d’organiser des battues dans un quartier résidentiel.

Les chasseurs vont tenter d’utiliser des répulsifs sur les zones ou les animaux se remisent, espérant ainsi les décantonner.

 

Communauté

  • sabal237 est ami avec OLERON
  • jeanmi43s
    Il y a 4 jours

    Quelque pénible, quelque dangereuse que soit la chasse du chamois, où il n'est que trop fréquent de voir des hommes perdre la vie en roulant au fond des précipices, il est incroyable à quel point la passion pour cette chasse domine ceux qui s'y sont une fois adonnés. On en jugera par le trait suivant: "J'ai connu, dit M.de Saussure, un jeune homme de la paroisse de Sixt, bien fait, d'une jolie figure, qui venait d'épouser une femme charmante. Il me disait: Mon grand père est mort à la chasse, mon père y est mort, et je suis si persuadé que j'y mourrai,

    jeanmi43s que ce sac que vous me voyez, monsieur, et que je porte à la chasse, je l'appelle mon drap mortuaire, parce que je suis sûr que je n'en aurai jamais d'autre. Et pourtant, si vous m'offriez de me faire ma fortune, à condition de renoncer à la chasse du chamois, je n'y renoncerais pas. " Le pressentiment de ce jeune homme se vérifia, car, deux ans après, M. de Saussure apprit que le pied lui avait manqué au bord d'un précipice. Il avait subi la destinée à laquelle il s'était si bien attendu.

    (Jacques Lacombe 1795)
    Il y a 4 jours
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 5 jours