Actualité de la Chasse Petit gibier Lorraine : la grippe aviaire inquiète après la découverte de 232 cygnes,...

La France est repassée en risque sanitaire « élevé » en ce qui concerne le virus de la grippe aviaire au début du mois de novembre. La présence de la maladie n’était pour le moment constatée quasiment que dans les élevages professionnels mais de nombreux oiseaux sauvages retrouvés morts dans les départements de la Meuse et de Meurthe-et-Moselle inquiètent désormais les autorités.

Suite aux comptages réalisés jusqu’au 22 novembre dernier, c’est 232 oiseaux qui ont été retrouvés morts de la grippe aviaire sur le lac de Madine et ses alentours. Parmi ces oiseaux on dénombre plus de 200 cygnes, des oies cendrées, des bernaches, des hérons et d’autres oiseaux d’eau ainsi qu’un rapace.

Des zones de contrôles temporaires d’un périmètre de 5 kilomètres ont été mises en place autour du lac de Madine et de l’étang Lachaussée.



La chasse du gibier d’eau est interdite sur ces zones mais des dérogations peuvent être dispensées pour la chasse du grand gibier et du gibier à poils. Les chasseurs devront auparavant recevoir une formation en biosécurité avant de recevoir cette dérogation. Il est également impératif de collecter tous les oiseaux morts retrouvés dans la nature afin d’assurer le suivi du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici