VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

La véritable perdrix rouge

Ce sujet a 32 réponses, 15 participants et a été mis à jour par  doal, 12 septembre 2011 à 18 h 16 min.

10 sujets de 21 à 30 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Messages
  • #4724750

    CIGNALE
    • Postes : 2813

    Bonjour,
    La Bartavelle est cousine de la perdrix rouge, c’est une perdrix des montagnes d’Eurasie.
    :wink:

    #4724751

    JPR20160
    • Postes : 2220

    Bonsoir,
    on parle de perdrix rouge, la vraie celle qui n’a jamais été altérée génétiquement par des lâchers. Il en reste quelques unes chez nous, plus petites, mais il faut transpirer pour les trouver. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il en reste, mais jusqu’à quand?
    @+

    #4724752

    pica
    • Postes : 17

    soiez pas idiot sans aller tres loigt la vrai perdri rouge existe par contre pas de grise dans ces pays! ( le portugal dans l’alentejo; en espagne en andalousie en italie!! et j’empasse :wink:

    #4724753

    supertrempe
    • Postes : 984

    la perdrix rouge et notre gibier de prédilection dans notre Languedoc mais faut dire aussi que beaucoup d’eau a coulé sous les ponts les couvé réussisse moins bien qu’avant le climat fait aussi beaucoup nous n’avons de part chez nous aucune culture céréalière a part quelques hectares de blé et mais mais la majorité c’est de la vigne étant dans une région appellation contrôle (Cotes du Rhône)
    enfin cela fait quinze ans qu’on se bat pour sauvegarder la rouge cette année seulement notre détermination a emménagé le territoire le piégeage car cela fait 5 ans que l’on avait pas eu un piégeur agrée commence tout juste a payé c’est long et difficile mais pour la première fois on entrevoie une lueur d’espoir il n’ya eu aucun lâché de perdreau chez nous depuis 1975 et on compte bien continuer a garder notre souche pure pour moi après tout les efforts combiné de nos chasseurs volontaire et de non chasseur aussi des familles d’agriculteur qui nous on bénévolement prêter mains forte des jeunes aussi que la chasse intéresse font que la le nom de royale a mon sens prend toute ses lettres de noblesse
    et non pas en élevage sélectif l’effort ne se fait pas dans une bétaillère ni dans un parc mais bien sur le terrain

    amitiés

    #4724754

    Preux
    • Postes : 2395

    Si ces oiseaux permettent le lâcher de reproducteurs de qualité et un repeuplement en vraies perdrix rouges, longue vie à la « perdrix royale » :wink:

    #4724755

    JPR20160
    • Postes : 2220

    Bonjour,
    tout à fait d’accord avec toi supertrempe, pour essayer de récupérerez ce que l’on a perdu il faut arrêter de lacher et repartir avec une souche sauvage, ce que l’on fait depuis 10 ans nous aussi. Non sans mal à cause de quelques entraves, tout d’abord la nature, ses mauvaises conditions climatiques d’hiver et les mauvaises années de reproduction, l’homme ensuite par ses non-respect de règlement PMA et autres.
    J’espère néanmoins que l’on y arrivera même s’il faudra du temps,notre perdrix rouge en vaut bien le coup.
    Quant à l’appeler royale je ne vois pas pourquoi le rouge lui va si bien…
    @+ :wink:

    #4724756

    CIGNALE
    • Postes : 2813

    Bonjour,
    De toute façon, ce n’est pas avec des lâchers de perdreaux « tout aliment » que les perdrix royales, rouges, bartavelles, retrouveront leurs origines!!!!!!!!!!!
    Seule la modération de la pression de chasse, cultures d’abris et protection vis à vis des nuisibles, plus une aide nutrionnelle ( plantations, abreuvoirs, et surtout faire revenir les insectes tant nécessaire à leur démarrage….
    Le monde change, le monde change……. Il nous faudra à un moment penser à nos jeunes..
    Cdt

    #4724757

    CIGNALE
    • Postes : 2813

    Re,
    Dans notre ACCA, ça fait 15 ans que nous limitons à 8 matinées de chasse aux perdreaux avec 2 prélèvements par matinée, et pas de rabat, pas plus de 2 chasseurs ensembles. Bien sûr, nous piègeons, nourrissons, abreuvons, si bien que cette année, je suis certain que beaucoup de nos actionnaires tuerons facilement 2 perdreaux par jours de chasse. Nous agissons de mêlme pour les lièvres.
    Cdr 8)

    #4724758

    rhum160
    • Postes : 1775

    le probleme de la rouge c’est la region dans laquelle elle vit

    en espagne ils arrivent a 40couple au 100ha dans les endroit bien piégé e amenagé

    en france je connais peu de territoire a rouge ou on arrive a ce resultat
    et en plus la ou il y’en as plus beaucoup on continue de la chasser
    3-4 jours par semaine
    et pour se voiler la face on lache des jeunes au printemps qu’on tire a l’ouverture (grosse connerie)

    vous avez qu’a faire comme nous dans le nord
    comptage de printemps et été
    et ensuite attribution en fonction de la reproduction
    et la sa va remonter

    #4724759

    JPR20160
    • Postes : 2220

    Bonsoir,
    tout à fait d’accord avec toi rhum160, dans des zones bien définies comme des ACCA ou vous connaissez les limites, chez nous il est difficile de tout comptabiliser la zone de chasse en montagne est très vaste on fait bien des repérages sur les endroits de chasse habituels souvent difficiles d’accès ou le maquis devient de plus en plus impénétrable vu la diminution de certains animaux comme la chèvre.
    Certains endroits ne sont fréquentés qu’une ou 2 fois par an et encore à cause des bécasses, c’est là que vit chez nous la « vraie » perdrix rouge.
    @+

10 sujets de 21 à 30 (sur un total de 33)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Le nouveau Krieghoff K-20 se dévoile en vidéo

Pour les amateurs d'armes fines, Krieghoff est certainement une des marques qui se positionne parmi les plus célèbres. Depuis la commercialisation du Krieghoff K-80, la...