Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger 12.000 lapins prélevés cette année durant la chasse de Pâques en Nouvelle-Zélande

Dans la région d’Otago, en Nouvelle-Zélande, Pâques est une journée pleine de traditions. Si comme pour beaucoup c’est l’occasion de fêter Pâques et de chasser les œufs en chocolat, c’est également l’occasion de réguler quelques espèces présentes en surnombre sur le territoire.



C’est surtout le lapin qui est visé par cette journée de battue hors norme car ces derniers sont un véritable fléau pour l’agriculture locale et s’attaquent même aux potagers près des habitations. Environ 12.000 lapins ont été prélevés cette année par les 25 groupes de douze chasseurs.

Les organisateurs sont unanimes, les chiffres peuvent paraître énormes mais cette chasse n’a que peu d’impact sur la population totale de lapins dans le pays comme le rapporte The Guardian.


La battue est organisée depuis 25 ans en partenariat avec le Lions Club qui profite de cette journée pour récolter des fonds afin de soutenir les agriculteurs victimes des dégâts occasionnés par les lapins. La « chasse au lapin de Pâques » n’attire d’ailleurs pas que les plus grands, les enfants aussi sont nombreux à participer à cette journée.

Personne ne milite sur place contre cette chasse car les lapins sont tellement nombreux que tout le monde est confronté aux problèmes qu’ils engendrent.

La battue permet de réguler le lapin mais pas que, puisque des dindes, des opossums et d’autres espèces sont en surnombre dans la région.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

2 Commentaires

  1. Eux ils non pas d écologiques qui les empêchent de réguler les espèces trop importantes. Mais dans combien de temps seront ils confronté au problème que nous chasseurs français subissons avec ses personnes

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici