Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger La chasse du léopard suspendue en Afrique du Sud



L’institut sud-africain de la biodiversité a recommandé au gouvernement d’interdire temporairement la chasse du léopard.

Comme lors de tout débat concernant l’ouverture ou la fermeture d’une espèce chassable, ce sont les données scientifiques qui manquent cruellement aux chasseurs pour pouvoir disposer de solides arguments. En effet, le « South African National Biodiversity Institute » a effectué la recommandation d’interdire la chasse du léopard, car l’organisme ne dispose pas de données suffisantes pour chiffrer avec certitude le nombre de léopards présents sur le sol sud-africain. De par sa nature secrète et sa vie nocturne, le léopard est un animal très discret qui n’est pas facile à dénombrer.

La chasse en Afrique du Sud est un pilier de l’économie locale. Selon le gouvernement, la chasse rapporte près de 360 millions d’euros à l’économie du pays. Les taxes d’abattage réglées par les chasseurs s’élèvent à 20 000 dollars pour prélever un léopard. Certains guides professionnels ont donc du rembourser des clients qui avaient déjà réservé leur animal. Ainsi, pour la première fois depuis plusieurs dizaines d’années, les chasseurs internationaux ne pourront s’adonner à la traque du fameux Big Five sud-africain. L’organisme SANBI précise cependant qu’il s’agit bien d’une interdiction temporaire.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici