CHASSE ACTU

Chasse de Beaumarchais

Le domaine de Beaumarchais est un des domaines de chasse au petit et au grand gibier les plus proche de la capital. Situé dans le 77, à 60 kms à peine de Paris, vous y trouverez sans aucun doute une chasse de passionné et de qualité.
Changement de propriétaire en 2012! Mr Py, a repris le territoire depuis cette année et entend faire profitez ses clients de son expérience dans le domaine ainsi que de sa jeunesse!

Chasse faisans et perdreaux rouge jusqu'au 29 février 2016

Le territoire

chasse à la journée au domaine de BeaumarchaisLe domaine de Beaumarchais de part sa superficie important à la chance de pouvoir compter sur un biotope des plus varié. L'étendu total du territoire est de 340Ha + 60Ha de réserve. Comptez environ 120Ha de bois, un plan d'eau magnifique de 9Ha et le reste en plaine, soit un peu plus de 200Ha.

Les bois tantôt clair, tantôt dense, sont intégralement aménagées (allées pour se repérer et se déplacer, mirrador) pour la traque du petit et du grand gibier. Les plaines sont parsemmé de nombreuses cultures à gibiers...

Le Gibier

Tableau de chasseUn territoire si complet regorge forcément de nombreux gibiers. Le petit gibier est à l'honneur avec les perdreaux, faisans, lièvre et lapins ainsi que le gibier migrateur tel que la palombe et la bécasse. Ce superbe étang au milieu des bois quand à lui est un véritable temple du canards!
Le parc à sanglier quand à lui vous donnera des frissons assurés, tant au point de vue densité que qualité

Modes de chasse

La chasse au petit gibier peut se pratiquer seul, avec son chien, ou en groupe.

La chasse au canard peut aussi se faire seul ou avec des groupes amis/clients.

Les journées de chasse se déroulent dans un simple climat de convivialité et les repas sont pris sur place dans un rendez-vous aménagé pour votre confort

La chasse au grand gibier se pratique en battue

Chasse à l'arc

Dates de chasse

- Chasse aux canards tous les samedis à partir du 30 aout puis dimanche 6 et 13 septembre.

- Chasse au petit gibier (faisan, perdreaux) jusqu'au 28 février 2015.

- De septembre à février chasse du sanglier

- D'octobre à janvier chasse du petit gibier

- Chasse possible tous les jours de la semaine

Tarifs

Journée "Canards" sur étang de 9Ha à partir de 220€ / Jour

- Nous vous proposons, dès l'ouverture du petit gibier, des journées en Individuel au chien d'arrêt à partir de 220€ / Jour

- Comités Entreprises ou Entreprises désireuses de faire plaisir à ses clients, des groupes de 15 fusils peuvent être constitués (nous consulter)

Pour toute précision, n'hésitez pas à nous contacter, nous étudierons toutes propositions Petits gibiers et canards

- Journée "Sanglier" pour groupe de 14 Fusils minimum au Mirador : 270€ / Jour

- Journée 'Mixte' Sanglier et Canard : 300€ / Jour

Possibilité d'action seul avec son chien :

- Action pleine : 2000€

- Demie action : 1200€

Chasse à l'arc : 90€ la journée repas inclus + 5€ du kilos par sanglier mort

Les plus

Beaumarchais a comme atout principal son biotope riche et varié.

Facilement accessible de part sa situation (réseaux routier) et surtout à 60kms de Paris. Vous pourrez toutefois dormir sur place dans un joli gîte aménagé.

Possibilité d'entraînement de chiens toute l'année dans un parc homologué.

Contact

Chasse de Beaumarchais
Route de Touquins
BEAUTHEIL 77 120
(au fond de la ferme de Pressoucy)

Adresse administrative : 2, rue du Pommier de l'église
94 170 Le Perreux sur Marne

Téléphone :
Mr Py au 06 20 25 25 73

N'hésitez pas à nous contacter par téléphone !

Une question ? Une réservation ?
Complétez le formulaire pour joindre notre chasse.

  • Recopiez le code


Les champs marqués d'un * sont obligatoire

Notre avis

Le gérant du domaine, Monsieur PyMonsieur Py, le sympathique nouveau propriétaire, a à coeur la bonne gestion de son territoire. Proche de Paris nous avons aimé la richesse de son territoire ainsi que son aménagement trés bien étudié.

Communauté

  • jeanmi43s histoires de chasse
    11 heures Il y a 16 minutes

    La situation était des plus critiques, car partout c'était la mort en perspective. En brave, qui n'ignore pas que c'en est fait de lui, mais qui du moins veut lutter jusqu'au bout et vendre chèrement sa vie, le sanglier vint s'adosser contre le mur et fit tête à la meute grouillante et mordante qui en un instant l'assaillit de tous cotés, cherchant à le saisir aux écoutes.
    Raidissant ses membres puissants et se secouant de droite et de gauche, le ragot se débarrassa de la grappe dévorante qui lui tenaillait la chair, puis, comme la foudre, tombant au milieu des chiens,

    jeanmi43s il décousit en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, trois des plus mordants, puis, de nouveau vint s'acculer au mur. L'œil en feu, les soies hérissées, le ragot était vraiment superbe d'attitude à cette heure, et bien que blessé déjà et perdant son sang en abondance, il semblait de taille et de force à continuer longtemps encore la lutte.
    La brisée, qui mieux que tout autre le comprenait, avait saisi sa carabine et il épaulait déjà prêt à faire feu, quand Matador, bien que blessé lui même, s'élança sur le sanglier et le saisissant à l'écoute de gauche, s'y cramponna si bien que ce dernier malgré tous ses efforts, ne put parvenir à se débarrasser de son étreinte.
    Alors commença une lutte épique: les chiens acharnés à sa perte lui infligeaient les plus terribles morsures; lui de son coté ripostait vaillamment en frappant à droite et à gauche et à chaque coup répondait un hurlement plaintif, tandis que l'un des chiens roulait le flanc ouvert, les intestins pendant sur le sol.
    Mis dans l'impossibilité de tirer dans la crainte de blesser les chiens, La Brisée allait se décider à servir l'animal au couteau de chasse, quand ce dernier, tiraillait en tous sens, réduit aux abois, et se sentant à bout de forces, parvint par un dernier effort, à gagner la tourbière et se précipita tête baissée dans l'abîme entrainant avec lui ses plus mortels ennemis.
    "Tonnerre de Brest!" s'écria le piqueur en se précipitant à bas de son cheval pour se porter au secours des chiens.
    Il était trop tard hélas! le sanglier, poursuivant son œuvre vengeresse, s'était éloigné du bord et se trouvait hors de portée, il enfonçait peu à peu, et son petit œil perçant, lançait des éclairs en fixant la rive, sur laquelle restaient immobiles les témoins de cette scène étrange.
    Quelques instants plus tard, tout était terminé, les victimes avaient disparu à jamais, et la tourbière avait repris son allure endormie.
    Le retour fut triste; ne venions nous pas de perdre nos meilleurs chiens de tête. C'est égal, c'était un brave que ce ragot, et il est mort au champ d'honneur!

    (C.d'Amezeuil.1883)
    10 heures Il y a 30 minutes
  • jeanmi43s uploaded a video.
    Il y a 2 jours
  • Webmaster uploaded a video.
    Il y a 3 jours