Actualité de la Chasse Grand gibier La Fédération du Doubs et la gendarmerie découvrent des lâchers de sangliers

C’est une sombre information que partage aujourd’hui l’Est Républicain dans son journal. Depuis l’automne, des agents de la Fédération des chasseurs du Doubs ont trouvé des indices laissant penser que des sangliers importés pouvaient être relâché sur un secteur précis de ce département.

La fédération a donc fait remonter l’information auprès de la gendarmerie afin qu’une enquête puisse être menée sur cette acte totalement illégal. Si la provenance exacte des sangliers reste encore inconnue, les sangliers auraient été livrés par des camions en provenance de Pologne.

La Fédération de chasse du Doubs confirme au journal que les lâchers sont avérés avant de condamner fermement ces pratiques, strictement interdites et dangereuses, compte tenu de la prolifération de la peste porcine africaine dans les pays de l’Est.

Pour le moment les détails sur l’enquête toujours en cours ne sont pas connus mais compte tenu de la gravité de la chose, il est fort possible que les auteurs de ces lâchers encourent des sanctions très importantes.

Il faut garder à l’esprit qu’au delà du manque d’éthique que représente ces exactions, l’impact sur les populations locales de sangliers en cas de diffusion de la peste porcine africaine pourrait avoir des conséquences désastreuses jusque dans l’économie du pays si la filière porcine devait être touchée.

Grâce à la Fédération des chasseurs du Doubs qui a sonné l’alarme, c’est une véritable catastrophe écologique et économique qui a peut-être été évitée.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

31 Commentaires

  1. Dans toutes pratiques il y a des brebis galeuses et c’est fâcheux il est important de condamner ces pratiques y compris pour les chasses soit disant privées qui laissent trop souvent échapper le gibier d’élevage. Mais delà à incriminer toutes les ACCA pour ce genre de pratiques il y a un monde en vous souhaitant une bonne saison de chasse

    • Les actes de délinquance chez les chasseurs nous menacent tous directement par l’image qu’ils projètent auprès du grand public. Il y a pourtant un moyen simple de les réduire: la sanction par le monde de la chasse, en plus de la justice si besoin. Je trouve sidérant que nos dirigeants n’aient toujours pas travaillé pour la mise en place de commissions disciplinaires pour juger tous les faits qui portent atteinte à l’image de la chasse. C’est le seul moyen d’agir sérieusement.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici