CHASSE ACTU

Interview jean verney carron



 

 

interview jean verney carron

 

Saint-Etienne le 16 octobre 2011
Jean Verney-Carron, actuel directeur de la société portant sans nom, nous a fait l'honneur de nous accorder la première Interview de cette nouvelle rubrique. La voici en détail :

 

 

 

1/ Chasse Passion : Pouvez-vous en quelques lignes nous présenter l’historique de la société depuis sa création ?

 

Jean Verney-Carron : Verney-Carron est une très ancienne société familiale dont l'origine est en 1820 (la famille remonte même jusqu'en 1650, avec Guy Verney, "Faiseur de fusils"). En effet, c'est à cette date que Claude VERNEY participe au concours d'armurerie organisé par la ville de Saint-Etienne et gagne le premier prix, juste récompense du magnifique travail de sculpture et de monture qu'il avait réalisé sur un bois de fusil (Le Musée d'Art et d'Industrie qui en a fait l'acquisition le classe d'ailleurs parmi les plus beaux spécimens de l'époque). Cette crosse est à l'origine de la Maison car, fier de son succès, il prend la décision de signer dorénavant ses œuvres. En 1830, il épouse Antoinette CARRON, elle-même fille et petite-fille d'armuriers (on sortait peu de son milieu à cette époque). Il ajoute alors son nom au sien pour se distinguer d'un homonyme déjà connu dans le métier.

 

Les années qui suivent vont voir se succéder les innovations (quelques dates) et les "Jean" et "Claude" sur 6 générations.

2/ Quel est votre rôle à l'heure actuelle au sein de la société ? D'autres membres de la famille Verney-Carron officient-ils dans le groupe ?

Je suis aujourd'hui Directeur Général du Directoire de Verney-Carron SA.

Ce Directoire comprend également Pierre Verney-Carron (cousin de mon père) et son fils Guillaume Verney-Carron.

On retrouve également des membres de la famille au sein du Conseil de Surveillance avec mon père Claude Verney-Carron (arrière arrière petit-fils du fondateur)  qui en est Président,  mon oncle Michel Verney-Carron et ma mère Agnès Verney-Carron qui occupe la vice-présidence et enfin mon frère Geoffroy Verney-Carron.

 

3/ Pouvez-vous nous donner quelques chiffres clés de la marque : nombre de références, nombre d'armes produites à l'année, etc. ?

Nous fabriquons environs 8000 armes par an et le nombre de références est très important car chaque variation (extracteur ou éjecteurs / longueur de canons / type de finition /etc…) entraine une référence.

Mais nous avons aujourd'hui au sein de notre gamme d'armes de chasse fabriquées en série (par opposition au armes fabriquées à l'unité et sur mesure selon les désirs du client par L'Atelier Verney-Carron), trois  familles de fusils superposés (Super 9, Sagittaire et SagittaireXS), trois familles de carabines superposées (Express Prestige, Sagittaire et SagittaireXS), une famille de carabine semi-automatique (Impact NT), une famille de carabine à verrou (Impact Plus), et la nouvelle famille de carabine à rechargement Linéaire  (Impact LA), une famille de fusils semi-auto (VN) et une famille d'ar

mes (superposées, juxtaposées, semi-auto et carabines de jardin) à prix modérés (VERCAR) et hors armes de chasse, le lanceur sublétal de balles de défense (Flash-Ball). !

4/ Quels sont les produits phares de la marque (armes lisses et rayées) Verney-Carron ?

Les fusils superposés Sagittaire et au sein de cette famille, les modèles Polynox et "Spéciale Bécasse" font partie de nos produits phares. En armes rayées on retrouve aussi du Sagittaire avec les carabines superposées Sagittaire Express One et bien évidement les carabines semi-automatiques Impact NT mais on peut aussi dire que les nouvelles (2009) carabines superposées SagittaireXS avec leur bascule plus fines et arrondies grignotent des places ainsi que, bien entendu, LA NOUVEAUTÉ 2011, la carabine à rechargement Linéaire Avant "Impact LA".


atelier verney-carron5/ Verney-Carron a racheté il y a quelques années les établissements Paul Demas, devenus "L'Atelier Verney-Carron", qui incarne le très haut de gamme de la marque : comment se porte la marque à présent ?

Notre atelier artisanal (L'Atelier Verney-Carron) fabrique à l'unité et sur mesure des armes selon les désirs et la morphologie de nos clients. Depuis plusieurs années nous travaillons à faire en sorte que les clients potentiels de ce type d'armes pense L'Atelier Verney-Carron lorsqu'ils souhaitent se faire plaisir avec une arme luxueuse et unique réalisée pour eux. Ceux qui l'ont fait en sont ravis comme les nombreux clients Américains qui s'expriment sur les forums.

 

6/ A l'inverse, pour faire face à une demande croissante d'armes d'entrée d

e gamme, nous avons vu apparaître sur le marché la marque Vercar. Comment se déroule la fabrication des ces armes ? Quel contrôle assurez-vous sur la production ?

Les armes VERCAR sont en effet notre famille d'armes (superposées, juxtaposées, semi-auto et carabines de jardin) à prix modérés.

Pour pouvoir obtenir ces prix modérés, nous ne pouvions fabriquer ces armes dans notre usine de Saint-Etienne (les "One", Impact NT One, Sagittaire Express One sont nos "premiers prix" fabriqué à Saint-Etienne). Nous déterminons donc un cahier des charges indiquant, entre autre, quelles caractéristiques mécaniques, esthétiques, ergonomiques, bien évidement de prix sont nécessaire pour satisfaire le marché puis nous recherchons qui pourrait nous le fabriquer et dans quel pays.

7/ Le domaine de l'armurerie est-il beaucoup impacté par la crise économique ? Le cas échéant, comment tentez-vous d'y faire face ?

Oui, il est impacté. Cependant, nous avons souvent observé un décalage d'un ou deux ans au niveau de notre métier et si pour nous 2010 a été une année faible, 2011 à l'air d'être mieux parti.

8/ Vous innovez constamment, notamment cette année en dévoilant la carabine impact LA. Les chasseurs sont-ils à ce point friand de technologie et de nouveautés ?

Oui, et heureusement. Les armes de chasse sont des produits qui durent (parfois plusieurs générations de chasseurs) et le goût pour la nouveauté d'un grand nombre de chasseurs permet au marché de continuer d'exister… et nous par conséquent car sans clients, il n'y a pas de fabricants !

 

9/ Exportez-vous vos produits en dehors de l'hexagone ? Si oui, vers quel(s) pays et dans quelle proportion ?

Oui, principalement en Europe, en Russie et aux USA et dans des proportions qui varient en fonction du type d'armes. Si nous exportons près de la moitié des armes réalisées par L'Atelier Verney-Carron, pour nos productions de série ce pourcentage est très inférieur.

10/ Vous êtes quasiment la seule société du monde cynégétique à utiliser l'image de marque de célébrités, notamment des rugbymen ou plus récemment Luc Alphand. Quels avantages cela apportent-ils à votre communication ? Quelle(s) valeur(s) souhaitez-vous transmettre par ce biais ?

Notre filiale vêtements et accessoires Ligne Verney-Carron a été la première à utiliser comme modèles des sportifs de haut niveau pratiquant la chasse. Nous avons suivi cette année avec Luc Alphand comme parrain du catalogue et de la nouvelle carabine Impact Luc Alphand… pardon Linéaire Avant ;-)

Le but initial de ce type de communication est de montrer, aux chasseurs mais surtout aux chasseurs potentiels qui hésitent ou qui ont une image négative de la chasse, que des sportifs qu'ils connaissent et dont ils admirent ou ont admiré les performances pratiquent cette activité et s'affichent sans problème comme étant chasseurs.

verney-carron

11/ En 2002, Verney-Carron dévoile une ligne de vêtements à son effigie, comment avez-vous mis en place toute cette production et quelle part financière représente-t-elle à présent ?

Nous pensions depuis de nombreuses années à nous lancer dans le vêtement mais même si les clients sont les mêmes, il s'agit d'un autre métier.

En 2002, une opportunité s'est présenté de créer une filiale (50/50) vêtements et accessoires (Ligne Verney-Carron) avec les personnes qui venaient de reprendre également la marque Club Interchasse. Nous nous sommes contenté d'apporter notre marque et notre contribution financière, tout le reste dépendant entièrement de nos partenaires dans cette aventure qui, eux, connaissaient déjà ce métier.

Cette année Ligne Verney-Carron et Club Interchasse ne forment plus qu'une entité juridique (ce qui était déjà le cas depuis toujours au niveau opérationnel) et représentent un CA équivalent à celui de Verney-Carron SA.

 

12/ Verney-Carron propose désormais une gamme complète d'armes pour la chasse, cependant vous ne semblez pas présent sur le marché du tir sportif. Pouvez-vous nous en expliquer les raisons ?

Nous avons fait ce choix car nous sommes, malgré notre statut de n°1 français de l'arme de chasse, une PMI avec des moyens financiers limités. Or, le marché du tir demandant des investissements importants nous avons préféré investir ailleurs (Ligne Verney-Carron en 2002, Demas en 2004 et sa transformation en L'Atelier Verney-Carron depuis).

13/ Quelles sont les nouveautés à prévoir pour 2012 ?

Chaque année nos nouveautés sont dévoilées en Mars à l'IWA pour les professionnels et au Salon de Rambouillet pour les particuliers.

14/ Nous vous laissons le mot de la fin, vos réflexions, remarques, projets...

Bonne saison 2012 et bonne chance à ChassePassion.net avec cette nouvelle formule…

 


Communauté