VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

plus de gibier

10 sujets de 41 à 50 (sur un total de 69)
  • Auteur
    Messages
  • #4398872
    maurice
    • Postes : 1176

    Je crois que david voulaient faire toucher du doigt une … certaine contradiction.
    J’ai même cru lire dans sa question une touche d’humour. :D
    Comme par ailleurs d’autres ont apporté réponse, je rapporterai simplement une anecdote.
    Un soir je participais à l’AG d’une acca championne du lâcher de cocottes, et vous vous imaginez :wink: que j’argumentais pour la suppression de cette farce.
    Le président -un grand homme n’en doutons pas- à court d’argument m’a dit :
    « En tant que chasseur, je suis contre le gibier de tir, en tant que président je suis pour ».
    Véridique. J’en suis tombé de c.. :D :D :D
    Bien sûr, beaucoup pourront y voir un brave homme qui voulait le bien de ts ses chasseurs, un champion de la liberté, etc……
    Moi je n’y ai vu qu’un démagogue qui savait là la meilleur moyen de contrarier le moins de monde, de façon à conserver un fauteuil qui l’intéressait. :twisted:
    Et je crois que c »est là que nous en sommes.
    Ts ceux qui sont pour les lâchers de gibier, alors qu’ils ne les pratiquent pas eux-mêmes, ont une raison confortable pour ne pas les condamner (souvent je l’ai dit parce d’une certaine manière cela les arrange, ne serait ce que, comme cela a été dit, parce qu’ils pensent que, pendant que les tireurs de cocotttes s’adonnent à leur occupation, ils leurs .. foutent la paix. Ou encore parce qu’ils paient aussi des cotisations, ou encore , etc…, etc ……)
    Bref, meiux vaut pour eux ne pas condamner la kermesse, parce qu’on … ne sait jamais.
    Cordialement
    Maurice

    #4398873
    David 52
    • Postes : 417

    Bonjour à tous,

    Maurice a bien vu.
    Merci à Tof pour sa gentille explication.
    Je crois que nous ne sommes pas d’accord sur les définitions.

    Le gibier de repeuplement est du gibier lâché au printemps ou en été, que l’on ne tire pas pendant deux saisons et qu’on laisse se reproduire.
    On tire ensuite la population une fois qu’elle est bien implantée en prenant bien soin de ne pas trop prélever pour ne pas la mettre en danger.

    Le gibier de tir est du gibier que l’on lâche pour être tiré dans l’année même.
    S’il est lâché au printemps ou en été il aura une meilleure défense mais s’il est tiré en automne c’est toujours du gibier de tir.
    On peut toujours se donner bonne conscience en l’appelant gibier de repeuplement, s’il est tiré cela reste du gibier de tir.

    En bref, le gibier de tir est destiné à être tiré et le gibier de repeuplement à se reproduire.
    Du moins c’est ce que je croyais.

    Détrompez-moi s’il vous plait si je suis dans l’erreur.

    @ plus,
    David

    #4398874
    Tof
    • Postes : 1646

    salut david,
    je suis comme toi un peu dans le flou,
    car je n’ai pas d’experience pour dire à partir de combien de temps un gibier laché devient assez sauvage pour qu’on considère ce lacher comme un lacher de repeuplement…
    pour certains, un lacher en juin suffit à obtenir un gibier sauvage pour l’ouverture.peut-etre que oui, je ne m’y connais pas assez encore une fois…
    maintenant, si on veut obtenir de vraies couvées, ne vaudrait t’il pas mieux que l’on laisse tranquille une certaine population lachée pendant deux ans où plus?
    c’est à cette question qu’il faut trouver une réponse, le but du lacher de repeuplement etant de retrouver chaque année du gibier sauvage….

    une fois la réponse trouvée, grace à l’experience des chasseurs internautes, on pourra définir correctement le lacher de repeuplement….

    en tout cas, le lacher de tir, lui, se passe la veille ou une heure avant la chasse, et c’est une connerie monstrueuse!

    A+

    #4398875
    Anonymous
    • Postes : 15943

    Effectivement, je suis d accord avec david52.
    Du gibier lacher entre mars et juillet mais tiré en septembre est du gibier de tir. son degre de « sauvagerie », peut donner bonne conscience au tireur, mais désolé , ce n est en aucun cas du repeuplement. Seul, la suspension de tir de l espece comme mesure d’accompagnement permet la reproduction naturelle!!!! Le baguage lors des lachers (couleur differentes chaque année) permet de suivre l evolution de la population lacher, et donc de decider quand le gibier est apte a etre chasse: quand on ne croise plus de faisans bagués!!!!!

    #4398876
    maurice
    • Postes : 1176

    Je crois que les derniers posts sont dans le vrai.

    Et effectivement, comme plus grand monde ne peut défendre l’indéfendable (le gibier de tir), on contourne le problème :
    pour ce faire, on appelle gibier de repeuplement ce qui n’est que gibier de tir.
    Au lieu de lâcher la veille de l’ouverture, on lâche l’avant-veille. Plus on lâche tôt, et évidemment plus il faut de bestioles, car il y a de la perte entre le moment du lâcher des volailles et le … lâcher des tireurs sur le terrain.
    Ca coûte un peu plus cher, mais cela permet de sauver les apparences.

    Comme David et d’autres, j’appelle gibier de repeuplement un gibier lâché à la limite quelle que soit la période, sous réserve :
    1 – de ne pas le tirer pendant au minimum un an (système poncho ou fermeture totale de l’espèce lâchée)
    2 – ensuite les années suivantes : plan de chasse SERIEUX, réaliste.
    3 – aménagement préalable du territoire. (le lâcher du faisan dans le Midi dans les vignes comme on le voit quelquefois est une aimable plaisanterie).
    4 – régulation, si besoin des prédateurs
    5 – diverses mesures d’accompagnement de bon sens, etc…….

    Sinon on peut lâcher du gibier que l’on baptise ce que l’on voudra, c’est du tir.
    Cordialement
    Maurice

    #4398877
    Tof
    • Postes : 1646

    salut,
    bien, voilà la définition!
    selon toi, 1 an c’est suffisant?
    j’aimerais savoir combien de temps donnent les autres chasseurs internautes à leurs gibiers lachés avant de les tirer…pour une idée plus précise.
    en tout cas Maurice, d’accord avec toi sur le reste :)
    A+

    #4398878
    Willjoss
    • Postes : 1125

    @David 52 wrote:

    Bonsoir à tous,

    J’ai vu dans la rubrique réforme de la chasse que certains sont contre le lâcher de gibier de tir mais également contre son interdiction, j’ai vu également que certains tirent sur leur gibier de repeuplement alors je ne comprends pas bien.
    Pouvez-vous m’expliquer?

    @ plus,
    David

    Lu,

    Je pense qu’il y a confusion dans ton esprit. Le gibier de repeuplement n’est pas remis (lâché) pour faire des jolies photos !

    Si on repeuple, et j’en sais quelque chose, c’est pour que les chasseurs aient du gibier à tirer et pas pour épater la galerie. Sauf que ce gibier, car on peu le nommer comme ça, s’en sort, se reproduit et qu’on les tue pas tous Dieu merci.

    Nous utilisons des bagues inarrachables sur nos perdrix, et je peux te dire que j’en ai tué pas mal sans bague, donc la reproduction du printemps à fait son effet et c’etait le but !

    Je ne comprends pas le sens de ton propos.

    #4398879
    Anonymous
    • Postes : 15943

    SAlut à tous

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    tu as dit dans tes quelques lignes le fond de ma pensée

    bonne chasse à tous
    @++++++++++ :?

    #4398880
    Champagnol
    • Postes : 245

    @Webmaster wrote:

    lut,

    Au moins il ne traine pas dans les bottes des autres chasseurs (les vrais) et laisse les bécasses tranquilles

    Si c’est le fond de ta pensée je trouve cela idiot.
    Laxisme quand tu nous tient…
    Je compte sur toi pour réagir Champagnol :wink:

    Bon je m’ennuyait un peu trop loin des lachers et je réagi : Un cas d’école : une ACCA a l’habitude d’affectuer des lachers et 50 gus arpentent le territoire tous les dimanches 1 faisan et 1 perdreau dans la poche carnier. On décide de ne plus faire de lacher. Les 50 gus vont-ils rester au coin du feu tous les dimanches àfaire des scrabbles? Non, il vont arpenter les bosquets et les petits bois et tirer les bécasses, lapins, lièvres et pigeons… :?

    Vous connaissez tous l’image : qui de l’oeuf ou de la poule existait en premier? On peut la décliner ainsi : faut-il INTERDIRE (déjà je n’aime pas ce mot, s’il fait plaisir à certains, je leur laisse…) les lachers alors qu’il y encore 1 million de fusillots qui en sont drogués, ou faut-il attendre que le nombre de ces fusillots diminue parrallèlement à l’extinction des lachers puisque tout le monde est contre? Je vote pour la 2ème solution.

    Vous allez dire que je rabache, mais une interdiction en cachera d’autres; et si dans la foulée il y a interdiction du repeuplement quel qu’il soit, des agrainoirs, des points d’eau parceque c’est pas dans « naturel », etc… faudra pas se plaindre.

    Ceux qui veulent interdire (brrrrr…) les lachers au niveau national, avez-vous fait votre possible au niveau de votre chasse pour qu’ils n’existent plus? (pour un fois, je ne parle pas de Maurice, qui a essayé quand que faire ce peux).

    A+
    Champagnol

    #4398881
    maurice
    • Postes : 1176

    @Champagnol wrote:

    Les 50 gus vont-ils rester au coin du feu tous les dimanches àfaire des scrabbles? Non, il vont arpenter les bosquets et les petits bois et tirer les bécasses, lapins, lièvres et pigeons… :?

    Parce que tu crois que ces fusillots se gênent pour tirer lorsqu’ils voient un gibier naturel. Et soyons clairs : les lâchers de volailles entraînent des concentrations de chasseurs qui ratissent un territoire où le gibier naturel en prend aussi plein la gueule.

    @Champagnol wrote:

    faut-il attendre que le nombre de ces fusillots diminue parrallèlement à l’extinction des lachers puisque tout le monde est contre? Je vote pour la 2ème solution.

    Alors là, mon cher, avantage de l’âge, je vais te dire un truc :
    quand j’avais 20 ans, tout le monde disait : « les lâchers ça va se terminer très vite, car ça n’intéresse personne ».
    Plus de 30 ans ont passé, et il y en a au moins autant sinon plus.
    Si je dois attendre 30 ans de plus pour que ça change, alors là pour le coup, faudra me les …. attacher les volailles :D
    Soyons réalistes. Ex soixante-huitard, je connais le slogan : « il est interdit d' »interdire ». Peut-être même que j’ai dû être séduit par la chose, mais dans une société arrive un moment où les responsables doivent décider.
    Si rien n’était interdit, on ne pourrait plus sortir de chez soi, et sur ts les plans ce serait la loi du plus fort.

    @Champagnol wrote:

    une interdiction en cachera d’autres

    Cela n’a aucun rapport. A-t-on interdit la bagnole parce qu’on a limité la vitesse ou imposé la ceinture.
    Je pense personnellement que c’est le contraire. Réformer permet de perdurer.
    Cordialement
    Maurice

10 sujets de 41 à 50 (sur un total de 69)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

[Vidéo] En pleine mue, un cerf perd sa coiffe lors d’une...

Lorsque vient la période de la mue, les cerfs perdent alors leurs bois qui repousseront pour un nouveau cycle. La perte des bois peut se...