VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

L’heure est grave amis chasseur

10 sujets de 61 à 70 (sur un total de 72)
  • Auteur
    Messages
  • #4851316
    sdi
    • Postes : 5521

    @Arnauld wrote:

    Et comme les chasseurs locaux ne proposent pas de nouvelles pratiques

    Je dirai plutôt qu’ils empêchent toutes nouvelles pratiques :wink:

    #4851317
    sdi
    • Postes : 5521

    @Dédédu13 wrote:

    exactement la nature aux chasseur
    c’est a dire les seule personne capable de la comprendre et de l’entretenir correctement …
    seul nous là meritons .

    Là y a de la graine de dictateur cr1;az

    #4851318
    sdi
    • Postes : 5521

    @sim09 wrote:

    @Arnauld wrote:

    @Sgarababi wrote:

    Une chasse autre que la battue serait extrèmement difficile à pratiquer en appliquant les indispensables consignes de sécurité …

    si tu le dis :|

    Ahhhh Ultraconservatisme quand tu nous tiens !

    Sacro-sainte Battue !!

    Hérétique :D

    #4851319
    Arnauld
    • Postes : 2288

    @sdi wrote:

    @Arnauld wrote:

    Et comme les chasseurs locaux ne proposent pas de nouvelles pratiques

    Je dirai plutôt qu’ils empêchent toutes nouvelles pratiques :wink:

    La BA échappe aux régles juridiques de la chasse.
    Et l’AP définit les régles propres à la battue.
    On pourrait penser à des horaires d’affût très élargis :!:
    Des miradors spécifiques, du piégage même :!:
    Si l’on compte qu’un bataillon de gendarmes et policiers municipaux sont nécessaires pour boucler le périmètre en « journée civile », rien qu’avec 10 % de cet effectif on pourrait imaginer des scenari efficaces … en douceur, tout du moins, pas au grand jour.

    #4851320
    Sgarababi
    • Postes : 921

    Bonjour,

    nous sommes là dans le bla-bla total. Les yaqua-fauqu’on donnent leur pleine mesure de conseils théoriques pour ramener dans le droit chemin les « méchants », indisciplinés, imprudents etc… Il faut quand même avoir une très haute idée de soi-même pour affirmer en résumé que sa propre sainteté à toutes les solutions qui échappent aux pauvres ignorants qui vivent encore (?) à l’âge du « Pan-Pan ». Mais, bon, admettons même toutes les élucubrations éditées, ce qui est édifiant et qui réduit à néant tout le reste est bien la mention : « en douceur, tout du moins, pas au grand jour ». Autrement dit, secrètement, sans se faire voir, disons le mot on braconne. Nous sommes arrivés très loin de la Chasse, même pour des donneurs de leçons, qui méprisent le chasseur de base du haut de… de quoi au fait ? De leur science infuse ? De leur expérience (j’en doute sérieusement)? Peut-être de leur « mirador spécifique » ? Un peu de modestie et de réflexion ne serait pas de trop !

    Cordialement.

    #4851321
    tostaky
    • Postes : 563

    Bonjour,

    nous sommes là dans le bla-bla total. Les yaqua-fauqu’on donnent leur pleine mesure de conseils théoriques pour ramener dans le droit chemin les « méchants », indisciplinés, imprudents etc… Il faut quand même avoir une très haute idée de soi-même pour affirmer en résumé que sa propre sainteté à toutes les solutions qui échappent aux pauvres ignorants qui vivent encore (?) à l’âge du « Pan-Pan ». Mais, bon, admettons même toutes les élucubrations éditées, ce qui est édifiant et qui réduit à néant tout le reste est bien la mention : « en douceur, tout du moins, pas au grand jour ». Autrement dit, secrètement, sans se faire voir, disons le mot on braconne. Nous sommes arrivés très loin de la Chasse, même pour des donneurs de leçons, qui méprisent le chasseur de base du haut de… de quoi au fait ? De leur science infuse ? De leur expérience (j’en doute sérieusement)? Peut-être de leur « mirador spécifique » ? Un peu de modestie et de réflexion ne serait pas de trop !

    Cordialement.

    Bonjour Sgarababi,
    De ce que j’ai pu lire ici je n’ai vu personne donner de leçon. Simplement expliquer qu’il existe d’autre méthode que la battue. Je chasse en battue le grand gibier. Je n’ai rien contre puisque là ou je chasse tout se passe bien. Mais voilà j’aimerais bien tenter un peu l’approche ou l’affût et là c’est compliqué. Dés qu’il s’agit de chasse au grand gibier on pense battue, c’est un réflexe. Je connais pas le secteur dont vous parlez mais d’une manière générale il faut bien reconnaitre que les chasseurs voulant « échapper » à la battue ne sont pas à la fête!
    Et puis l’argument chasseur de base = battue ne tient pas trop la route quand je vois le prix de certaine action chez nous…
    Je connais un lieutenant de louveterie et on lui demande de plus en plus de tirer des sangliers la nuit… Dans des zones periurbaine, il faut, à mon humble avis, s’adapter au risque de disparaitre!
    Vraiment je pense qu’il a moyen de faire un peu plus de place aux autres modes de chasse sans « abolir » la battue bien sur. fr;iend

    #4851322
    Red cloud
    • Postes : 3136

    Il ne s’agit pas de se cacher mais d’exercer une chasse compatible avec les lieux, les attentes des riverains, la sécurité etc…. On peut comprendre que les gens ne veulent pas entendre des coups de 300 sous la fenêtre, surtout s’ils ne sont pas prévenus.

    Mais la connerie c’est que la chasse se soit retirée de ces zones, pour y revenir annuellement sous la forme la plus brutale, administrative, avec en plus des ratés aux conséquences négatives :twisted: .

    Ce genre de configuration c’est justement une occasion pour les chasseurs de communiquer efficacement avec la population des non-chasseurs. Car ce n’est pas parce que la chasse se veut discrète, qu’il ne faut pas en parler, bien au contraire! On pourrait même imaginer pleins de choses en matière de comm. :|

    #4851323
    sim09
    • Postes : 3306

    @Sgarababi wrote:

    Bonjour,

    nous sommes là dans le bla-bla total. Les yaqua-fauqu’on donnent leur pleine mesure de conseils théoriques pour ramener dans le droit chemin les « méchants », indisciplinés, imprudents etc… Il faut quand même avoir une très haute idée de soi-même pour affirmer en résumé que sa propre sainteté à toutes les solutions qui échappent aux pauvres ignorants qui vivent encore (?) à l’âge du « Pan-Pan ». Mais, bon, admettons même toutes les élucubrations éditées, ce qui est édifiant et qui réduit à néant tout le reste est bien la mention : « en douceur, tout du moins, pas au grand jour ». Autrement dit, secrètement, sans se faire voir, disons le mot on braconne. Nous sommes arrivés très loin de la Chasse, même pour des donneurs de leçons, qui méprisent le chasseur de base du haut de… de quoi au fait ? De leur science infuse ? De leur expérience (j’en doute sérieusement)? Peut-être de leur « mirador spécifique » ? Un peu de modestie et de réflexion ne serait pas de trop !

    Cordialement.

    Et voila à quel genre de discours se heurtent les chasseurs à l’affût et à l’approche.

    A contrario, combien de chevrillards jugés trop petits, ou attrapés par les chiens et représentant des cibles en moins pour les postés non bagués par les responsables de battue ? Ca c’est du braconnage qui se passe tous les dimanches, (en battue), mais chut !

    #4851324
    Sgarababi
    • Postes : 921

    Bonjour,

    Je vais vous citer un exemple vécu par notre responsable de battue : nous chassons en zone péri-urbaine avec tous les inconvénients que vous imaginez (la discipline est imposée et suivie scrupuleusement par tous). Un jour où, les chiens en laisse, le piqueur de notre battue traversait un lotissement seul passage pour accéder dans un vallon propice au sanglier, il est interpellé par une mégère qui le traite entre autres gentillesses d’assassin, habitué, il ne répond pas et continue son chemin, surgit un homme qui l’apostrophe « eh bien ! il était temps qu’on vous voit un peu avec tous les dégâts que nous subissons », le rabatteur se contente d’un sourire et continue son chemin…
    Voilà l’exemple de ce que subissent ceux qui pratiquent dans un milieu difficile car occupé par un urbanisme tentaculaire. Attendre des coups de carabine lors d’une battue signalée règlementairement passe encore mais, et c’est là où je veux en venir, des coups perçus à l’aube ou au crépuscule dans le cas de la chasse à l’affût dans un tel contexte déclenchent neuf fois sur dix l’intervention de la Gendarmerie. Je l’ai personnellement expérimenté. Je me doute que ceux qui ont la chance de pratiquer dans des régions peu peuplées ont du mal à me suivre mais nous devons faire avec ce contexte.
    sim09 – ce que vous dites se passe, c’est vrai mais oseriez-vous prétendre que les chasseurs à l’affût et à l’approche ne tirent que « ce qu’ils doivent » et n’écornent jamais l’éthique exigeante de leur chasse ? Allons, il y a de mauvais chasseurs partout, aucune sorte de chasse ne fait exception, là encore les « saints » n’existent pas.

    Cordialement.

    Cordialement.

    #4851325
    Arnauld
    • Postes : 2288

    @sim09 wrote:

    A contrario, combien de chevrillards jugés trop petits, ou attrapés par les chiens et représentant des cibles en moins pour les postés non bagués par les responsables de battue ? Ca c’est du braconnage qui se passe tous les dimanches, (en battue), mais chut !

    C’est bien connu, si on participe à une battue, on est forcément irréprochable. Et avant tout en capacité de dicter ce qu’il faut faire, ou pas, en matière de chasse.
    Dérive qui prend le pas sur d’autres secteurs.

10 sujets de 61 à 70 (sur un total de 72)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Quand tu comprends d’où viennent les dégâts 🐗

Impressionnante vidéo, pas forcément de France, mais peut-être d'Allemagne ou des pays de l'est, qui nous montre à quel point les sangliers sont des...