Actualité de la Chasse Chasse en France Décès de Morgan Keane : la FNC et Willy Schraen s’expriment avant...

C’est un drame qui a secoué le monde cynégétique tout entier comme le reste du pays lorsque Morgan Keane a été touché par une balle dans son jardin, entrainant son décès, alors qu’une battue au sanglier avait lieu non loin de son domicile.

Les faits se sont déroulés en décembre 2020 et après plusieurs mois d’enquête et de procédures, le procès va se tenir à partir de demain au tribunal correctionnel de Cahors. Ce procès met en cause le chasseur auteur du tir qui a touché Morgan Keane ainsi que le directeur de battue.

La Fédération Nationale des Chasseurs et son Président, Willy Schraen, ont publié un communiqué qui ne laisse pas de place aux interprétations quant à la position adoptée.

Après avoir assuré de sa totale confiance en la justice pour « que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette battue qui a coûté la vie à Morgan Keane et que les manquements soient sanctionnés », la FNC condamne sans équivoque les comportements déviants de ceux qui ne respectent pas les mesures de sécurité imposées par la pratique de la chasse.

Willy Schraen a d’ailleurs enfoncé le clou avec une déclaration reprise dans le même communiqué :

« La sécuri à la chasse est ma préoccupation permanente en tant que Président de la FNC. Les chasseurs qui ont des comportements irresponsables en matière de sécurité n’ont rien à faire dans la communauté des chasseurs et nous devons tendre vers le 0 accident. Face au tribunal médiatique et à la justice populaire qui ne manquera pas de désigner ses coupables, je demande à tous les protagonistes de cette affaire de faire preuve d’un minimum de respect que l’on doit à la victime, à ses proches ainsi qu’aux prévenus« 

La FNC soutient dans sa démarche la Fédération des chasseurs du Lot qui s’est constitué partie civile.

Le communiqué est disponible dans son intégralité sur le site de la Fédération Nationale des Chasseurs.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

3 Commentaires

  1. 1) les consignes doivent êtres remises par écrit à tous les chasseurs avec un accusé réception par une signature à à remise des cartes de chasse.
    2) au moment du rond, tous les chasseurs je dis bien tous doivent êtres présent ( postés ,piqueurs, rabatteurs ,accompagnants )
    Le président ou le directeur de battue doivent exiger la plus grande attention au moment de la lecture des consignes de sécurité.

  2. en quoi le président de chasse peut être responsable ,puis-qu-il donne les consignes de chasse et de comportement.après ,il ne peut pas être derrière chaque chasseur

  3. Évidemment la justice doit juger des individus qui n’ont pas respecté les règles de sécurité : c’est son rôle ; mais attention devant les pressions médiatiques il ne faut pas transformer ce triste accident en procès contre la chasse .
    Des accidents de la circulation avec une issue fatale pour infraction au code de la route il y en a malheureusement que de trop mais ça ne fait pas la une du journal télévisé !!!!
    La médiatisation de cette affaire a seulement le but d’apporter de l’eau au moulin des anti chasses ( en atteste la destruction des miradors) justement pour provoquer des accidents
    Les médias parlent de sanctions exemplaires !!! Pour la faute ou pour le chasseur ?

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici