VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Petit gibier: l’après coup de fusil. [Astuces, recherche…]

2 sujets de 11 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #4860019
    Red cloud
    • Postes : 3136

    @sim09 wrote:

    Bonjour à tous, bonne nouvelle j’ai retrouvé ma bécasse !

    :)

    C’est vrai qu’on peut passer à 2 mètres voire moins sans voir le gibier, je dirais même que c’est dans les endroits qui semblent les plus simples à observer, à fouiller, que l’on a le plus de risque de prendre la mauvaise décision et de poursuivre ailleurs croyant que c’est tombé ailleurs, puis que c’est blessé, et enfin que c’est perdu.

    J’ai le souvenir d’une caille tombée nette dans un labour qui était incroyablement invisible parmi les mottes, même à mes pieds. Idem une caille en plein blé, les chiennes ont marché dessus à plusieurs reprises sans la sentir (recherche=1h).

    Je crois qu’il faut aussi penser à ce qui peut parfois se passer dans certains cas et tromper un chien notamment, puis son maître: la dispersion de quelques plumes par la gerbe de plombs à proximité du point de chute réel, combinée à un point de chute dans un endroit où l’odeur peut être masquée, fait que le chien marque légèrement à un endroit, on croit au point de chute réel voyant éventuellement quelques plumes, le chien percevant une odeur fugace continue sa recherche et quitte l’endroit. C’est à ce moment là qu’il faut bien marquer l’endroit, laisser faire le chien, éventuellement suivre un peu, puis revenir très rapidement à l’endroit marqué. Il faut alors se dire que l’endroit marqué n’est qu’un endroit « d’indices » et que l’oiseau peut se trouver à quelques mètres, dissimulé au regard et aux odeurs.

    Il y a qq jours j’ai encore retrouvé une palombe blessée, après l’avoir vue descendre rapidement dans le bois. Aucune plume à l’endroit, j’ai trouvé d’autres plumes isolées au sol mais ne venant pas de cet oiseau. J’ai alors imaginé quel pouvait être le vol de fuite de l’oiseau parmi les arbres, je regarde les endroits libres puis je m’oriente vers une clairière en sortie de bois, je passe le barbelé, je trouve une plume avec des microgoutelettes de sang, je vais tout droit et je finis par la voir posée dans une haie de l’autre côté d’une rivière soit à plus de 50 m du point de chute supposé.

    #4860020
    sim09
    • Postes : 3306

    Effectivement, c’était assez clair comme endroit. J’ai pourtant cherché dans le fameux roncier à 2m, dans un tas de bois pourris à 2m, et au bord d’une grosse « flaque » (c’est un peu marécageux ce coin) à 2m aussi. J’ai pas été assez loin.

2 sujets de 11 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] Des sangliers tentent de fouiller dans les affaires d’un couple...

Force est de constater que la présence humaine n'est plus un problème pour les sangliers dans différentes régions du monde. Ces derniers n'hésitent plus à...