Actualité de la Chasse Chasse en France Willy Schraen sur France Inter : « La chasse, c’est quelque chose qui...

Le président de la Fédération Nationale des chasseurs était l’invité ce matin de France Inter, il a donc pu s’exprimer sur la pratique de la chasse en France ainsi que sur le lancement de la campagne de publicité qui est déjà diffusée sur certaines chaînes de télévision.



Au-delà des questions sur le spot de télévision proposé par la FNC, Willy Schraen a été interrogé sur d’autres sujets comme les attaques que subissent les chasseurs de la part des associations anti-chasse et notamment la dernière campagne d’affichage financée par la Fondation Brigitte Bardot. Cette dernière a soulevé la colère du président des chasseurs qui rappelle qu’une telle campagne de communication est une honte et fait remonter les heures les plus sombres de notre histoire.

Les questions de la chasse à courre et de la chasse à la glu ont été également abordée pendant cette courte interview que vous pourrez retrouver ci-dessous :

 

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

5 Commentaires

  1. Pardi que la chasse ça rend heureux !!! Mainte fois j’ai embrassé mes chiens , la bécasse avant de la mettre dans le carnier ou la grive que je viens d’attraper sur la baguette de glu

  2. Bravo « mr le president »
    Ne lachez rien ,et on sera derrière vous .
    Mais gare a vous ,si vous succombez aux chants des sirènes …
    Pendant les periodes d’elections c’est toujours du « donnant -donnant « et les chasseurs perdent toujours plus qu’ils ne gagnent .l’heure n’est plus aux compromis .
    Vous aurez bien compris que nos opposants (y compris « notre ministère de tutelle « )font tout pour nous supprimer nos passions .

  3. la chasse c etait quelque chose qui rendait heureux mais depuis quelque annèe depuis la disparition du petit gibier plus tot deçu et degouter de rentrer a chaque fois bredouille et de donner trois cent euros pour promener son chien et son fusil

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici