VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Jérome Bignon, futur président du CNL

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4363503
    popey-77
    • Postes : 6121

    Jérome Bignon, futur président du CNL

    L’affaire n’est pas encore conclue à l’instant de la rédaction de ses lignes mais semble en bonne voie selon l’hebdomadaire Le Marin, dans son édition du 08/02/08.
    Le Conseil d’Administration du CNL a, lors de sa réunion du 27/02/08, procédé à l’élection de son nouveau président, successeur de Didier Quentin qui a occupé le poste de 2002 à 2007.
    Ici aussi, le Gouvernement a été tenté par l’ouverture, notamment dans le contexte du Grenelle de l’Environnement : Dominique Voynet, Yves Cochet, Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Maud Fontenoy, Erick Orsenna ont, tour à tour, été pressentis pour occuper ce poste.
    Heureusement pour les chasseurs de gibier d’eau, la réglementation actuelle ne le permet pas : le président doitnécessairement être un parlementaire issu de la majorité représentant une façade maritime différentes de celle de son prédécesseur.
    Didier Quentin, de Charente-Maritime, représentait le littoral Atlantique.
    Avant lui, la députée socialiste Christine Lazergues représentait la Méditerranée.
    C’est donc au tour d’un élu de la Manche – Mer du Nord d’occuper la présidence.

    Jérôme Bignon est le seul parlementaire de cette zone littorale qui soit membre du Conseil d’Administration du CNL.
    La conclusion est donc simple à tirer.
    Il n’en reste pas moins vrai que l’avenir sera peut-être moins évident. Lors du Grenelle de l’Environnement, la désignation à cette présidence a longuement fait débat avec une volonté fortement affirmée de l’ouvrir à un représentant de la Société Civile ou à un élu non systématiquement parlementaire. Si cela venait à se produire, nous aurions du souci à nous faire.

    L’ANCGE souhaite un partenariat national avec le CNL

    La présidence de Jérôme Bignon à la tête du CNL va être l’occasion pour l’ANCGE de faire avancer son projet de partenariat national sur l’ensemble des territoires du DPM qui pour-raient prochainement être confiés à l’établis-sement public.
    Cette démarche vise à harmoniser les modèles de gestion des espaces détenus par le CNL et, notamment, à gommer certaines disparités en matière de pratique cynégétique.

    Le CNL en chiffres

      – Créé en 1975,
      – Détient, en 2007, 113 000 hectares sur 900 km de côtes et 400 sites,
      – 700 gardes du littoral financés par les collectivités locales y assurent la surveillance,
      – 2 000 hectares en Camargue (ex-propriété des Salins du Midi) sont en cours d’acquisition.

    #4545871
    foulque34
    • Postes : 3132

    peu importe qui……ce sera toujours a nous de faire des sacrifices comme d’habitude,helas

    a+

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Des marcassins se retrouvent coincés au pied d’un muret trop...

Le fait que les sangliers n'hésitent plus à envahir les zones urbaines donnent parfois lieu à des scènes totalement insolites telles que des sangliers...