Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger Attaque de loups sur des poulains, des images insoutenables publiées par le...

Âmes sensibles s’abstenir, les images qui ont été diffusées auprès d’un média Espagnol ont été filmées par le propriétaire du ranch de San Pelayo dans la région de León Valdeburón au nord de l’Espagne.



On peut observer dans ces vidéos la situation rencontrée à 3 reprises par le propriétaire des chevaux rien que sur une semaine. L’homme en a assez que les loups s’attaquent à ses poulains, mangent directement une partie de l’animal alors qu’il est en vie et s’en vont, laissant le poulain agoniser dans d’atroces souffrances.

Les éleveurs d’ovins et de bovins sont déjà fortement impactés par les attaques de loups en Espagne comme en France, pourtant les réintroductions de grands prédateurs comme le loup et l’ours continuent sous l’impulsion des associations animalistes.


Les images qui composent les vidéos sont très difficiles mais sont pourtant la réalité de ce que représente la réintroduction des loups à l’état sauvage, et ont été publiées par le site Espagnol club-caza.com :


Les animaux ont du être euthanasiés par un vétérinaire appelé sur place et le propriétaire des chevaux voulait montrer par ces images le désarroi et le traumatisme que peuvent engendrer les attaques de loups.

Les éleveurs Espagnols dénoncent régulièrement quant à eux l’impuissance et le manque de considération de la part de l’administration qui semble aujourd’hui débordée par la problématique du loup dans leur pays.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

2 Commentaires

  1. Le loup , le lynx , lours , les serpents …sont dans une sacralisation faite par la connerie humaine des bobos ecolos des villes ! Comme je l’ai déjà dit dans d’autres commentaires faudrait pas que ce soit les réseaux sociaux qui face la loi …a la place des députés et sénateurs !

  2. Au dire des associations animalistes éleveurs et agriculteurs français ne savent pas gérer les grands prédateurs. En Espagne et en Italie eux maîtrisent.
    Voilà un bon exemple et à mon avis c’est partout pareil

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici