Actualité de la Chasse Chasse en France Julien Bayou encourage la destruction des réserves d’eau nécessaires à l’agriculture

Finalement, ne serait-ce pas un concours que se sont lancé Sandrine Rousseau et Julien Bayou. Une sorte de kamoulox à la sauce EELV ou l’objectif est de dire le plus grand nombre de conneries en un temps record.

Si il est vrai que la maître incontesté du jeu semble Sandrine Rousseau, Julien Bayou a décidé pour la rentré 2022 de sérieusement lui contester la première place. Première place brigué également par Muriel Fusi qui a estimé récemment que les fusils de chasse étaient des causes d’incendies.

La lutte est acharnée donc, mais revenons à notre joueur du jour : Julien Bayou. Dans son interview d’hier sur BFM TV, l’homme qui vient d’être élu Député de la République a affirmé soutenir la désobéissance civile auprès de celles et ceux qui vandalisent les réserves d’eau construite pour permettre aux agriculteurs d’arroser leurs cultures : « Nous encourageons les actes de désobéissance civile contre les réserves d’eau agricoles qui pompent dans les nappes. C’est assumé devant les tribunaux ».


Des propos hallucinant mais largement assumés par le secrétaire national d’EELV qui a même indiqué soutenir devant les tribunaux les auteurs de ses actes au besoin.

Ce quasi appel public à détruire des biens publics n’a pas manqué de faire réagir la classe politique, à commencer par le ministre de l’agriculture Marc Fesneau sur Twitter : « Non-violent ?? Violation de propriété, menaces, destruction de biens autorisés. Quand on prétend être un responsable politique on fait respecter la loi et on ne cautionne pas la violence. Jamais. Pour ma part aux côtés des agriculteurs victimes. Sans l’ombre d’un doute. »

Suite à la prochaine interview, la lutte est intense !

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

82 Commentaires

  1. Article a charge contre Bayou que je soutiens dans ce cas précis comme agriculteur.
    Votre article n’explique pas la situation. Nous demandons depuis longtemps la création d’étangs pour stocker l’eau d’hiver et de ruissellement pour contrer la sécheresse. Les syndicats des eaux les refusent.
    Mais la CE a décidé de créer des méga bassines (coût unitaire 3M€ subventionnés a 70%) que des sociétés privés se sont empressés de financer. Pour les remplir ils utilisent l’eau des nappes et pas l’eau de ruissellement alors qu’il y a 40% d’évaporation. Et ils revendent l’eau aux petits agriculteurs qui n’ont plus d’eau dans les nappes…
    Alors oui je suis d’accord avec Bayou. Et tous les chasseurs de chez nous le soutiennent.

    • Je suis d accord avec ce dernier commentaire dans la mesure où effectivement il faut dissocier les bassins qui reçoivent l eau de ruissellement ou l eau des drainages.
      Cela fait 3 inondations que nous subissons du fait du surplus des eaux de drainage des cultures situées en amont de chez nous .
      (Interdit de diriger les eaux de drainages vers des lieux privés mais….)
      Ces eaux seraient mieux utilisées a être recyclées dans des bassins de récupération d autant plus qu il y a en amont de l Irrigation!
      Ou est la cohérence ?

    • Nous sommes seulement en Europe au début des conflits qui vont se faire pour la gestion et la répartition de l’eau
      Aujourd’hui chacun réclame sa part et l’équilibre entre les eaux de surface et les eaux de profondeur ainsi que leurs utilisations (consommation , agriculture , industrielle, loisirs) . Évidemment c’est un terreau de discussion utilisé à des fins démagogiques d’autant que ce qui est vrai pour un secteur peut être complètement faux pour un autre . C’est pour ses raisons que le recours à l’incivilité est inacceptable dans la bouche d’un élu de la république .
      Ces bassines se sont construites avec des autorisations et c’est à ce moment qu’il fallait intervenir. J’espère qu’une étude d’impact environnemental a été exécutée faute de quoi c’est pas au bien qu’il faut s’en prendre mais aux personnes en charge de ce dossier

    • @Alain. Je suis tout à fait d’accord avec votre commentaire. Jamais un élu démocratique ne devrait soutenir la dégradation d’un bien.
      Or dans ce cas les processus démocratique et technique sont bafoués. Personne n’est coupable car rien dans ce dossier n’était clair. L’aubaine était trop bonne de profiter de l’argent de la CE et tout semblait aller dans le bon sens.
      Mais le diable est dans les details.
      Et ce n’est qu’après coup qu’on a pu se rendre compte du désastre écologique et economique.
      Nous devons a tout prix mettre en place un processus démocratique et technique afin que les solutions qui pourront être trouvées soient acceptées par les francais…et les élus !
      Or le principe du « ruissellement », cher à notre Président, et l’absence de porteurs de contradiction dans l’administration sensée travailler pour les français, font que tous les dossiers de transition sont voués à la contestation.
      Il y a en ce moment d’autres sujets comme le SCOT, les éoliennes etc où les élus se voient obligé de mettre en application les directives du gouvernement alors que rien n’est discuté en amont. ,Et je ne parle même pas des réformes de chômage, retraite etc qui ont été présentées a Bruxelle sans l’accord des parlements. Le gouvernement ne peut pas décider seul de notre avenir !

  2. Et si nous nous mettions autour de la table avec des personnes de tout bord et de toute profession suffisamment intelligentes pour s’écouter, débattre, construire ensemble.
    Ce monde m’épuise c’est toujours la faute des autres et on en vient à détruire les biens d’autrui comme si cela réglait le problème.
    Ce monde, je ne le reconnais plus. Après les seaux de peinture rouge sur les vitrines de boucheries pour les Vegans, les perçage de jacuzzi, les dégonflage de pneus des SUV par les écologistes ou certains d’entre eux, les élus qui prônent la désobéissance civique alors qu’ils représentent la République…. Qu’allons nous avoir demain ? Ce député doit être radié de sa fonction qui ne correspond pas aux valeurs de la République tout simplement.
    Je pourrais encore en dire mais restons en là.

  3. Julien Bayou…je crois qu’on tient notre champion 👏👏👏
    Comme quoi c’ est pas forcément l’ intelligence qui distingue nos représentants au palais Bourbon…
    Comme le disait un de mes prof d’histoire de collège « pauvre FRANCE regarde tes fils …et pleure ». Avec le recul je comprends beaucoup mieux ce qu’ il voulait nous dire…

    • On s’etonne que les francais (es) se désintéressent, ne votent plus ! rien de surprenant avec cette bande de guignols instruits mais pas du tout intelligents qui voudraient nous apprendre à faire des enfants (express) mais qui sont surtout intéressés par les honneurs et surtout l’argent plus ils en detournent moins on les réprimande. Georges Herbert a dit, qui vole un oeuf vole un boeuf, nos hommes politiques commencent par le boeuf.

  4. Incroyable de voir ce type de comportement ! Mais moi aussi je suis opposé à pomper de l’eau dans une nappe ou une rivière hors période d’abondance d’eau ! Faut pas être idiot! Prendre de l’eau quand tout déborde et remplir des réserves devrait être obligatoire et même imposé ! Qu’il y est un control sur ces prise d’eau ne dérange personne même rendrait le débat plus serein ! Mais quand je vois des idiots d’une écologie stupide ça me révolte ! Et c’est peu dire…

  5. Bonjour, ces saboteurs sont irresponsables et qui sème le vent récolte la tempête.
    Il n’est nul besoin d’aller pomper dans les nappes, il suffit de dériver un peu du surplus d’eau qui coule dans nos fleuves lors des pics hivernaux en les stockant dans des bassins aménagés pour ça.
    C’est pas moins de 125 milliards de m3 d’eau tous les ans en moyenne qui partent à la mer ou l’océan depuis nos 5 fleuves principaux en France, il y a peut être moyen d’en prélever un peu au passage quand leur débit est au plus haut.

    • Bonjour je suis tout à fait d’accord avec vous courage et volonté sont aujourd’hui plus d’actualité face à des imbéciles dît écologiques ne respectant pas la mémoire des anciens et les travailleurs de la terre.

    • C est le bon sens même.
      Il y a dans le monde politique
      énormément de rigolos qui passent leur temps à déconner
      AU LIEU DE TRAVAILLER.
      ET c est à eux qu on ouvre les
      Antennes.Triste vraiment triste

    • Tout a fait.
      Mais les syndicats des eaux refusent que nous fassions des étangs de rétention.
      Ce sont des sociétés privés qui les font et qui prennent que l’eau des nappes.
      Après ils les revendent aux petits paysans.
      Ce sont des speculateurs, copains de Jean Castex…

    • Une grande partie des cultures irriguées sont destinées non pas à l’alimentation humaine ni même animale mais à l’industrie chimique notamment celles de maïs !!
      L’agriculture ultra mécanisée telle qu’elle est pratiquée en France ne satisfait personne. Elle est nocive pour l’environnement, très consommatrice en eau et ne propose que très peu d’emplois. Il est grand temps d’envisager un autre modèle. La ressource en eau serait suffisante si l’agriculture se recentrait sur des cultures vivrières. Il ne serait pas nécessaire de modifier encore l’environnement en creusant des bassines à fond de plastique ! C’est vraiment n’importe quoi

  6. On s’étonnera qu’un jour ça finisse mal ..et qu’un jour un agriculteur tire sur des bons a rien qui détruisent sont travail ! Car avant de viser les agriculteurs il faudrait peut être voir les sois disant écolos débiles qui retirent les empellements sur les cours d’eau ou qu’ils les ouvres en grand et qui les refermes trop tard quand le niveau d’eau est déjà trop bas! On est incapable de gérer l’eau de nos rivières. Les incapables sont vous les écolos et c vous les races a abattre et non les agriculteurs !

    • Je suis entièrement d’accord avec vous
      Il faut arrêter d’écouter ces soit disant écolo qui n’ont rien dans le cerveau

  7. C’est un député qui encourage la destruction d’investissements privés , il doit être sanctionné politiquement et aussi par la justice
    C’est hyper grave ce genre de comportement et cet individu bafoue la fonction de député et apporte un discrédit à l’ensemble des élus de la république .
    Pas étonnant que plus de 50% des gens ne prennent plus le chemin des urnes !

    • On a vraiment un tas de branleurs dans les gouvernements successifs demandez conseil au près de gens compétents et les autres allez jouer dans votre coin merci

  8. Et vous boirez quoi quand les nappes phréatiques seront à sec avec un pompage intensif et non maîtrisé ?
    L eau est désormais plus que jamais … à partager … et non pas à pomper dans les nappes selon les besoins des uns ou des autres, golfeurs comme agriculteurs sans prendre en compte la globalité du pbe et des besoins. L agriculture doit désormais s adapter aux nouvelles conditions climatiques car ce n est pas l agriculture qui dictera le climat. Mais le climat qui fera l agriculture d hier et de demain.

    • Encore un qui connait rien au métier d’agriculteur et encore moins sur ce qui est de la gestion de l’eau.
      Pour votre information JF et les autres, le remplissage des réserves et non des méga bassines s’effectue avec des règles bien strictes. Le remplissage ne démarre pas avant le 1er novembre et bien sûr si le niveau de la nappe le permet car les niveaux des nappes sont contrôlés et continu à l’aide de piézomètre. Et le remplissage doit être fini le 31 mars. Donc l’idée est de prélever l’eau en période hivernal quand elle est en excès et de la stocker pour la restituer en été quand les plantes en on le plus besoins tout en évitant les prélèvements dans la nappe en période estivale. Donc je ne comprends pas la polémique sur les réserves de substitution.

    • Et toi tu mangeras quoi quand tu ne trouveras plus tes bon legumes frais sur ton petit marché produits par l agriculteur en question?!!!!!!

    • Donc on casse d’après les conseils d’un député qui d’un autre côté va nous prôner la non violence dans bien des situations ??? Pas forcément malin comme réaction.

    • Et vous mangerez quoi ?

      Du foin bien sec, cela n’a jamais été très bon pour un fonctionnement normal du cerveau.

      Pensez plutôt pourquoi la nature inonde d’eau les habitations en hiver et disparait en été ?

      Les constructions et aménagements urbains en sont les principales raisons, nos amis les bêtes d’EELV n’en parlent jamais, c’est bizarre.

    • Il n’a jamais été question de pomper dans les nappes phréatiques mais de remplir les réservoirs et les retenues d’eau avec les excédents hivernaux ou bien en prélevant sur l’eau des fleuves (une bonne partie des eaux de Paris est prélevée sur celles de la Seine mais oú est donc le crime ?). Quand on va saccager ces réserves d’eau là, c’est non seulement criminel mais c’est lourdement condamnable au plan pénal. On est face à de la destruction de biens publics comme le font les loubards en saccageant le mobilier urbain ou en brûlant des voitures.

    • Oui, exact, ce député est un irresponsable, ce qui m’inquiète le plus est que ce mec a été élu !
      Bien évidemment le remplissage de ces réserves se font avec le surplus des rivières lors de fortes pluies, une pompe est d’un coût considérable

  9. C’est juste un appel à la haine
    Une attitude normale pour un représentant de la démocratie ?
    Il n’y a pas d’enquête de moralité pour être Député de la république ? A priori tout est permis ?

    • Quand j ai déjà dit que les écolos étaient plus fous que ceux qui sont enfermés ils le prouvent une fois de plus c est vraiment une race de gens à part entière de la société.

  10. D’abord ces bassines ne sont pas des biens publics mais privés puisqu’ils sont réservés aux seuls agriculteurs et largement financés par eux au minimum 30% d’après leurs opposants.
    Ensuite ces mega bassines sont un non sens (auxquels les agriculteurs sont contraints j’en conviens puisqu’ils ne peuvent pas irriguer s’ils ne sont pas reliés à ces bassines) puisqu’au lieu de stocker l’eau dans les nappes phréatiques où elle se conserve au mieux, elle est stockée en surface où elle s’évapore, dans de grandes bâches en plastiques noirs qui accentuent l’évaporation de l’eau!
    Plutôt que de faire pousser du maïs pour le bétail et l’exportation, faisons pousser des céréales moins gourmandes en eau pour le bétail et cessons d’exporter massivement nos produits bruts quand on sait que les produits manufacturés rapportent bien plus!

    Et si au lieu de partir sur l’idée que les écolo et chasseurs ne disent que des conneries on se mettent à s’écouter un peu plus?

    • Oui à l’écologie, non aux écologistes irresponsables ayatollahs de la bêtise.
      Ils s’en prennent à des acquis datant de la révolution, mais savent aussi se servir du moment que cela sert leurs objectifs, principalement diviser pour mieux nous ent…ber! Dégagez bande d’inutiles.

    • Attention l eau récupéré en bassine est faite sur un temps très court en hiver ET seulement si la nappe phréatique est pleine à plus de 90%..c est donc une eau qui ne serai pas parti dans la nappe mais directement en riviere/mer.
      Biensur on trouvera tjs des tricheurs pour contourner ou enfreindre les règles. Et biensur il ne fait pas généraliser ce systeme pour ne pas nuire au rivière et fleuve ou marais qui ont besoin de cette eau.
      Mais l exemple simple.. il a trop plus (orage) sur les côtes vendéennes ce qui entraîne une polution des eaux…si une partie de l eau avait pu être récupéré avant d arriver à la mer….
      Attention au résumé simpliste dans un sens comme dans l autre..tout est question d équilibre

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici