VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Coordonnées eleveurs en rhone-alpes?

Ce sujet a 21 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  white hunter, 7 mars 2016 à 13 h 49 min.

10 sujets de 11 à 20 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #4863779

    Niko 63
    • Postes : 1189

    Ok merci de ta réponse, effectivement quand on est sur de tel quantité il est très bon de se renseigner. Et en effet c’est comme les assurance, de temp en temp il faut refaire le tour pour être sur d’être au bon tarif.
    Je compatis avec toi pour la difficulté a trouvé et contacter les éleveurs, j’ai eu le même souci quand je me suis occupé des lâcher dans ma société, du coup 1h15 de route. Par contre j’ai changé pour des raisons de qualité d’animaux.
    Merci d’avoir pris le temps de me répondre, j’aime bien connaître les problématique des chasseurs dans la gestion et l’organisation.
    Niko

    #4863780

    chasseur38550
    • Postes : 187

    pas de soucis Niko, je vais me débrouiller comme d’habitude.

    C’est vraiment dur de trouver les emails de chacun des fournisseurs (à mois de leur téléphoner mais je veux pas y passer des jours non plus).
    rien ou presque dans les pages jaunes, y compris sur société.com et autres annuaires spécialisés.
    Trés peu de site Internet leur appartenant également.
    Vu la difficulté, je suis quasiment sur que pas mal n’en n’ont même pas d’adresse mail!!!

    Etant un pro en info, je ne pousse jamais à la consommation m’enfin, en 2016 pas avoir d’email ou ne pas le diffuser quant on est dans un business, c’est vraiment pousser le bouchon un peu loin, limite suicidaire. Ils sont restés comme il y a 20 ans en arrière!
    bref, c’est la merd…..
    mais j’irais au bout de mon truc, il y va de la santé de l’ACCA à laquelle j’appartiens.

    #4863781

    gaelledieu
    • Postes : 1046

    Divajeu, Mr Viney ou Vinay a coté de Crest! faisans et perdrix de tres grande qualité,petit élevage dont le proprio prend vraiment soin et est passioné par ses betes
    Nous on arrive a avoir des couvées chaque année !

    #4863782

    white hunter
    • Postes : 1515

    Vous avez le droit de me frapper … de manière virtuelle. D’autant que moi-même, j’ai chassé du gibier de foire, et pire, du gibier de foire en parc de chasse.

    Il m’a fallu quelques années pour m’apercevoir que, de la même façon que la masturbation ne remplace pas l’amour, chasser du faux gibier ne remplace pas la vraie chasse.

    C’est vrai qu’un peu partout, le petit gibier se limite à la bécasse et au lièvre. animaux pour lesquels un ou deux bracelets serait souvent un luxe si on veut gérer la ressource.

    C’est ce qu’on a fait avec succès au grand gibier, jusqu’à ce que les forestiers nous tombent dessus. Le faux gibier est-il une mauvaise solution qui permet de conserver quelques faux chasseurs quelques années de plus ? C’est la question qui me vient à l’esprit, en tout cas.

    Lâcher des jeunes oiseaux en juillet, peut-être ?

    #4863783

    chasseur38550
    • Postes : 187

    @white hunter wrote:

    Vous avez le droit de me frapper … de manière virtuelle. D’autant que moi-même, j’ai chassé du gibier de foire, et pire, du gibier de foire en parc de chasse.

    Il m’a fallu quelques années pour m’apercevoir que, de la même façon que la masturbation ne remplace pas l’amour, chasser du faux gibier ne remplace pas la vraie chasse.

    C’est vrai qu’un peu partout, le petit gibier se limite à la bécasse et au lièvre. animaux pour lesquels un ou deux bracelets serait souvent un luxe si on veut gérer la ressource.

    C’est ce qu’on a fait avec succès au grand gibier, jusqu’à ce que les forestiers nous tombent dessus. Le faux gibier est-il une mauvaise solution qui permet de conserver quelques faux chasseurs quelques années de plus ? C’est la question qui me vient à l’esprit, en tout cas.

    Lâcher des jeunes oiseaux en juillet, peut-être ?

    Il est clair qu’on peut tout acheter à tous les prix mais il existe des éleveurs sérieux qui ont du bon gibier et pas du gibier de vogue (mais c’est plus chere).
    lâcher des jeunes en fin de chasse, hemmm, je dirais que ca depend des biotopes!
    Par chez nous on le fait toujours, mais force est de constater que l’on ne retrouve pas grand chose en début de saison qui suit.
    Donc toujours le même dilemme, avec le budget prévu et que l’on ne peut pas dépasser, soit on lâche la veille du tir avec satisfaction de la majorité des chasseurs, et c’est du sport avec du gibier de qualité, soit on laisse du fric dans du reproducteur en fin de saison et c’est un pari.
    je suis au bureau de l’ACCA et quand le pari est réussi, tout le monde trouve ca normal, mais quand ca foire, c’est limite les insultes!!!!
    Mais je ne penses pas que nous soyons les seuls dans ce cas n’est-ce pas?
    J’aimerais bien d’ailleurs un retour de ce qui se passe par chez vous, si vous souhaitez en parler bien sur.

    #4863784

    white hunter
    • Postes : 1515

    Parmi les raisons de le faire, il y a la volonté de la majorité des chasseurs de mon acca, par exemple. Donc nous lâchons une quarantaine de faisans de foire chaque année, la veille de chasser ou quelques jours avant.
    Nous lâchons aussi quelques lièvres de repeuplement, et cela me paraît catastrophique sur le plan génétique et sanitaire. Là-aussi, il y a une majorité pour continuer.Un superbe et très vielle étude scientifique de l’ONCFS en Auvergne concluait que le prix de revient d’un lièvre tiré, issu de lâcher lâché, approchait 1350 euros la pièce … (c’étaient des francs)

    Les faisans de tir n’entraîneront pas de risque ni génétique ni sanitaire, c’est sur. Il n’y a plus de sauvage.

    Expliquer à des personnes qui ne sont ni pour ni contre la chasse -et qui voient en général d’un bon œil un homme seul quêtant avec son chien- qu’on élève des oiseaux dans des volières pour les lâcher la veille de la sortie dans la nature des amoureux de celle-ci, ça ne passe pas.

    Et la chasse est de moins en moins admise.

    #4863785

    chasseur38550
    • Postes : 187

    he oui White Hunter, sur le fond, tu as raison, mais sur la forme, si tu lâches plus de gibiers, honnêtement, tu va tirer quoi?
    Combien de chasseurs resteront dans ton ACCA?
    j’entends souvent dire « c’est pas grave, les viandars n’ont qu’à partir »!
    D’abord, loin de moi l’idée que ceux qui aiment la chasse sont des viandars, m’enfin, si tu tires 2 pièces sur l’année, tu reviens plus l’année d’aprés…
    Et si plus de carte vendue ne serais-ce que pour payer les frais fixes annuels, ben adieu l’association!
    Certain sont vernis car beaucoup de passage d’oiseaux migrateurs, mais d’autres n’auront que leur yeux pour pleurer.
    Il n’y a pas de solution miracle je pense, à moins que tu ai d’autres idées?

    #4863786

    white hunter
    • Postes : 1515

    Ma solution personnelle a été de ne plus chasser le petit gibier et d’aller parfois loin pour le gros. La dernière sortie du calibre 12 de l’armoire a été au sanglier, en Corse, il y a plus d’un an …

    #4863787

    Niko 63
    • Postes : 1189

    Slt
    Chez moi on est une société de petite montagne entre 650m et presque 1200m, beaucoup de résineux, et beaucoup de prairies naturelle, sur une petite 30aine d’adhérent on est 10 à chasser le petit gibier, 2 ne font que la bécasse 3 ne vienne que 1 fois ou 2 par mois, et on est 5 a chassés se qu’il y a sur le territoire.
    La société nous payent 15 faisans et sur nos propres frais on achètent 20 perdrix rouges, on les lâchent 2 à 3 semaines avant l’ouverture.
    Cela fait maintenant près de 15ans que je piège avec mon frère et mon père, notre rayon d’action est de grosso modo 200 hectares, on attrape entre 5 et 10 martres par ans, quelques chat, 2-3jeunes renards, des exotiques: putois, raton laveur, furet, rats, chien….
    Depuis 4 ans on a changé de fournisseur de gibier, ses animaux de tir de septembre sont les mêmes que ceux quil propose pour la réintroduction de printemps.
    Depuis 2 ans on dispose 5 agrainoires sur le territoire piégé, on a ouvert une culture a gibier l’an passé, on plantes des arbustes à baies, du choux fourrager pour le lievre, blé pour faisans et perdrix.
    On est que 3 pour s’occuper de tout sa, la société est quasi exclusivement dédié aux sangliers, on est plus considéré comme des emmerdeurs.
    Cela fait 2ans que des animaux passe une année complète sur le territoire, une poules la saison passée ainsi qu’une perdrix vue en août et cette année nous avons 3 perdrix qui sont toujours présente, la population de lièvre est présente et stable depuis que l’on piège, jusqu’à 14 individus sur une route de 2km alors qu’avant 2 été un record.
    Prochaine étape, faire naître et élevé de jeunes oiseaux grâce à des poules naines, planté d’autres arbustes et culture à petit gibier, continuer le piegeage et s’orienter un peut plus sur le renard tout sa sur frais personnel et a 2 ou 3. Et peut être un jour de la repro naturelle…
    Mais quel plaisir de voire un faisan au mois de juin ou une perdrix dans un près fraîchement fauché. De plus ces animaux d’une bonne qualité oeffre une chasse proche de celle de la bécasse, bien mieux que les cocotte que nous lâchions il y a 10ans, meme le coup de botte en plein près ne les fesais pas décollé…
    Niko

    #4863788

    white hunter
    • Postes : 1515

    Là, c’est davantage de la gestion, et surtout un boulot important.

10 sujets de 11 à 20 (sur un total de 22)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Laurent Gerra chante les écolos sur RTL

L'humoriste et imitateur Laurent Gerra passe tous les matins dans sa chronique humoristique et décalée de la matinale de RTL. Chaque jour il s'arrête...