Actualité de la Chasse Chasse en France Bilan des accidents de chasse sur la saison 2021-2022 : la tendance...

L’OFB vient de communiquer sur les incidents et accidents liés à la chasse sur la saison 2021-2022 et la tendance d’une baisse depuis 20 ans se confirme. Bien que l’on recense 10 accidents de plus que l’année précédente, c’est la deuxième année consécutive ou le nombre d’accidents de chasse reste sous la barre des 100.

Le Directeur de l’Office Français de la Biodiversité s’est félicité de ces chiffres mais rappelle que des points sont encore à améliorer et que le travail sur la sécurité à la chasse doit être poursuivi :

« La sécurité à la chasse est une priorité de l’OFB, qui œuvre, à travers ses missions de délivrance du permis, de police de la chasse ou de sensibilisation, à sanctionner ou à faire évoluer les situations dangereuses. Au vu des statistiques, les efforts doivent être poursuivis, en particulier pour ce qui concerne l’évitement des tirs en direction des routes et des habitations. Je salue les efforts réalisés depuis plusieurs décennies désormais par les acteurs cynégétiques et forme le vœu que nous poursuivions notre travail en commun. »

Les graphiques qui recensent le nombre d’accidents et d’accidents mortels liés à la chasse montrent de manière très visuelle cette baisse des accidents depuis les 20 dernières années :

L’OFB met l’accent sur trois causes qui continuent de générer des accidents à la chasse et sur lesquelles il faudra continuer de travailler :

  • « Le non-respect de l’angle des 30° : il reste la principale cause des accidents au grand gibier (37%) et cumulé avec les tirs dans la traque (10%), qui par définition sont des tirs dans les angles de 30°, il représente à lui tout seul près d’un accident sur deux lors des chasses au grand gibier.
  • Les auto-accidents (24%) restent stables.
  • Les tirs en direction des routes ou habitations qui sont à l’origine d’accidents, mais également d’incidents montrent cette saison une évolution qui nécessite une vigilance accrue à ce niveau. »
Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici