Actualité de la Chasse Chasse à l'étranger Un militant animaliste condamné à payer 223 309€

Jean-Michel Stasse est le président de l’association Wolf Eyes en Belgique qui défend le bien-être animal et milite contre les zoos.

L’homme a, l’année dernière, affirmé sur sa page Facebook qu’un orang outan était mort de malnutrition dans le parc animalier de Brugelette « Pairi Daiza ». Attaqué pour diffamation, le militant avait été condamné le 26 octobre 2020 par le tribunal civil de première instance de Liège.

Arc-bouté sur ses positions, Jean-Michel Stasse n’a depuis ni voulu payer, ni voulu supprimer sa publication sur Facebook. Tenu à des pénalités journalières l’homme s’est vu remettre la semaine dernière par un huissier de justice l’exécution du jugement l’obligeant à régler la somme de 223 309€



Interrogé par un média local, l’homme a décidé de ne toujours pas payer : « ils n’auront pas un cent… Payer, ce serait reconnaître ce jugement pourri. Je ne baisse pas mon froc».

De son côté le site Nord-Eclair qui relate l’info explique que faute de paiement, Monsieur Stasse risque de se voir contraint de payer « par toutes les voies de droit », y compris par la saisie de ses biens.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

19 Commentaires

  1. En fin de la justice, il y en a marre de C est ecolo bobo, à quand la révolution, nous on en merde personne sur nos parcelle de chasse et bien qu ils restent chez eux dans leur propriété et qu ils ne viennent pas dans la notre, car c est violation de propriétéais ils oublient vite quand cela ne les arrangent pas.

    • Sauf que c’est un jugement de première instance… Rien ne peux le contraindre à payer tant que le jugement n’est pas définitif, sachant qu’il a fait appel c’est un article qui ne sert a rien d’autre qu’à créer des tensions entre les chasseurs et les partisans de la cause animal… Étant chasseur moi même je ne comprend pas le but de créer une tension inutile supplémentaires quand on devrait plutôt essayer de convaincre qu’une majorité des chasseurs ne sont pas des abrutis assoiffés de sang…

  2. Enfin de bonnes nouvelles. Je suis frontaliers et je connais ce parc. C est une ancien monastère sur plus de 100 hectares. On est bien loin des poules en cage. Le personnel est très protecteur du bien être. Les enclos sont grands et les animaux n ont vraiment pas faim. Il existe même des serres immense pour les plantes et maintenir certaines espèces rares de végétaux. Ils deviennent hystériques.

  3. On voit bien que ce genre de personnage est un extrémiste,jusquau boutiste.quil paye sa dette.habituellement ce genre d’individu,se ramasse avec une pelle et un balais.bonne chasse à tous,avec prudence.

  4. Il a vu de la maltraitance, il dénonce, il faut que ça s arrête. Je pense qu il y a assez dans le monde de la maltraitance animale. Il a raison !!! Le condamné, non.

  5. Oui,il est temps que la justice passe contre ces individus qui raconte n importe quoi pour faire gagner leur logique anti tout,en france aussi il serait que la justice passe

  6. Difuser comme un lâche derrière un écran des choses fausses pour salir des gens c’est trop facile !!! Il doit assumer ses actes diffamatoires, il a joué et a perdu.
    Si seulement la justice en faisait autant ici, il n’y aurait peut être moins de délation, France pays de colabos

  7. Pour des faits semblables et des mots injures menaces et diffamation prononcés par qui vous savez ….
    Dites lorsqu’elles ont été les condamnations prononcées en France leur degré et leur montant ??
    Et bien nous devons nous interroger aussi sur l’impartialité de la justice en France .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici