CHASSE ACTU

Carabine Bergara B14



ESSAI : CARABINE BERGARA B14

carabine-bergara-b14

Peu de gens connaissent Bergara, du moins son histoire. Bergara est une marque du groupe Espagnol DIKAR, créé en 1980. Dikar S. COOP a commencé son activité dans la création et reproduction d’armes à rechargement par la bouche. Ces armes étant principalement destinées au marché US qui en est très friand. Au fil des années, DIKAR, qui est installé dans la ville Espagnol de Bergara (d’où le nom de la marque !) au pays Basque, s'est construit une solide réputation, dans la fabrication de canons notamment.

logo-bergara

C’est en 2008 que le groupe a décidé de créer la marque de carabine de chasse : Bergara Barrels. Bergara dispose donc sur le papier d’un produit abouti et de qualité. Notre essai va le confirmer.

Prise en main

Maintenant que nous en savons un peu plus sur Bergara, nous allons nous pencher plus spécifiquement sur le modèle B14 que nous a confié SIMAC, l’importateur Bergara en France.

carabine-bergara-b14-prise-en-main

D’aspect extérieur la B14 est simple, sans fioriture, le quadrillage très propre est la pour l’efficacité. Ses bois poncés huilés en noyer sont jolis, un amateur d’arme plus « tape-à-l’œil » regrettera sans doute le manque de veines du bois mais pour notre part cela ne nous a pas dérangé. Sa crosse dos de cochon avec renfort de joue colle bien au visage en visée ouverte. L’assemblage canon/bois jouie d’une bonne finition, pas de jeu excessif, ça respire le sérieux! Notons la présence de grenadières fixes.

Notre carabine d’essai est le modèle avec organe de visée (il existe un modèle sans aucun organe) surplombé d’une lunette d’affût. Le guidon est muni de fibre optique, sa hausse réglable en hauteur l'est aussi horizontalement. Lors de la prise de visée, le guidon vient se placer parfaitement dans le creux du « U », c’est agréable. Le canon est évidemment taraudé pour recevoir un montage.

BERGARA-B14

C’est côté mécanisme que cette carabine à verrou va révéler tout son savoir-faire, et dévoiler ses atouts principaux. Les experts verront au 1er coup d’œil que le boitier de culasse s’inspire des carabines à  verrou américaines, comme les Remington ou Winchester 70. La culasse à double tenon qui s’ouvre à 90° est tout simplement bluffante de fluidité ! Quand on prend en main cette carabine et qu’on la manipule pour la première fois, c’est vraiment le détail qui frappe immédiatement. On est bien loin des systèmes Mauser K98 qui "raccrochent" bien souvent, ici on dévérouille, et le mécanisme se manipule avec le petit doigt. Un bouton « poussoir » sur le côté gauche de l’arme permet de retirer facilement la culasse.

boiter-culasse-b14

L’approvisionnement de l’arme se fait par un chargeur amovible contenant entre 3 et 4 balles selon le calibre. Le poids de la détente est réglable « soi même », pour peu que l’on se sente capable de démonter l’ensemble. Par défaut le poids est réglé à 1.4kg.

Au stand

Nous avons tout d’abord testé l’arme au stand de tir. Sa lunette d’affût 3-12x56, et la réputation de la canonnerie (canon de 61cm), nous ont donné envie de tester le groupement des balles à 200m, d’autant que notre carabine est en calibre 7RM.

Nous voilà donc installé confortablement sur notre chevalet. Une première balle à 100m pour vérifier que l’arme est réglée : ok ! Nous allons tirer 2 salves de 5 balles en très peu de temps afin de contrôler si la dispersion est bonne. Hormis une balle presque en dehors de la cible (zone 1 de la cible, surement un coup de doigt de notre part), et une balle en périphérie de la zone noire, nous avons groupé toutes les balles dans la zone noire. C’est très bon !

La plaque de couche amortît convenablement le recule, mais calé dans le chevalet, notre ressenti est faussé.

BERGARA-B14-2

À la chasse

Deuxième et dernier volet de notre essai, nous emmenons la B14 avec nous à la chasse. Nous avons chassé le grand gibier en battue, et pour l’occasion avons choisi de retirer l’optique. Le montage pivotant MAK permet de réaliser l’opération très simplement en 5 secondes.

Sur le terrain donc, il faudra faire attention à la culasse qui, si elle coulisse parfaitement, fait aussi pas mal de bruit. Le chargeur s’enclenche quant à lui silencieusement. La sécurité positionnée sur le côté droit de l’arme ne pose pas de problème particulier, elle ne risque pas de s’enclencher par inadvertance. Notez qu’elle verrouille uniquement la queue de détente et non la culasse comme certaine marque.

chargeur-bergara

Nous avons pu tester notre aptitude à…….. tirer à côté, puisqu’un chevreuil nous a gentiment salué avant de retrouver les siens ! Assurément ce n’est pas à cause de la carabine !

Prêtée sans bretelle, nous avons transporté l’arme sur l’épaule, ou sous le bras, son poids sans optique de 3.4kg est dans la moyenne, et reste très supportable.

Bilan

Autant le dire tout de suite le test de cette Bergara B14 est véritablement une bonne surprise. En effet, nous avons gardé le meilleur pour la fin : son prix. Dans cette version la Bergara est vendue 1040€ TTC. Au vu de la qualité de l’ensemble, des excellentes propriétés de sa canonnerie, Bergara propose assurément une arme au rapport qualité/prix très bien placé. La finition nette et sans bavure de cette arme pourrait séduire bon nombre de chasseurs, qu’il s’agisse d’un premier achat d’arme rayée ou alors d’une 2ème arme de grande chasse. En effet, disponible en 6 calibres (voir ci-dessous) la B14 s’avérera vite un choix polyvalent.

Caractéristiques techiques :

Système de réarmement à verrou
Chargeur amovible
Calibres disponibles : .243 Win, .270 Win, .300 Win, 30-06 Springfield, .308 Win, 7RM.
Poids 3.4kg

Prix : 1040€ TTC

Liste des revendeurs sur simac.fr

 

 


Communauté