Actualité de la Chasse Grand gibier Près de 200 personnes en forêt pour défendre la chasse à courre

C’est le quatrième week-end de mobilisation en forêt pour défendre la chasse à courre et la solidarité est encore au rendez-vous. C’est tout un pan de la population rurale qui s’est réunie ce samedi pour permettre aux chasseurs à courre de chasser dans de bonnes conditions.



Des chasseurs à tir, des chasseurs de gibier d’eau, des pêcheurs et des ruraux qui ne sont ni chasseurs ni pêcheurs se sont rassemblés pour dire stop aux AVA. Ils étaient environ 120 en forêt de Compiègne, une quarantaine en forêt de Saint-Gobain, et une vingtaine dans l’Aisne.

Les anti-chasse qui n’étaient qu’une vingtaine présents en forêt de Compiègne n’ont pas pu mener d’action concrète contre les chasses du jour et aucun débordement n’a été constaté.


Seule une chasse à courre en forêt de Dreux a été reportée car une quinzaine de militants anti-chasse, membres du collectif « les amis des bois », s’étaient dispersés dans les bois pour perturber le déroulement de la chasse. Pour éviter tout risques de débordements, l’équipage à préféré annuler la journée au dernier moment.

Le leader des AVA Stanislas Broniszewski ne s’était pas rendu en forêt prétextant un devoir d’organisation d’autres cellules anti-chasse. Ce dernier affirme revenir sur le terrain avec des élus pour continuer l’action de AVA.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici