Actualité de la Chasse Chasse en France Chasses traditionnelles : le Conseil d’État déjà saisi par la LPO et...

Alors qu’on apprenait ce matin le retour des chasses traditionnelles, si d’un côté les chasseurs sont ravis d’avoir enfin été entendus, de l’autre les associations anti-chasse dont la stratégie de désinformation n’a pas fonctionné ne sont pas du tout heureuses de la décision du gouvernement.

Sur les réseaux sociaux, les associations ont annoncé avoir déjà saisi le Conseil d’État dans le but de casser les nouveaux arrêtés parus ce jour afin de faire interdire les modes de chasse concernés.

La présidente de l’association One Voice a d’ailleurs attaqué directement la ministre de la Transition écologique de manière assez virulente sur leur site suite à la bonne nouvelle de ce matin :



« Bérengère Abba est, rappelons-le, la Secrétaire d’État à la Biodiversité. Or pour elle, livrer les oiseaux vulnérables de nos campagnes aux pièges des chasseurs pour leur loisir est la «ligne d’équilibre» du gouvernement. Ces propos donnent la nausée. »

Le Conseil d’État devrait de nouveau statuer sur l’affaire d’ici une vingtaine de jours mais la procédure définitive pourrait prendre jusqu’à un an. Dans tous les cas, ils pourront compter sur de nouvelles mobilisations des chasseurs Français si jamais de nouvelles attaques sur ces modes de chasse devaient voir le jour.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. Le conseil d etat n a vraiment que ça à faire .
    Au bout d un moment , il faut arrêter.
    Puisque ces chasses sont encadrées par des quotas et des consignes très strictes .
    Il faut arrêter d entendre systématiquement les plaintes de ces associations de mauvaise foie

  2. Bien sûr ont pouvait connaître l’issue . Devant e geste électoral nous devons rester mobilisés . Encore rien sur les gluaux pour 5 département : le combat doit continuer et pire encore car ont nous prend pour des idiots

  3. Des associations subventionnés pa L’ÉTAT FRANÇAIS par millions d’euros et qui attaque le gouvernement …chercher l’erreur…aux lieux de faire de l’écologie de terrain…nous avons à faire à des procéduriers…Y FAUT COUPER LES SUBVENTIONS le plus vite possible !

  4. Et voilà a quoi leurs servent les subventions. Rien sur le terrain mais tout pour égorger les tribunaux avec l argent des contribuables bien sûr. On les voient pas à leurs manifestations mais toujours planqués derrières leurs pc.

  5. On doit retirer aux associations le droit d’entamer des démarches auprès des tribunaux. C’est la source de tous nos problèmes à causes des minorités qui utilisent le droit pour le retourner contre la France.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici