Actualité de la Chasse Chasse en France Une association anti-chasse essaie de faire interdire la chasse le long de...

La mairie de Bourg-Saint-Andéol, dans le sud de l’Ardèche, a rendu son avis alors que l’association animaliste « l’Alliance des Opposants à la Chasse » fait pression pour faire interdire la chasse sur des terrains communaux qui longent la ViaRhôna.

Tout d’abord, qu’est-ce que la ViaRhôna? Il s’agit d’un itinéraire cyclable permettant de joindre la mer Méditerranée en partant du Léman et tout cela en passant le long du fleuve Rhône.

Forcément, pour l’association animaliste, il est inconcevable que des terrains qui jouxtent un tel symbole de l’écologie soient des terres chassables. Par conséquent tous les arguments sont bons pour tenter de faire interdire la chasse sur le secteur, mêmes les plus fallacieux.

Leur premier réflexe, comme toute association animaliste, a été de lancer une pétition sur internet pour tenter de faire pression sur les élus de la commune.

Leur premier argument est de rappeler un accident de chasse survenu l’année dernière sur la ViaRhôna mais à plus de 200km et dans un autre département.

Ensuite, ils expliquent qu’un impact de balle de fusil calibre 12 a été retrouvé dans un panneau d’indication du lac des Dames, non loin de la voie et que cela représente un danger pour autrui ainsi que de la dégradation volontaire de matériel public.

La mairie a reçu l’association mais n’a pas accédé à sa requête car elle estime qu’interdire la chasse sur sa commune n’a pas de sens. Tout d’abord parce qu’elle estime que la chasse est une activité régie par des lois nationales et non locales.

Ensuite, l’affaire de la balle dans le panneau d’indication n’est pas un argument recevable tout simplement parce que cet impact a été découvert il y a des années de cela et que rien ne démontre que ce tir soit l’œuvre d’un chasseur. Cet impact était même présent bien avant la création de la ViaRhôna mais n’avait pourtant intéressé aucune association jusqu’ici.

L’édile de Bourg-Saint-Andéol a expliqué que les relations étaient très bonnes avec l’association de chasse locale et qu’ils veillaient ensemble à ce que les règles de sécurité soient toujours bien appliquées. La chasse ne sera donc pas interdite sur la commune.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. Pourquoi seuls les chasseurs devraient ils seuls supporter les frais des dégradations commises par les animaux sauvages alors qu’on essaie d’ entraver leur action de regulation partout ?
    Je suggère que toutes les associations anti-chasse, défenseurs de la faune sauvage, les moralisateurs donc plus les sportifs de tous poils: vététistes, randonneurs, promeneurs, skieurs…. bref tous ceux qui profitent de nos campagnes… participent à ces dépenses… sous forme d’un impôt…. sans exemption, pour une fois !!!

    • Ca, c’est un vrai débat qu’il faudra remettre bientôt sur la table.
      ca gronde depuis longtemps, on bosse pour l’état (on le débarrasse des nuisibles) tout en le payant (nos redevances sur validation)et, qui plus est maintenant, les écolos qui nous mettent des bâtons dans les roues à tout va!
      Si la chasse n’est pas encore interdite dans ce pays, c’est essentiellement grace à ce service que nous rendons. Si on stoppait tous la chasse au gros ne serais-ce qu’une année, ce serait la cata et ce ne sont pas les quelques fédéraux qui pourrait faire quoi que ce soit.
      Maintenant, de là a continuer à supporter seul le cout financier des dégats, ca commence à bien faire dans de telles conditions.
      J’aimerais que les responsable de la FFC communiquent un peu à ce propos.

  2. Toujours les accidents… Y a t-il plus d’accidents de chasse ou d’accidents de vélo? Si la réponse est vélo, alors il faut les interdire d’urgence.

  3. Bonjour, encore une fois, une asso qui utilisent des arguments complètement inventé, ils perdent toutes crédibilité en agissant de cette façon. Mais tout de même ils sont là et toujours contre les chasseurs. Ces personnes devraient, plutôt que d être contre discuter avec les chasseurs pour créer ensemble un équilibre naturel, car la chasse fait partie intégrale de l équilibre contrairement à ce que pensent certaines personnes ecolos borné et extrémistes qui veulent dicté leur façon de vivre.

  4. Encore un mensonge pour mieux manipuler de la part de cette association.

    Mais le Maire de la commune a rappelé les faits et la bonne entente avec l’association locale des chasseurs.

    Stop aux dogmes anti-chasse et anti-ruraux de ces minorités qui veulent faire régner une certaine loi chez les autres.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici