TURPINITE

Toutes mes réponses sur les forums

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #4822665
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Remiremont, petite ville à la porte des Hautes Vosges.

    Les Vosges du Nord dont tu parles, c’est l’Alsace.

    A+


    Florian

    #4822662
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Pas de problème,

    vous êtes les bienvenus !

    Et puis pour choisir ce que vous voudrez manger, voici mes recettes en ligne ici :


    http://www.vosgesterroir.com

    Cordialement

    Florian

    #4822659
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Bonjour à tous,


    Pour Guigui, oui j’ai goûté puisque c’est moi qui ait fait cette recette, comme je l’ai dit plus haut.

    Il n’ya pas plus de risques à consommer du ragondin, que du sanglier qui, lui aussi, est à manipuler avec précaution et surtout, à cuisiner à point, et non pas saignant ou rosé.
    Bon, pour en revenir à notre bête, sa chair est blanche à rose (après cuisson), la texture est filandreuse comme celle du lapin.
    Si, vous servez du ragondin désossé, personne ne fera le rapprochement, sa saveur et sa texture sont identiques au lapin, c’est bleuffant.
    Même sa graisse, que j’ai laissé dans le ragoût, avait la même texture et saveur que celle du lapin.
    Encore une fois, c’est un vrai délice.
    Cependant, il faut prendre quelques précautions lorsqu’on le dépouille, gants et désinfections des ustensiles, planches à découper etc.
    Vous qui êtes chasseurs, vous vous devez de vider certains animaux sur place, mettez-vous toujours des gants pour le faire ?
    Voilà, il ne faut pas se faire peur, car bon nombre d’animaux sur terre sont contaminés par des parasites.
    Vous mangez du poissons crus de mer sauvages ?
    Sushi, sashimi, ?
    Avec du thon, du saumon, de la lotte, sardines, anchois ?
    Eh bien sachez que ces charmants petits animaux sont tous contaminés par l’anisakis, un verre qui se loge dans le ventre et les chairs.
    Pas de résistance à la cuisson, mais cru, c’est inévitable.
    Nous sommes en période de fête, vous trouverez de la lotte ou baudroie sur les étals, alors demandez à voir les flancs de l’animal, sous le péritoine noir du ventre, regardez bien les différents points rouges, où vous verrez des jolis petits vers d’1 cm de diamètre, long de 3 à 4 cm enroulés.
    Certes, toutes les lottes ne sont pas contaminées, et les professionnels dignes de ce nom, le savent et retirent de la vente ces produits, s’il y a souci.
    Sans parler de la consommation des plantes, même domestiques, vos jardins, qui sont parcourus par nombre d’oiseaux, renards, fouines, rats, pigeons, etc, qui déposent sur vos salades, radis, etc, leur virus.
    Prenez vous toujours les précautions qu’il faut pour éviter la contamination, je ne le pense pas.
    Alors si l’on veut se faire peur, parler de ce que l’on risque, certains vont s’arrêter de manger.

    A+
    Florian

    #4822656
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Bonsoir,


    Oui, malheureusement, il finit souvent en pâté, ce qui est bien dommage, car comme tous pâtés, de la viande de porc y est ajoutée, ce qui gâche un peu.
    Il faut dire que sa saveur est trop faible, comme le lapin en pâté, il faut donc quelque chose pour réhausser la saveur, et graisser le pâté qui serait de la farine autrement.
    Il mérite mieux que cela.
    On l’appelle également castor des marais.

    Cordialement
    Florian

    #4822653
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Bonsoir,

    oui comme d’autres animaux, et pas seulement le gibier.
    Cependant, ces deux parasites sont détruits à la cuisson.
    Il va de soit qu’il vaut mieux mettre des gants pour le préparer.
    Cordialement
    Florian

    #4814734
    TURPINITE
    • Postes : 8

    Bonjour à tous,

    Je vous remercie pour votre accueil.

    Je dois bien l’avouer, ancien chasseur, ancien pêcheur, mes activités professionnelles m’ont fait arrêter tout cela il y a déjà bien des années.

    J’allais à la chasse avec mon grand-père, et je n’étais pas encore majeur !
    La pêche, je l’ai arrêté il y a déjà plus de 15 ans.


    Je m’y retrouve malgré tout, la cuisine, l’amour de la nature, la défense de notre patrimoine, car la chasse en est un, n’en déplaise à certains.

    Je n’hésiterai pas intervenir sur des sujets plus techniques, armes à feu, poudres et explosifs, etc., si besoin est et puis bien sûr la cuisine.

    D’ailleurs, à ce propos, j’ai déjà élaboré quelques petites recettes qui devraient vous ravir.

    A bientôt
    Florian

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)