Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger Suite aux dégâts de sangliers, les chasseurs Luxembourgeois demandent l’aide financière de...

Comme en France, la problématique des populations de sangliers se fait ressentir en dehors de nos frontières. Ainsi, le Luxembourg connaît les mêmes déboires que nous puisque Sus Scrofa a déjà causé pas mal de dégâts dans les cultures et n’en a pas encore fini.

L’épidémie de coronavirus qui a touché le monde entier a ralenti fortement les prélèvements car, comme en France, les interdictions de déplacement ont fait que les chasseurs étaient restés chez eux alors qu’ils auraient pu canaliser un peu plus les populations de sangliers et ainsi éviter quelques dégâts.

Aujourd’hui la Fédération des Chasseurs du Luxembourg demande la participation financière du ministère de l’environnement qui avait pris la décision d’interdire la chasse l’hiver dernier à cause de la pandémie. Il existe déjà un fonds alimenté par les chasseurs qui permet d’indemniser les agriculteurs qui subissent les dégâts du grand gibier mais cette fois-ci, le fonds ne sera pas suffisant.



Pour l’instant, le ministère de l’environnement Luxembourgeois n’a pas encore répondu à la requête, ce dernier attends visiblement de s’entretenir avec la Fédération de Saint-Hubert des chasseurs du Grand-Duché de Luxembourg avant d’annoncer sa décision.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

1 commentaire

  1. Bonjour. Première demande et sûrement pas la dernière grâce à nos maires écolos qui seront obligés de créer un nouvelle impôt leurs concitoyens apprécieront le modèle écologique qui demande de l argent sur internet pour pouvoir continuer à vivre mais pas un euro pour les dégâts

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici