Actualité de la Chasse Chasse en France Willy Schraen demande aux chasseurs d’arrêter de publier des photos avec de...

Tous les mois Willy Schraen intervient dans notre nouvelle web émission dédiée à la chasse « Parlons Chasse » que nous avons lancée en juillet dernier.

Pour son 1er édito, le président de la Fédération Nationale des Chasseurs a parlé avec franchise aux chasseurs de France. Il est question de chasse bashing, de chasse’adapt, mais également de chasse aux sangliers et avant tout de sécurité, un point sur lequel le président a particulièrement insisté.

Autre point qui a fait l’effet d’une bombe c’est celui qui concerne les photos de tableaux publiées sur les réseaux sociaux, notamment Facebook et Instagram.


En effet, Willy Schraen aimerait que les chasseurs arrêtent de publier des photos de tableaux trop conséquents sur Internet et leur demande d’être « réglo ». Le patron des chasseurs demande « d’arrêter de mettre ce genre de photos sur Facebook qui nous font un mal considérable ».

Willy Schraen pense principalement aux pigeons et dont on voit malheureusement déjà fleurir des photos de 30 ou 40 oiseaux tirés par un seul chasseur dans 1 journée. Le problème n’est pas tant le nombre, tant que cela reste exceptionnel dans la saison, mais le fait de le publier sur un réseaux social à la vue de tous, et surtout d’une cohorte d’anti-chasse à l’affût de tout pour dégrader l’image de la chasse

Il en est de même pour les vidéos de chasse que nos opposant « emmagasine, mettent de côté et ressortent à d’autres moments », hors de leur contexte.

C’est donc une vraie prise de conscience que le président Willy Schraen demande aux chasseurs de France et comme il aime à le répéter, il nous demande à tous de « jouer le jeu », afin que les chasseurs de leur côté participent également à l’amélioration de notre image que la FNC et Willy Schraen s’évertuent à changer.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

34 Commentaires

  1. Tout à fait D accord avec le Président depuis même très longtemps : je n ai jamais passé sur Facebook de photo ou vidéo en montrant des tableaux de chasse.
    On voit souvent une photo ou vidéo avec des tableaux concernant beaucoup de chasseurs alors sue l on voit 1 ou 2 chasseurs
    C est bon de mettre ces petites choses au point

    • Ben nous, cette année on rate tout ou on ne tire pas alors le tableau ne risque pas finir sur Face de bouc. Bien sûr d’accord avec notre président.

    • Très bon conseil , faut quand même se dire que des photos issues de journées avec des dizaines de sangliers au tableau , pour le commun des mortels c’est un abattoir à ciel ouvert !
      De même des vidéos avec dix chiens sur une bête rousse qui couine à tout va et un traqueur qui la pique , pour certains c’est abominable .
      Et je passe sur les super vidéos de Wildboar Flingueur , où c’est le tir aux pipes !
      Bref , le portable et les comportements de certains ont gravement nuit à la chasse , nos détracteurs l’ont bien compris .

  2. En effet c’est dramatique pour notre image. Est ce que les FDC ne pourraient pas proposer un service de modération aux chasseurs de leur département ? On leur envoie les photos et vidéos avant de les publier sur les réseaux ?

  3. Bonjour,
    Notre président a raison, et il faudrait en faire de même avec certains influenceurs qui postent toutes les semaines des vidéos accessibles par nos opposants.
    Il serait nécessaire que nous puissions avoir accès un site de discussion réservé aux chasseurs qui s’identifieraient à l’aide de leur permis.
    Chasseur pour toujours.
    Amitiés en Saint Hubert

  4. Bonsoir ,je suis d accord aussi .les tableaux je les gardes pour moi ou dans un cercle très fermé. Maintenant il y a d autres choses à faire pour donner une bonne image de notre passion et je dis bien passion et non un sport comme beaucoup l entende comme ceci.alors monsieur le président taper ou il faut .Merci, les enclos etc…bonne saison a vous dans les milieu ouvert sur du gibier naturel, ceci est la vrai chasse.

  5. Je content que notre président prenne cette position. Moi sa fait longtemps que je l’ai compris et j’essaye de mon côté de faire changer les chasseurs autour de moi. Pas facile car nous sommes fiers de notre passion mais ces photos et vidéos de tableaux exceptionnel font du mal à notre passion. Bien parler cher président !!!

    • Monsieur le président willy Schraen à toute à fait raison je pense qu’il y a assez de polémique sur la chasse sans de remettre de l’huile sur le feu

  6. Le Grillon

    Un pauvre petit grillon
    Caché dans l’herbe fleurie
    Regardoit un papillon
    Voltigeant dans la prairie.
    L’insecte ailé brilloit des plus vives couleurs ;
    L’azur, le pourpre & l’or éclatoient sur ses ailes ;
    Jeune, beau, petit-maître, il court de fleur en fleur,
    Prenant & quittant les plus belles.
    Ah ! disoit le grillon, que son sort & le mien
    Sont différents ! Dame nature
    Pour lui fit tout & pour moi rien.

    Je n’ai point de talent, encor moins de figure ;
    Nul ne prend garde à moi, l’on m’ignore ici bas :
    Autant voudroit n’exister pas.
    Comme il parloit, dans la prairie
    Arrive une troupe d’enfans :
    Aussi-tôt les voilà courans
    Après le papillon dont ils ont tous envie :
    Chapeau, mouchoirs, bonnets, servent à l’attraper.
    L’insecte vainement cherche à leur échapper,
    Il devient bientôt leur conquête.
    L’un le saisit par l’aile, un autre par le corps ;
    Un troisième survient & le prend par la tête :
    Il ne falloit pas tant d’efforts
    Pour déchirer la pauvre bête.
    Oh ! oh ! dit le grillon, je ne suis plus fâché ;
    Il en coûte trop cher pour briller dans le monde.
    Combien je vais aimer ma retraite profonde !
    Pour vivre heureux vivons caché.

  7. Il faut cacher « seasons » aux fanatiques antitout comme Bougrain,et toutes ces associations sont subventionnées avec notre argent.le bien être animal les obsède, mais pas au point de chercher l’origine du caviar!

    • Les chasseurs ont toujours vécus cachés et n’ont jamais su communiquer. Aujourd’hui nous sommes les cibles des antis tout.
      Si nous continuons à ne pas nous assumer et à mettre la tête dans le sable nous sommes morts.
      Nos opposants savent utiliser les réseaux et c’est là qu’il faut leur faire la guerre ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici