VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Bible du dressage, de A à Z.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 49)
  • Auteur
    Messages
  • #4373173
    famas62
    • Postes : 2269

    Ce sujet a pour but, de réunir les meilleurs explications du forum, qui pourront aider tout ceux qui cherchent des renseignements, sur des méthodes générales pour éduquer son chiot, et dresser son chien.

    Tout le « secret » dans l’éducation et le dressage est dans la répétition de l’exercice et le fait de ne passer à l’étape suivante que quand la première a été parfaitement assimilée.

    Un schéma que l’on retrouve souvent :

    1-Socialisation du chiot
    2-Passionner
    3-Travail de la quête
    4-Travail de l’arrêt à la longe
    5-Respect du poil
    6-Mise sage envol et feu
    7-Patron

    Vous venez d’acquérir un chiot ?
    Commençons par le commencement :

    Dans un premier temps :
    1* Le socialiser:
    Jouer avec, l’habituer aux bruits de son environnement, le papouiller

    2* Le rappel (à la voix et au sifflet)
    Ce qui fait le rappel c’est le dressage avec toujours le même ordre, à la voix, au sifflet, à la trompe ou au cornet à piston peu importe , mais toujours le même instrument et le même code., récompenser quand il vient à soi au rappel (friandise) S’accroupir en rappelant.

    3* Le coup de feu
    Trouver un pistolet à amorces de gamin ou un pistolet d’alarme de 5-6mm
    Pendant qu’il mange sa gamelle, tirer en étant à une trentaine de mètres. 1 seul coup de feu
    Si pas de problème, se rapprocher un peu le lendemain et ainsi de suite.

    Ça va vous occuper de l’âge de 2 à 6 mois.
    Le dressage plus poussé commencera à ce moment là mais surtout ne pas à aller trop vite…Laissez le chiot mûrir !
    Aussi, le Vari Kennel est l’arme fatale pour la propreté, les bêtises en l’absence du maître, l’existence d’une zone refuge pour le chiot, et son transport en voiture.

    Passion
    Laissez le jeune chien s’éclater avec le gibier, le laisser courir sous l’aile, et lui montrer du gibier. Sans contrainte, pour lui donner sa pleine passion qui permettra un dressage avec contrainte plus tard.

    Quête croisé

    Elle a pour but de faire parfaitement et complètement explorer un terrain par le chien.
    Il faut un terrain dégagé plaine ou grand champ.
    Se placer face au vent et lancer le chien sur un côté (par exemple à gauche) en tendant le bras vers la gauche et en l’accompagnant en marchant dans cette direction. Dès que le chien a démarré et ne vous voit plus, faire demi tour et partir de l’autre côté. A un moment, le chien va tourner. Le rappeler presque jusqu’à soi et le relancer en tendant le bras vers la droite et en l’accompagnant en marchant dans cette direction.
    Dès que le chien a démarré…. refaire comme çi dessus…

    Tout celà doit se faire avec le conducteur avançant dans l’axe du vent pour que le chien ne repasse pas sur un terrain déjà exploré.
    Quand le chien tourne, en bout de laçet, ce doit être toujours vers l’avant, ce qui n’est pas toujours le cas au début.
    Si le chien fait mine de faire un crochet en dedans, essayer de le relancer en courant dans sa direction en tendant le bras et en l’encourageant, « allez! allez! ».
    Si on arrive à le faire repartir, vite avancer vers l’avant pour que le chien, au moment de tourner à nouveau vous apercoive devant lui et prenne son virage en remontant dans le vent…
    Progressivement le chien apprendra à découper son terrain en laçets équilibrés de chaque côté en avançant dans le vent et en basant sa quête sur lui.
    Bien sûr au bois le chien n’aura pas cette quête régulière, sauf en milieu dégagé, mais il aura l’habitude de s’appuyer sur le vent dans sa quête.
    En race anglaise, 100 m de chaque côté c’est bien, 200 à 300 m, c’est la discipline Quête de Chasse en field trial, 500 m et plus, c’est la Grande Quête.

    On peut régler par le dressage la longueur des lacets, mais seulement pour les raccourcir.
    Quand le chien tourne spontanément donner 2 coups de sifflet (tut- tut). C’est mon code, mais chacun peut avoir le code qu’il désire. Au bout d’un certain temps, on peut faire tourner le chien au sifflet.
    Après, on fait ce qu’on veut : On fait tourner le chien à 50, 70 ou 100 m, ou on le laisse exprimer tout son potentiel et on ne garde cet ordre que pour arrêter une embardée sur un lacet.


    L’arrêt

    Dressage tout ce qu’il y a de classique. Le mieux étant, d’arriver à ce stade avec un chien qui a un arrêt naturel. On peut amener celui-ci à un arrêt naturel, avec une mise en présence assez régulière sur du gibier.
    Il faut déjà que le chien soit passionné par le gibier, pour que cette passion l’empêche d’être dégoûté du gibier par la contrainte du dressage.
    C’est pour ça, qu’au début, je laisse le chien poursuivre, que je tire avec ou sans arrêt.

    Tu poses un gibier plus ou moins endormi dans une friche suffisamment haute pour que l’oiseau ne soit pas visible, mais pas très haute quand même. En fait il faut que l’arrêt soit pris au nez et non à vue.
    Tu amènes le chien à la longe sous le vent et, dès que le chien manifeste qu’il a pris l’émanation, tu maintiens la longe tendu en le calmant par des « pshut » répétés.
    Toujours en bloquant le chien longe tendu, tu te rapproches du chien et tu le caresses en faisant « pschut » plusieurs fois: caresse, « pschut » ….caresse, « pschut »….caresse, « pschut »…etc
    Toute tentative d’avancée du chien doit être bloquée d’un petit coup sec sur la longe et « pschut ».
    Au bout d’un certain temps, le plus long possible, tant que le chien reste tendu, il faut faire voler le gibier. Tout seul ce n’est pas évident si on n’a pas de cage d’envol.
    L’idéal est d’avoir un aide qui va faire voler l’oiseau sans couper le vent du chien, en venant par le coté.
    A l’envol bloquer la longe pour empêcher la poursuite.
    Caresses et on laisse le chien se calmer avant de le ramener toujours avec sa longe à la voiture..
    Après un certain nombre d’exercices comme ci dessus, le chien tient l’arrêt, mais cet arrêt reste fragile au début.
    Il faut continuer l’exercice longe molle, mais prêt à la tendre et à bloquer le chien si besoin.
    Enfin, on peut aller plus loin, avec un tireur qui abat le gibier.
    Maintenu à la longe, il faut laisser le chien se calmer quelques minutes (2 ou 3) avant de le libérer pour le rapport.

    Sagesse sur poil

    Pour ce qui est de la sagesse sur le poil, le collier électrique est l’instrument de choix:
    Réglage du collier à intensité moyenne.
    Décharge continue tant que le chien court après le lièvre.
    Dès que le chien se détourne du lièvre, arrêt de la stimulation, le tout sans un cri ou coup de sifflet, sans rappel. S’il repart nouvelle décharge continue.
    Le but de la manœuvre est de faire associer au chien le lièvre et une sensation désagréable sans intervention du maître (un lièvre torpille, quoi)

    Tous mes jeunes chiens sont mis au respect du poil comme ça et 11 mois ce n’est pas trop tôt.
    Mais surtout, ne jamais utiliser le collier électrique sur la plume, en particulier pour la mise sage à l’envol, ni d’ailleurs pour le rappel sauf situation d’urgence vitale pour le chien.
    Quand le chien sera dégoutté du poil et passionné pour la plume, on pourra alors commencer le SEF.
    Il faut avoir un chien passionné ! Sous peine d’avoir un chien dégouté de tout gibier.

    Sagesse à l’envol et au feu

    A l’envol bloquer la longe pour empêcher la poursuite.
    Caresses et on laisse le chien se calmer avant de le ramener toujours avec sa longe à la voiture..
    Après un certain nombre d’exercices comme ci dessus, le chien tient l’arrêt, mais cet arrêt reste fragile au début.
    Il faut continuer l’exercice longe molle, mais prêt à la tendre et à bloquer le chien si besoin.
    Enfin, on peut aller plus loin, avec un tireur qui abat le gibier.
    Maintenu à la longe, il faut laisser le chien se calmer quelques minutes (2 ou 3) avant de le libérer pour le rapport.

    Rapport forcé

    Matériel:
    1/ Un apportable: un boudin de tissu fort de 7 cm de diamètre et de 25 cm de long bourré de kapok

    2/ Des friandises
    3/ Une longe
    3/ Éventuellement un collier étrangleur (c’était l’ancienne méthode)

    Faire assoir le chien.
    Prendre les 2 oreilles (ou mettre le collier) de la main gauche.
    Tenir l’apportable de la main droite devant le nez du chien.
    Pincer le lobe de l’oreille avec l’ongle (ou serrer le collier) en disant « Prends » et en mettant l’apportable dans la gueule du chien dès que celui çi ouvre la gueule sous l’effet de la petite douleur.
    Retirer rapidement l’apportable de la gueule en disant « Donne » et donner une friandise.
    Répéter l’exercice 5 ou 6 fois et recommencer la même chose les jours suivants jusqu’à ce que le chien, à l’ordre « Prends », se saisisse de lui même de l’apportable sans qu’il soit nécessaire de lui pincer l’oreille, puis le lui laisser de plus en plus longtemps dans la gueule en plaçant la main sous la machoire jusqu’à le libérer à l’ordre « Donne » suivi de la récompense.
    Une fois ceci bien établi, recommencer le même exercice en plaçant l’apportable de plus en plus bas devant le chien.
    A l’ordre « Prends » il doit s’en saisir et lacher l’apportable à l’ordre « Donne » suivi toujours de la friandise.
    En cas de refus, prendre et éventuellement pincer l’oreille. Ne jamais terminer sur un refus.
    Toujours faire des petites séance quotidiennes de quelques exercices.

    Quand le chien prend spontanément à l’ordre l’apportable tenu au ras du sol, il faut lui apprendre à le ramasser .
    Pour lui faciliter les choses, bricoler des pieds avec du cable électrique ou du fil de fer:

    Poser l’apportable sur le sol et refaire le même exercice que çi dessus « Prends », « Donne « , récompense…
    Puis la même chose en retirant le support de fil électrique.
    Placer l’apportable de plus en plus loin pour que le chien aille le chercher, en disant « Cherche, apporte »
    S’il ne le fait pas l’emmener à la longe « Prends », « Donne ». En cas de refus toujours l’oreille.

    Quand le chien sait faire ça, le faire marcher avec l’apportable dans la gueule avec la main sous la mâchoire s’il le faut , puis « Assis », « Donne », récompense…

    Puis poser l’apportable loin, envoyer le chien à la longe « Cherche, apporte », « Prends », rappel en tirant éventuellement sur la longe, puis « Assis » « Donne » et récompense.

    Tout ça peut se faire dans la maison. Personnellement, je l’ai fait dans mon salon en regardant la télé…

    A ce stade, le chien doit aller chercher l’apportable à l’ordre « Cherche, apporte », s’en saisir au sol spontanément ou à l’ordre « Prends », revenir au rappel, s’assoir à l’ordre « Assis » et lâcher l’apportable à l’ordre « Donne ».

    On fait la même chose sur le terrain en mettant le chien au »Down » ou en le tenant à la laisse. On jette l’apportable, on tient le chien immobile un petit instant puis on l’envoie au rapport « Cherche, apporte ».
    Après on peut compliquer en cachant l’apportable, en tirant un coup de feu, etc…

    Quand le chien effectue parfaitement l’exercice, dans la joie (+++), on peut essayer le rapport d’un gibier froid,en se rappelant que , en cas de refus de prise, le saisis de l’oreille et l’ordre « Prends » doit le faire obéir.

    Avec cette méthode un chien est parfaitement mis au rapport: A l’ordre, je faisait rapporter à une chienne un hérisson en boule…

    Une petite video pour la forme :

    http://video.google.com/googleplayer.sw … 0639502&hl

    Peur du coup de fusil

    J’avais rattrapé un chien qui se planquait sous les voitures à la moindre détonation.

    Gamelle + pistolet à amorce.
    Dès que le chien se sauvait confiscation de la gamelle jusqu’au lendemain;
    Le chien a tenu 3 jours , mais il a fini par manger après la détonation.
    (un chien ne se laisse pas mourir de faim).

    En fait, il faut associer la détonation avec quelque chose d’agréable.

    J’ai aussi vu un dresseur qui a utilisé le rapport d’une balle, jeu que le chien adorait avec son maître.

    Je ne prendrais pas le risque de faire d’emblée cette association avec le gibier.
    J’attendrais la guérison du chien pour le mettre au tir devant le gibier

    Tout en sachant, que tout ce que vous avez pu lire plus haut, ne sont pas des recettes miracles pour le dressage et l’éducation.
    Chaque chien est différent. Le tout est de rester patient, et de ne JAMAIS vouloir aller plus vite que l’apprentissage du chien.
    Préférez les séances courtes mais régulière, le chien et encore plus le jeune chien, perd vite sa concentration, et il vaut mieux écourter une séance sur un bon point, plutôt que sur une mauvaise chose.

    Je tiens à préciser que les méthodes ne sont pas de moi, mais de personnes compétentes. J’ai, juste réunis tout ce que je pensais intéressant et complet, et de les mettre, en forme.
    Merci à Preux, de m’avoir laissé réunir ses messages, pour que son expérience, même en tant que « simple » amateur, serve à certain d’entre nous.
    Bien sur si des personnes compétentes, veulent donner leurs technique, qu’elles me les envoient en MP, et je me ferais un plaisir de rajouter leurs méthodes sur ce sujet !
    Si chacun peut apporter sa petite pierre à l’édifice pour avoir un sujet complet, ca ne peut être qu’un plus pour les personnes cherchant des conseils pour le dressage de leur compagnon !

    #4695533
    babar33
    • Postes : 450

    Et quand ton chien ne veut meme pas chasser qu’il reste derrière tes jambes tu fais comment?

    #4695534
    famas62
    • Postes : 2269

    A vrai dire, j’ai fait ce sujet, et réunis tous ces explications pour la méthode « normale », enfin de base, apres si problème il y a, le mieux étant de créer un nouveau sujet et de demander des conseils.

    Mais ce sujet, n’a pas pour but de conseiller pour un probleme particulier dans le dressage, juste de donner une méthode pour les choses de bases.

    #4695535
    Chasse Passion
    • Postes : 7698

    Merci famas pour se recueilles de postes ;-)
    Je l’ais mis en post-it

    #4695536
    magyar vizsla
    • Postes : 2833

    Je ne suis pas d’accord avec tout, mais après chacun ses méthodes !

    #4695537
    famas62
    • Postes : 2269

    Rien ne t’empêche de me donner les tiennes par Mp, comme je l’ai précisé, c’est toujours intéressant d’avoir plusieurs avis. :wink:

    #4695538
    magyar vizsla
    • Postes : 2833

    Globalement c’est la même chose,
    1.le rappel, la marche en laisse, rappel au sifflet, l’habituer a sortir en voiture, en ville, en foret,….

    2. lui montrer un max de gibier, d’élevage dans un 1er temps, puis dès qu’il a vu ce qu’on attand de lui, passer très vite au naturel ( a moins de vouloir un chien a cocotte), bref le passionné

    3. Une fois que la passion est là, qu’il arrêt, court après le gibier, alors là on peu passer au coup de feu (ta méthode famas est je trouve une méthode barbare pour le chien, on est plus au moyen-age), au départ on tir avec un petit calibre, quand le chien est à l’arrêt, l’idéal est de tuer le gibier le chien fait ainsi le lien, j’arrêt, il tir et je peu rapporter, si le chien ne régit pas on peu passer au calibre supérieur (perso j’ai fait ça avec mes 3 chiennes et aucune n’a eu de réaction au coup de feu).

    4.Après je mettrais travail de la quête si nécessaire
    5.La sagesse à l’envol (un gros boulot)
    6.La sagesse sur le poil
    7.La sagesse au coup de feu (si souhaité perso. je ne le fait pas)
    8.Rapport forcé si nécessaire
    9.Patron si le chien, ne patronne pas naturellement

    #4695532
    famas62
    • Postes : 2269

    Je rappelle que ce ne sont pas mes méthodes, mais celle dont on m’a autorisé à les copier, pour les regrouper. :wink:

    Mais je ne vois pas en quoi la méthode de la gamelle est barbare ? :shock: Où c’est barbare ? C’est une technique qu’on retrouve souvent chez des BON dresseurs confirmés.
    Ce n’est pas celle que j’ai utilisé mais je ne la trouve pas du tout barbare.

    #4695539
    doal
    • Postes : 1815

    En dressage la théorie c est une chose la mettre en pratique une autre ,un chien n est pas une voiture ,il ne suffit pas d appuyer sur un bouton pour que cela fonctionne.

    Ce qui est valable pour un chien ne l est pas forcemment pour un autre même si le basique reste :o
    il y a des bases puis il faut se servir des senbilités propres a chaque chien,et puis la cerise sur le gateau savoir personnaliser son dressage et là :arrow: :oops: :oops: :roll: :wink: si une personne n a pas le sens du chien,il faut voir un pro .

    Un dressage réussi ne consiste pas a faire un esclave de votre compagnon,mais un complice épanoui ,pour avoir une complicité avec lui ,donc une relation personnelle :mrgreen: c1:lap

    #4695540
    Preux
    • Postes : 2395

    @magyar vizsla wrote:

    3. Une fois que la passion est là, qu’il arrêt, court après le gibier, alors là on peu passer au coup de feu (ta méthode famas est je trouve une méthode barbare pour le chien, on est plus au moyen-age),

    Le barbare, c’est moi…. :lol:
    On n’est plus au moyen age, certes…
    On a remplacé le collier de force par le collier électrique, ce qui n’est pas vraiment un progrés quand on voit comment il est utilisé…

    Je rappelle tout de même que cette méthode était proposée pour répondre à un intervenant qui avait un chien qui avait une peur panique de la détonation à la suite d’une mauvaise manip:
    @Preux wrote:

    Peur du coup de fusil

    J’avais rattrapé un chien qui se planquait sous les voitures à la moindre détonation.

    Et, dans ces cas là, on fait comme on peut, même si on en vient à des solutions extèmes.
    A situation extème, (tentative de) solution extrème, moyen age ou pas….

    Et, en dressage pur, sur un chien à qui on apprend la détonation, (donc qui n’en a pas peur), je me garde bien de tirer sur ses premiers arrêts, mais je tire pendant la poursuite sous l’aile lorsque le chien est loin.

    Pour ce qui est de la quête, de la mise en passion sur gibier et de la détonation je regroupe tout ça sur les mêmes entraînements sur le terrain…
    La sagesse sur le poil, en une séance, c’est plié (collier électrique, on n’est plus au moyen age :lol: ).
    Une fois le chien passionné, même sans arrêt, je chasse avec lui, je lui tire tout et j’en profite pour travailler le début de la sagesse à l’envol…
    Après je reprend la fermeté d’arrêt à la longe…
    Le patron vient tranquillement avec les entraînements en couple, que je débute très tôt…
    Tout ça, avec le minimum de contraintes, en particulier sur l’envergure de quête…
    Après, chaque chien évolue à son rythme, avec des points forts et des points faibles différents nécessitant d’adapter le dressage…
    Tous mes chiens ont été dressés grosso modo sur ce schéma…. et, mon dieu, avec un certain succès. :wink:
    La lecture de mon blog donne une idée de ma façon personnelle de dresser…

    Que l’on emploie d’autre méthodes, pourquoi pas, si elles marchent…

    Le seul critère de réussite du dressage est d’obtenir un chien bien mis, passionné chasseur, ayant conservé toute son initiative de chasse et d’envergure, tout en restant dans « le creux de la main » de son conducteur en toutes circonstances et à toutes distances…
    Et là, si le chien a le style et l’envergure, on n’est pas loin d’avoir un champion….

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 49)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] L’affrontement entre des loups et des sangliers filmé par une...

On trouve des vidéos d'à peu près tout sur internet et avec le retour en force des populations de grands prédateurs à travers toute...