CHASSE ACTU

Connectez-vous !

  • Connectez-vous et étendez votre réseau
  • Vois les profils et ajouter de nouveaux amis
  • Partager vos photos et vidéos
  • Créer votre propre groupe ou rejoignez en d'autres
S'ENREGISTRER MAINTENANT C'EST GRATUIT!
  • Profile avatar deleted
    13 heures Il y a 9 minutes
  • Profile avatar deleted
    Il y a 2 jours
  • Marsou39 a chargé une nouvelle profil en couverture

    Il y a 2 jours

  • Marsou39 a chargé un nouvel avatar
  • Webmaster uploaded a video.
    Il y a 2 jours
    Un chasseur chargé par un sanglier

    Une vidéo de chasse au sanglier filmée au plus près de l’action assurément ! Un chasseur fixé par un sanglier à quelques mètres de lui, décide de...

  • jeanmi43s histoires de chasse
    Il y a 4 jours

    Souvenirs d'un veneur

    Un ferme dramatique sur la nationale

    On chasse un beau cerf sur la route d'Ouzouer sur Loire.Il fait un temps épouvantable.C'est un jour de Décembre froid et humide, qu'accompagne un brouillard à couper au couteau.Mon patron a un invité de marque, le comte de Montpezat. Après un parcours difficile, les chiens sont en défaut depuis pas mal de temps à l'Orme, sur la propriété de monsieur Debré. Découragé, trempé, Michel me fait dire qu'il rentre aux Bordes avec son invité, car celui-ci doit impérativement prendre son train pour rentrer.

    jeanmi43s Bon, sans vouloir jouer sur les mots, le patron ne m'a pas formellement dit d'arrêter la chasse. Alors moi, je continu à chercher mon cerf. Par chance, quelques minutes plus tard, celui ci est relancé par la chienne Guitare. Mon animal a déjà pas mal de kilomètres dans les pattes, mais cet arrêt lui a permis de se refaire une petite santé. A la nuit tombée, je l'entends enfin tenir les abois. Manque de chance, il se tient en plein milieu de la route nationale Gien-Ouzouer sur Loire. Je l'entraperçois dans la brume au loin, entouré de tous mes chiens, pattes écartées, tête basse, bien calé sur le goudron. Dans les secondes qui suivent, je distingue à travers le brouillard le faisceau des phares d'une voiture qui arrive à vive allure. Je me trouve trop éloigné pour faire quoi que ce soit. Lancé à plein galop, je ne peux qu'observer la scène. A travers la bruine, le chauffeur découvre au tout dernier moment les animaux devant lui. Et c'est la catastrophe! Sans même ralentir, le véhicule percute mes chiens et le cerf, puis il termine sa couse dans le fossé. Arrivé sur place je saute de cheval et je me précipite sur les lieux pour constater que malgré sa voiture bien cabossée, le chauffeur est indemne. Par contre, j'ai 2 chiens de mort, d'autres sont blessés et je vais devoir achever le cerf qui agonise. Quel carnage! J'en ai les larmes aux yeux.
    Vite, je fais dégager le cerf et tous mes chiens de la route. On m'aide à porter ceux qui ont été accidentés. Maintenant, il me faut impérativement prévenir Michel. Pas très rassuré, je me dirige vers une ferme qui se trouve à coté de là. Gentiment on m'autorise à téléphoner au patron. J'ai des noeux dans le ventre et j'imagine que je vais sacrément me faire engueuler. Le téléphone sonne, c'est Michel qui répond. Immédiatement, une question fuse:
    "Mais où est tu Hubert?"
    Prenant mon courage à deux mains, je lui explique brièvement la situation. Le cerf enfin relancé, les abois sur la route, l'accident causé par le brouillard, les deux chiens morts, le cerf pris et une voiture bien abîmée. Après un court silence, le ton et la réponse de mon patron me rassurent.
    "Hubert, c'est un malheureux accident qui n'est pas de ta faute. Le plus important c'est que le chauffeur ne soit pas blessé. Nous sommes assurés pour ce genre de sinistre. Dis le et rassure bien l'automobiliste. Tu as pris ton cerf ? C'est parfait ! J'arrive pour remplir les papiers d'assurance, puis...curée sur place du village dans une heure"
    Le comte de Monpezat qui est déjà reparti en train, ne peut, bien entendu, assister à la curée. Malgré cela, Michel qui est rarement à court d'idée, décide de lui faire quand même les honneurs. Le lendemain matin, il fait empaqueter le pied du cerf, et il l'envoie au comte par la poste.
    Il y a 4 jours
  • jeanmi43s
    Il y a 4 jours

    L es bêtes, trop nombreuses malgré l'effort des chasseurs, exaspèrent les agriculteurs.

    Un chiffre : la saison passée, 34 800 sangliers ont été abattus dans le département du Gard, selon la Fédération de chasse. Un constat : cela n'a pas suffi à éviter les ravages dans les champs et les vignes. "Ce week-end, c'est la fête à Aspères (dans le Gard, NLDR) et j'appréhende d'y aller", concède le président de la chambre d'agriculture, Dominique Granier.
    "Ils vont tous me parler de ça, en me disant que je ne fais pas assez. Mais on fait déjà beaucoup." Et il n'y a pas qu'à Aspères que les...

    jeanmi43s agriculteurs en ont marre et bien plus...
    Il y a 4 jours
  • xRizzinix a partagé une photo dans l'album Photos de xRizzinix
    Il y a 6 jours

  • jeanmi43s histoires de chasse
    Il y a 1 semaine

    Vicomte Jacques de Larye (1752-1796)

    Le vicomte de Larye eut la jeunesse de ses ancêtres, une vie en plein air et à la chasse.Son portrait peut se résumer en quelques mots; grand, mince, assez bien proportionné, vigoureux et adroit.
    Il créa en Haut poitou et Limousin une race rivale des Foudras. Les loups foisonnant, il s'occupa d'eux et, chaque jour au château de la Besge les trompes sonnaient pour de nouveaux triomphes. Un jour, voulant avoir une preuve convaincante de la valeur de ses braves compagnons de chasse qui jouissaient d'une grande renommée, le vicomte de Larye attaque un grand

    jeanmi43s vieux loup, décidé à ne pas le lâcher, à moins de fatigue évidente de la part des chiens et des chevaux. Pendant trois jours, la chasse continua, ardente. Le soir, on s'arrêtait le plus près possible de la brisée, à proximité d'une ferme s'il y avait moyen. On pansait les chevaux, on réconfortait les chiens et le lendemain, dès la pique du jour, l'équipage frais et dispos recommençait la chevauchée. A la fin du troisième jour, le pauvre loup, les jambes raidies, coiffé par la vaillante meute, recevait le coup de couteau qui mettait fin à ses tribulations.
    Une autre fois le gentilhomme lança à 9 heures un loup à la forêt de Coutumes avec seize chiens. L'animal débuche, son piqueur et lui perdent la chasse. Ils la cherchent vainement tout le jour. Le lendemain en revenant à cette même forêt de Coutumes, près de Bellac, pour quêter leurs chiens, ils les retrouvent tous les seize qui chassaient vaillamment leur loup de la veille. Ils l'avaient mené et avaient été vus à la forêt de Braconne près d'Angoulême à quinze lieues de là (près de 60km).
    Les chiens de Larye étaient tricolores, de taille moyenne de vingt deux pouces environ, légers de conformation, le dos quelque peu harpé, la poitrine profonde. ils criaient beaucoup, avec des voix claires et prolongées, étaient doués d'un nez très fin, qui leur permettait de rattaquer le lendemain leur animal sur une brisée de la veille.
    Ajoutez à cela un fond inépuisable, mais sans être très vite. Ils chassaient facilement le loup depuis le lever jusqu'au coucher du soleil.
    A la révolution, Jacques de Larye coupa la queue et les oreilles de ses merveilleux chiens de loup pour leur enlever une beauté trop aristocratique et les distribua dans ses fermes. C'est ainsi qu'après la tourmente M de la Borderie retrouva l'un des plus beau, "Figaro".
    Le vicomte de Larye fut guillotiné à Limoges au retour de l'émigration le 8 messidor an lV. Ainsi finit celui qui tua loyalement plus de mille loups dans sa vie de veneur.
    Il y a 1 semaine
  • jeanmi43s
    Il y a 1 semaine

    La vague de froid de 1956

    A la chandeleur, l'hiver se passe ou prend vigueur...

    Décembre et Janvier, avait été anormalement doux. Le froid est arrivé brutalement le 2 Février (-20°C à -36°C). Février 56 a subi une vague de froid exceptionnelle à tout point de vue, comparable à celui du 17 Décembre 1938 et plus tard, le 22 Décembre 1962. De par sa durée, un mois, son intensité, puisque ses records restent d'actualité, et de son étendue, car tout le territoire européen a été affecté.

    jeanmi43s Pendant les 15 premiers jours, ce fut une déferlante de toutes les espèces d'oiseaux migrateurs vers le sud. Dans le midi, on entendait les oliviers en sève qui éclataient. La Loire, la Seine, la Gironde, la majorité des rivières de France devinrent des blocs de glace de plusieurs mètres d'épaisseur.Un mètre de neige à Arcachon et à Saint Tropez, neige qui recouvre toute l'Europe et même l'Afrique du Nord. Record absolu:-50°C ont été enregistré au lac de Marboré (2500mètres), dans les Pyrénées Espagnoles.
    Il y a 1 semaine
  • moments enchantes
    Il y a 1 semaine

    Que se passe t-il à l'atelier Momentsenchanteschassepeche ??? Je partage avec vous ma nouvelle adresse de la boutique atelier www.momentschassepeche.com N'hésitez pas à partager sur vos réseaux sociaux. Belle journée à tous

  • moments enchantes a chargé une nouvelle profil en couverture

    Il y a 1 semaine

  • moments enchantes a chargé un nouvel avatar
  • moments enchantes a chargé un nouvel avatar
  • Profile avatar deleted
    Il y a 1 semaine
  • chamel est ami avec OLERON
  • Zenie est ami avec TONIO79
  • jeanmi43s uploaded a video.
    l y a "2 semaines
  • Profile avatar deleted
    l y a "2 semaines
  • Al30 a chargé un nouvel avatar

CONNEXION MEMBRE

Communauté

  • Profile avatar deleted
    13 heures Il y a 9 minutes
  • Profile avatar deleted
    Il y a 2 jours
  • Marsou39 a chargé une nouvelle profil en couverture

    Il y a 2 jours