VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

En Loire-Atlantique, les chasseurs déjà mobilisés pour fabriquer et déployer des nids tubulaires

balance ton nid loire atlantique

En Loire-Atlantique, les membres de l’Union des chasseurs de gibier d’eau de la Grande Brière Mottière se sont rassemblés pour mener à bien leur opération de fabrication de nids. Ces nids tubulaires permettront à différentes espèces de se reproduire à l’abri des prédateurs présents dans le département.


Favoriser la reproduction.

L’objectif est simple, proposer aux canards et autres espèces qui nichent dans la région des abris plus sécurisés que s’ils nichaient à même le sol. Depuis plusieurs années, au travers de l’opération « Balance ton nid », les chasseurs fabriquent ces nids en roulant du grillage et des couches de foin ou de paille qui seront ensuite disposés sur des piquets métalliques dans les plans d’eau.

Ces nids ainsi positionnés sont donc hors de portée de nombreux prédateurs terrestres qui pourraient s’en prendre aux oiseaux ou à leurs œufs et offrent ainsi de meilleures chances aux espèces d’assurer une reproduction prolifique.


Entre les sangliers, les mustélidés et les rats, les prédateurs potentiels mettent en péril les nids qui sont fabriqués par les oiseaux sur les berges et ce procédé évite que ces animaux ne puissent s’y attaquer.

Pour éviter la prédation, les chasseurs de gibier d’eau respectent un protocole précis. Les nids doivent mesurer 2.5m de long et le diamètre intérieur doit respecter les 30cm nécessaires à la bonne installation des anatidés.

Les nids sont ensuite positionnés à au moins 2m des berges sur des piquets métalliques. Les piquets en bois sont à proscrire car ils offriraient une surface trop facile à grimper pour certains prédateurs capables de les atteindre.

Ces nids doivent également être positionnés à environ 60cm de haut au dessus de l’eau pour permettre aux espèces visées de pouvoir s’y installer confortablement sans offrir une cible facile aux prédateurs et absorber une éventuelle montée des eaux.

Les chasseurs impliqués dans cette action en faveur de la biodiversité.


Une quarantaine de personnes se sont donc réunies pour la fabrication de ces nids tubulaires et chacun des adhérents a pu repartir avec quatre de ces nids qu’ils disposeront à des endroits choisis préalablement.

Placer des nids ne suffit pas et les chasseurs vont assurer par la suite un suivi du taux d’occupation de ces nids pour en savoir plus sur les espèces qui vont s’y installer tout en vérifiant si les nids ont été bien placés ou non.

Faire participer les écoles de la région est également un projet que les chasseurs aimeraient mettre en place.

Les élèves pourraient alors venir apprendre comment concevoir ces nids, comment ils sont positionnés et assurer le suivi des espèces aux côtés des chasseurs dans un partenariat qui serait bénéfique aussi bien d’un point de vue pédagogique que pour la biodiversité.

Une réflexion sur « En Loire-Atlantique, les chasseurs déjà mobilisés pour fabriquer et déployer des nids tubulaires »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.