Actualité de la Chasse Chasse en France La FNC veut faire le nécessaire contre les « planqués derrière leur clavier...

Ce mercredi 03 mars se tient l’assemblée générale de la Fédération Nationale des Chasseurs. Le président Willy Schraen tiendra d’ailleurs un Facebook Live en fin de journée pour répondre aux questions directes des chasseurs sur les sujets qui leur tiennent à cœur.



Différents sujets semblent être abordés durant cette assemblée à la lecture des publications de la Fédération sur les réseaux sociaux. Le sujet des appelants pour les chasseurs de gibier d’eau, le rôle primordial des chasseurs durant la pandémie et le délit d’entrave à la chasse sont les points qui ont été soulignés durant ces dernières heures.

Le délit d’entrave à la chasse est généralement accompagné de toute la communication souvent douteuse des associations animalistes. C’est face à ces pratiques que Willy Schraen s’est insurgé et s’engage à être encore plus attentif au harcèlement que subissent les chasseurs, que ce soit sur internet ou ailleurs.


La publication partagée sur la page Facebook de la FNC est sans appel et il semblerait que cette fois la Fédération est décidée à prendre le taureau par les cornes :

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

2 Commentaires

  1. Je cautionne totalement la position de Notre président au sujet des anti-chasse et leurs actions de dénigrement de la chasse, des chasseurs et des utilisateurs de la nature sauf eux bien évidemment puisqu’ils ne font rien sur le terrain ! Mon Dieu que la terre est basse !!!!!
    Cette saison nous avons été agressés par une dame, roulant en Mercédès, alors que nous allions passer dans une parcelle de coupe de maïs, Cette dame, d’un âge avoisinant les 60 printemps (je suis galant), nous a insultés et menacés pendant 1/4 d’heure ! Il faut dire qu’elle ne semblait nullement effrayée par nos fusils sûre de son bon droit mais aussi et surtout de notre responsabilité et de notre courtoisie,
    Quand elle est remontée dans son SUV portant un écusson sur la custode « L.. »
    Nous sommes une petite société de chasse de 6 actionnaires sur 123ha au nord d’Armentières -59-

  2. Condamnations attendues pour ces personnes qui ne tolèrent rien
    Ils pensent que leurs idées sont les bonnes mais chacun est libre
    La vénerie est belle et respectueuse
    Leurs actes sont des délits donc il va y avoir des sanctions attendues

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici