VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

les jeunes de plus en plus tentés par la chasse

Ce sujet a 59 réponses, 34 participants et a été mis à jour par  henri X, 11 octobre 2015 à 14 h 43 min.

10 sujets de 41 à 50 (sur un total de 60)
  • Auteur
    Messages
  • #4810189

    OLERON
    • Postes : 16450

    Ne t’inquiètes pas c’est la solution de facilité,si ils n’avaient plus de lacher,il y aurait plus de monde pour aménager.Pourquoi s’emmerder :?:
    Tu payes….ça vole !!! (ou presque)

    #4810190

    First58
    • Postes : 268

    Discours un peu dur tout de même…

    Les lâchers permettent aussi à certains de ne pas raccrocher…
    Ne croyez pas non plus que seuls les « viandards » ont eu raison du gibier sédentaire…Regardez autour de vous l’évolution des biotopes et des pratiques agricoles…
    Les lâchers ne sont pas une pratique si nouvelle que cela: pour preuve les faisanderies jouxtant bon nombre de chateaux…
    Je suis néanmoins heureux pour vous si vous avez encore la chance d’avoir de belles populations de perdrix et faisans sauvages à préserver. Ce sont quasiment les 2 seules espèces à être lâchées et si les lâchers devenaient illicites il nous resterait lièvres, grives, pigeons, bécasses, lapins, canards et j’en oublie…le grand gibier par exemple que les viandards ont un mal fou à éradiquer (voir les tableaux nationaux des dernières années).

    #4810191

    Red cloud
    • Postes : 3136

    Les lâchers en saison de chasse sont justement ce qui permet aux chasseurs de renoncer à toute action en faveur de la gestion.

    On estime que cet état de fait est un mal nécessaire…je reste convaincu que c’est l’instrument de destruction de la chasse. En plus de la pollution génétique des gibiers naturels, du nourrissage des prédateurs c’est surtout la pire dérive de la chasse et un reniement de tous les grands principes que nous avons le culot d’affirmer….chasse naturelle, biodiversité, gestion….
    Non seulement nous perdons de la crédibilité par rapport à notre capacité à gérer la nature ( place de la chasse au niveau de l’Etat) mais en plus nous faisons fuir de nombreux chasseurs, entre ceux qui raccrochent dégoûtés par cette réalité et ceux qui ne viendront jamais à la chasse pour ces mêmes raisons.

    #4810192

    First58
    • Postes : 268

    C’est vrai aussi.

    #4810193

    CIGNALE
    • Postes : 2813

    Pourquoi faire des lâchers au lieu de gérer ?

    #4810194

    First58
    • Postes : 268

    … parce que sur certains secteurs les populations de perdrix et/ou faisans patinent (et pas forcément à cause des prélèvements des chasseurs),
    … parce que bien des chasseurs se retrouvent avec des territoires de moins en moins favorables à ces espèces…

    #4810195

    Red cloud
    • Postes : 3136

    @U cignale wrote:

    Pourquoi faire des lâchers au lieu de gérer ?

    :o
    ben c’est évident qu’ouvrir des caisses à volaille c’est plus simple que de rencontrer les agriculteurs, agrainer toute l’année, piéger, compter, établir un plan de chasse restreint….ne pas chasser parfois alors qu’il faut payer une action etc….

    #4810196

    white hunter
    • Postes : 1515

    La chasse au petit gibier bute sur deux écueils énormes.

    Le premier est la modification des paysages par l’urbanisation, l’agriculture et l’infrastructure. La disparition des petites parcelles d’assolement diversifié a été terrible pour le petit gibier sédentaire.

    Le second est plus grave encore : si pour le grand gibier, en l’absence de loup, c’est l’homme qui prédate, cette justification ne marche pas pour le petit, sauf de façon marginale pour le lapin, l’oie … Et le lâcher de cocottes est aussi injustifiable que les dégâts de bécassines sont rares.

    Il restera, encore longtemps, la bécasse dans les zones forestières, le lièvre dans pas mal de lieux, à condition peut-être d’imaginer des plans de chasse. Quelques ilots de perdreau et de faisan sauvage subsisteront à grands frais et grand travail.

    La chasse au grand gibier offre plus de possibilités.

    #4810197

    CIGNALE
    • Postes : 2813

    + 1 Red cloud.
    @ WH, c’est vrai que la chasse au gros offre plus de possibilités.

    #4810198

    sdi
    • Postes : 5521

    Sur ma commune la diminution du nombre de chasseurs apporte quand même du bon. Les lâchés de chickens intéressent surtout nos anciens et vu qu’ils sont de moins en moins il y a de moins en moins de lâchés. Il y a une grosse équipe qui ne vit que pour le sanglier et une autre petite équipe vieillissante qui a peine a faire quelques chevreuils mais il faut bien faire une partie du plan de chasse chevreuil :!: Donc l’approche ce developpe et perso ca me va très bien :wink:

10 sujets de 41 à 50 (sur un total de 60)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Superbe chasse aux sangliers avec des beagles

Voici une nouvelle vidéo signée Roro chasse 22 au cœur de l'action ! Comme à chaque fois les chiens de chasse sont mis en avant...