VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Alors, on là place où

Ce sujet a 14 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  Bip-bip, 31 mai 2017 à 9 h 15 min.

5 sujets de 11 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #4874936

    narko74
    • Postes : 575

    J’ai toujours tiré plein coffre, dans 95% des cas les deux poumons sont traversés et l’animal ne fait pas plus de 50m
    Dans les 5% qui reste j’ai perdu un chamois une fois, il a pourtant prit mes deux balles dans le coffre, j’émets un doute sur l’efficacité et la vitesse du projectile, hornady interlock 805m/S sorti de canon

    #4874937

    TONIO79
    • Postes : 934

    Lorsque l’animal est bien de travers le cœur, pour le tir de cul ou de face (50 %) si les conditions le permettent je tir le cou c est mon tir de prédilection car l’animal tombe sur place et net de chez net par contre il faut etre certain de ses capacités.

    Apres des que l’animal a la bougeotte j assure avec balle de coeur, pour le sanglier le tir de tete c est bon aussi .

    #4874938

    infovert
    • Postes : 2255

    vouloir une balle de cœur, ce n’est pas assurer.
    comme dit plus haut, un tir un peu plus bas que prévu et l’animal part blessé.
    pour assurer, il vaut mieux essayer de toucher à mi-hauteur du coffre.

    #4874939

    TONIO79
    • Postes : 934

    Cela dépend des conditions de tir, si l’approche est réussi que l’animal est entrain de s’alimenter que le trépieds est bien posé et que l’animal est a 60 ml, c est pas un miracle de placer une balle dans une zone grosse comme un poing.

    On n y arrive bien sur des animaux en fuites lors des battues.

    Apres comme dit plus haut c est selon les conditions.

    #4874940

    Bip-bip
    • Postes : 499

    Mon dernier tir « plein cœur » c’est un mouflon de 60 kg avec un 378 weatherby à 180 mètres… l’animal étant un peu plus bas que moi, sur une pente de l’autre côté d’un petit vallon… distance de fuite d’environ 2 millimètres. :D.. et pas de dégâts… un orifice d’entrée de 10 mm, derrière l’épaule gauche, un orifice de sortie de la taille d’une balle de golf et une patte avant droite quasiment sectionnée parce que la balle a tapé l’articulation du « coude » en sortant. … le cœur était littéralement coupé en deux !
    Je doit avoues que même si j’avais bien en tête l’anatomie du mouflon, une partie de la réussite de ce tir relève de la chance par rapport à mon niveau d’entraînement et de précision habituel.

5 sujets de 11 à 15 (sur un total de 15)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Le nouveau Krieghoff K-20 se dévoile en vidéo

Pour les amateurs d'armes fines, Krieghoff est certainement une des marques qui se positionne parmi les plus célèbres. Depuis la commercialisation du Krieghoff K-80, la...