Actualité de la Chasse Chasse en France Les applications de géolocalisation des chasseurs sont-elles une bonne solution?

Depuis l’arrivée des smartphones, les applications permettent d’apporter sans cesse de nouvelles utilisations de la technologie mobile. Depuis le premier iPhone qui a bouleversé le marché du téléphone mobile, on possède à peu près tout au creux de la main : une calculatrice, une lampe torche, ses comptes en banque, la météo, etc.

Une technologie qui rend de fiers services et aujourd’hui différentes entités ont développé des applications qui permettent de géolocaliser les chasseurs en action de chasse. La dernière en date est une application lancée par la Fédération des Chasseurs de Côte-d’Or avec un système simple de code couleur qui permet en un coup d’œil de savoir si la zone est chassée ou non pour tous les usagers de la nature. L’objectif et d’apporter un maximum de sécurité et que tout le monde puisse profiter de la nature facilement.

De telles applications existent depuis déjà quelques années, une initiative similaire avait déjà vu le jour dans les Alpes-de-Haute-Provence ainsi qu’en Isère. Si l’idée est excellente sur le papier, elle pose la question d’une certaine liberté d’action et suggère que les chasseurs doivent « pointer » lorsqu’ils arrivent sur leurs territoires, une façon de voir les chose qui ne séduit pas tout le monde.



La problématique des militants anti-chasse qui viennent sur le terrain dans le but de troubler le bon déroulement des chasses est également à prendre en compte. Avec une telle technologie entre les mains, n’importe quel extrémiste pourra se rendre volontairement dans une zone ou des chasseurs sont en action de chasse pour causer des problèmes de sécurité. Ce serait un formidable jouet pour ceux dont les plans sont de harceler les chasseurs, de les insulter, voire se comporter de manière violente comme c’est déjà arrivé par le passé.

Comme dans toutes les nouvelles applications de la technologie, il y a du pour et du contre. De nombreux chasseurs sont prêts à utiliser ces applications de géolocalisation si cela permet d’apporter plus de sécurité à la chasse, en bonne entente avec les promeneurs, les sportifs, les ramasseurs de champignons, etc.

Peut-on croire pour autant que certains n’en détourneront pas l’utilisation à des fins malveillantes? Seriez-vous pour ou contre l’utilisation obligatoire d’une telle application à la chasse?

Source et photo.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

14 Commentaires

  1. totalement contre . le suivi et la géolocalisation des l homme quelque soit sont activité est une perte de liberté évidente. quand a définir une zone chassée si elle appartient au domaine privé cela n a aucun intéret ( par définition la zone étant privée) si elle appartient au domaine public des panneaus de signalisation sont amplement suffisant

  2. C est évident que ces appli seront bien plus utilisées par des gens malveillants afin de perturber les chasses.
    Pourtant l idee est bonne , mais je préfère en rester à la pose de panneaux pour signaler la zone de chasse.
    Ça évite d attirer les malveillants et informe tout aussi bien

  3. Les incertitudes doivent être apparantes, par principe que l’on n’oblige pas et que nous devons faire attention à garder des principes de précaution aux intelligence artificiel par exemple.

    D’un autre l’électronique ne doit aidé à l’action de chasse (normalement rien à voir au sujet de cet article).

  4. Moi par exemple j’annonce que nous allons en famille chercher les champignons ce weekend en Dordogne. Est ce considéré comme perturber la chasse? Il ne faut pas laisser passer l’occasion de cueillir ce que la nature nous offre.

    • j’espère seulement que vous allez les ramasser chez vous car par expérience lors d’une partie de chasse justement en Dordogne sur ma propriété j’ai été voici maintenant 3 ans pris a parti par un individu qui avait fait une énorme cueillette et qui de ne me connaissant pas m’a même avoué aller les vendre dans la ville voisine chez un commerçant peu regardant ( dont il m’a même donné le nom ce que j’ai vérifié )et ce pour ne pas être reconnu sur le marché local
      Il m’a simplement dit qu’il cherchait les cèpes parce que les palombes ne passaient pas (sa palombière était je dit bien était a 500m)sur une parcelle ne m’appartenant pas j’ai du coup vendu une coupe bois juste a proximité immédiate et depuis plus de pose et la structure et abandonnée
      Je ne lui ai strictement rien dit ni même que j’étais le propriétaire des bois

    • Une application pour indiquer où se trouve une battue, l’idée pleut séduire,
      mais cela sera détourné, on voit avec les réseaux sociaux, ce qu’il se passe
      Ensuite il y aura une extension pour savoir où se trouve les chasseurs individuellement sur le territoire
      Ensuite…….
      Non, sérieux ne melons pas cela avec notre chasse,
      Pourquoi pas une application pour savoir où ce trouve les anti chasse, les rave party, ….
      Je pense les panneaux, les gilets, les respects des règles de sécurité, sont déjà une évolution, il peut y en avoir d’autres peut être au niveau des armes, de notre mentalité, ….
      Attention en voulant bien faire, que cela ne soit pas employé a d’autres fin

  5. En ce qui concerne la Côte d’Or, l’information est erronée. Dans ce département cette application donne simplement les territoires qui sont susceptibles d’être chassés et les jours de chasse sur ces territoires. Ces données sont valables pour la saison en cours et sont donc réactualisées tous les ans. Aucun moyen de géolocaliser les chasseurs!! Les territoires sont vastes !! Pour connaitre les détails de la battue, une seule solution : prendre contact avec le président de la société.

  6. pas du tout d accord avec cette application même avec panneau et tous le toin toin pour la sécurité un père et son jeune fils entrain de poêler dans la zone de tir au lieu de revenir l après midi mais obliger de désarmer que des inconscients ces gens la.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici