Actualité de la Chasse Grand gibier Réchauffement climatique : les sangliers polluent plus qu’un million de voitures

C’est une étude menée par des universitaires de Canterbury et du Queensland qui révèle que les espèces considérées comme envahissantes peuvent générer une pollution importante. C’est le cas du sanglier qui libérerait une quantité astronomique de CO2 dans le monde entier, notamment en retournant les sols ce qui libère le gaz dans l’atmosphère.

Les sangliers et autres cochons sauvages qui arpentent les plaines du monde retournent la terre par instinct pour trouver de quoi se nourrir. A cause de cette pratique entre autres, les chercheurs estiment que les sangliers relâchent près de 4.9 millions de tonnes de CO2 dans le monde entier, ce qui représente l’équivalent d’un parc de 1.1 millions de voitures thermiques.

L’un des chercheurs estime que l’impact pourrait être encore plus grand si les sangliers parviennent à investir des zones sur lesquelles ils ne sont pas encore présents mais où les sols sont encore plus riches en carbone.



L’équipe qui a mené l’étude considère qu’une telle expansion des espèces envahissantes est de la responsabilité humaine et que l’homme doit prendre ses responsabilité afin de limiter son impact écologique.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

40 Commentaires

  1. Dans ces conditions, plus de jardins plus d’agriculteurs et plus d’animaux = plus de CO2. Il faudrait penser aussi à supprimer une bonne partie de la population qui dans dans 20 ou 50 ans, trop nombreuse vas produire beaucoup de CO2 et ne pas oublier de ce défaire de tout ces savants qui passe beaucoup de temp et d’argent pour des sujets qui ne sont pas des plus importants.

    • Comment une bande de loufoques peuvent passer leur temps et notre argent pour raconter de pareils conneries
      Il ne fallait pas oublier les taupes, les lapins, les mineurs, les charrues, les terrassiers et j’en passe.
      Je vous le dis une bande d’incapables k

  2. Chasseurs nous réglons l intégralité des dégâts nous œuvrons pour rétablir des populations de petit gibier .arrêtons tout,ce jour là un nouvel impôt sera créé (l’état prendra sa part)le jour où cela sera fait on nous regrettera, on nous demandera même de régler les sangliers gratuitement ,mais ce jour là je ne pense pas que beaucoup de chasseurs soie présent chasseurs nous sommes les premiers écologues
    de France et non pas des écologistes. La nuance est énorme.

    • 😂
      Avant propos je tiens à préciser que je ne suis pas anti chasse, mais anti connerie.
      Autant j’ai beaucoup de respect pour le trappeur qui chasse pour vivre, autant je n’en ai pas du tout pour les personnes qui tente de justifier de l’intérêt de tout buter pour réguler !
      Trop de sangliers ?? Sérieusement ?? Commencez par arrêter de les nourrir !
      Malheureusement pour leur reproduction excessive… il est déjà trop tard! Et a qui doit on cette race qui se reproduit 5 fois plus vite que le sanglier originel ? A la nature ? Hey non …. Plutôt à des bras cassés armés qui ont cru bon de croiser 2 espèces pour pouvoir en flinguer encore plus.
      Alors merci qui?
      Non pas merci Jacky et Michel..
      Merci les anthropologues du dimanche à la gâchette facile!

    • Safari vous racontez n’importe quoi, le sanglier prospere partout en europe et dans le monde y compris dans les pays du Maghreb, ou israel et je doute fort que personne ne les y nourrit ou qu’il y ait des elevages de cochons pour hybrider les suidés sauvages, par ailleurs la prosperité mondiale des sangliers a été documenté serieusement et l’hybridation n’apparait pas dans les explications.
      Notons par ailleurs que s’il n’y a jamais eu autant de sangliers en France (depuis Louis XIV ou ont commencé les comptages) tous les autres grands ongulés prospérent aussi et, que je sache, les chasseurs n’ont pas croisé les chevreuils et autres cervidés avec des lapines.
      Merci donc aux petits pretentieux incultes d’exercer leurs talents sur des sites adaptés à leur ignorance.

    • Bonjour Safari,
      Vous annoncez ne pas être anti-chasse mais vous n’oubliez pas de railler Chapeau pointu en fin de votre commentaire.
      Juste pour information, le croisement entre le sanglier et le porc n’est pas d’aujourd’hui. En effet, les porcs pendant l’époque médiéval, divaguaient sur les terres autour des fermes. Une truie pouvait se faire prendre par un solitaire comme une laie par un verrat. Donc les chasseurs ne sont pas responsables de cet état de fait. De plus, il n’existe que très peu de ce type de croisement en France. Une étude à partir du sang de sanglier l’a démontré.
      Pour information, les sangliers n’attendent pas les hommes pour se reproduire. Deux facteurs vont dans le sens de l’augmentation de cette population, l’augmentation des rendements des céréales et de toutes formes de cultures et surtout la déprise de terres en lien avec l’exode rural. Les terres sont maintenant recouvertes ronces et autres de forêts.
      Donc, votre écrit est en proie à une erreur.

    • Nouvelle tendance les chasseurs s’intéressent au réchauffement climatique. On n’a jamais vu autant de mots commençant par écolo sur les sites de chasseurs que depuis que l’on essaie de les …chasser de notre nature.

    • Ils étaient là avant l homme… C est pas plutôt l homme le 1er pollueur ?
      À mon avis y a pas de débat, C est uniquement l homme qui pourri et saccage tout de la planète !

    • Ah bon ? Et que font les arbres qui changent de CO2 en O2 ? Ah ba on est les coupe…. Moralité de l’histoire, mieux vaut décimer les sangliers que de replanter la terre

    • A vouloir sauver le monde les ecolos nous ferons tous mourir, plus d’arbre car il faut des maisons en bois mais on ne replante pas ils laissent les les champs devenir des zones industrielles, plus de vache, plus de sanglier etc.. Ils devraient se rapprocher des veganes mais attention pas en avions car ils ne sont pas encore électrique et penser aux recyclage des batteries et oui le monde sans co2 c’est pas pour demain avec touts leurs conneries.

    • Un bateau de croisière pollue l équivalent de un million de véhicules jour des chercheurs qui cherchent doivent justifier leur salaire on a pas d autres chose à chercher pardon à trouver

  3. Celui qui pollue le plus, c’est l’homme ! Mais incriminer les animaux de nos conneries n’est pas une nouveauté. C’est nous qui provoquons tout çà.

  4. Les sangliers ne sont pas les seuls à retourner les sols. Là où ils sont absents, d’autres animaux le font, je pense notamment aux kiwis, à de nombreux oiseaux d’Australie… Cette étude est complètement bidon. Le relarguage du CO2 des sols vers l’atmosphère est un phénomène généralisé. Ce sont les feux de tourbières, de forêts et le réchauffement des zones arctiques qui engagent la possibilité par les bactéries de décomposer les sols qui sont responsables du rejet de Co2 des sols, point les sangliers ou autres animaux. Étude complètement idiote.

  5. alors c’etait la faute des vaches maintenant c’est les sangliers ils nous prennent vraiment pour des cons, les 10 plus gros tankers qui font la traversé chine europe polluent plus que toutes les voitures sans parler des avions …

  6. Et l’homme n’est pas responsable de la destruction de ce qui absorbe le CO2 ???? Je parle notamment de la destruction de la forêt amazonienne….. Il faut toujours rejeter la faute sur les animaux mais l’homme n’est jamais responsable de rien…. Plantez des arbres au lieu de faire des études qui ne servent à rien !!!

  7. Faut demander aux écolos d’inventer des sangliers électriques…..
    Et encore, ils seraient capables de venir se recharger aux bornes des voitures….
    Ah la la, c’est compliqué la nature, heureusement que l’homme est là pour la sauver…..la preuve, malgré le réchauffement climatique y’a de plus en plus de verdure élue par le bon peuple.
    Comme quoi ce réchauffement c’est vraiment de la gnognotte….

  8. Et que dire de la superficie des terrains sans cesse éventrés en surface et en profondeur; pour nos constructions, nos routes et nos cultures; des milliards de kms/carres retournés sur la surface du globe. Les sangliers ne méritent même pas d’ êtres cités; comportement puéril et irréfléchie de la part de l’ auteur. L’ évolution de notre environnement démontre bien qui l’ être humain est un animal raté.

  9. Bonjour,
    Le CO2 est le gaz de la vie et il n’est pas souhaitable de le voir disparaître. Sans lui effectivement plus de photosynthèse, si son taux descend en dessous de 150ppm ou 0.015%, la vie disparaîtra très rapidement. A ce sujet, je vous invite à lire les livres de François Gervais : « Merci au CO2 » et « L’urgence climatique est un leurre ». Un livre très intéressant d’un membre fondateur de Greenpeace Patrick Moore, il en a été chassé de sa propre association. Lisez: »Confidences d’un repenti de Greenpeace. Pour une écologie scientifique et durable ». Vous ne le regretterez pas. Un autre auteur Godefridi et son livre « L’écologisme, nouveau totalitarisme ». Le dernier »Les écolo nous mentent » de Jean De Kervasdoué. Grace à ces livres, on comprends que le CO2 ne peut pas faire chauffer l’atmosphère de notre bien aimée terre. Donc, l’idée de vouloir quantifier le taux de CO2 que les sangliers relâchent dans l’atmosphère relèvent du pathologie que je nomme la « climantomantie ».

  10. Bonjour,
    A la modération autant dire que vous refusez les messages du moment qu’ils ne sont pas conforme à la doxa actuelle.
    Le CO_2 est le gaz de la vie. Ce n’est pas un polluant contrairement à ce qui est régulièrement dit et écrit par les politiciens de l’Intergovernmental Panel on Climate Change autrement dit GIEC. Comment des scientifiques peuvent-ils écrire autant d’âneries ? Sans lui, pas de photosynthèse des plantes, donc pas de forêts. Un taux de CO_2 inférieur à 150ppm conduira la terre à sa perte. Lire le livre de François Gervais « Merci au CO_2 ».
    Tous les animaux rejettent du CO_2 lors de l’expiration. Lorsqu’on fait l’analyse du nombre de molécule de CO82 dans l’air, on note que ce sont juste 4 molécules sur 10000. Comment 4 molécules pourraient-elles réchauffer 9996 autres?

  11. Tous les sangliers de la Terre émettent autant qu’un centième du parc automobile français…
    Super! Réglons le problème des voitures et les sangliers ne seront plus qu’un détail !

    • Bonjour Jesse, et un super Cargo autant que tout le parc automobile Français, si l’on parle de pollution. Précisons que le C02 n’est en aucun cas un polluant, mais une molécule indispensable à la vie sur terre. Sous 0,03 % la famine est avérée, c’est sans doute ce que souhaite les éscrologues. Sa faible présence à hauteur de 0,04 %, alors qu’il était de 1,50 % à l’époque du Jurassic démontre qu’il n’y a aucune corrélation entre taux de C02 et température. En revanche il y a une forte corrélation entre C02 et taxe, impôts, malus, super malus, interdiction et déclin en tous genre. Il est urgent de d’éscrologiser le pays. Vive le C02, vive les sangliers (sauf pour les cultures…). Rappelons la composition de l’air: Azote 78 %, Oxygène 21 %, Argon 0,93 %, puis 11 gaz rares. Défendons le C02.

    • Bonjour,
      Effectivement, les sangliers sont une « goutte de CO_2 » par rapport au reste du monde. On peut se demander, malgré tout, si le CO_2 est vraiment coupable. Pour cela, il faudrait que la théorie de l’IPCC soit démontrée. Ce qui n’est pas le cas. Nous vivons une période fraiche en France, l’hémisphère Sud a froid, les températures extrêmes du Canada n’ont pas duré. Et pourtant le taux de CO_2 augmente encore et toujours. Il doit y avoir une arnaque sans doute.

  12. Je me régale en lisant ces commentaires qui prouvent qu’il n’y a pas que des benêts sur terre.
    Malheureusement il y a une bande d’individus appelés écolos, ceux de la politique, pas les vrais, qui mènent en bateau tout le reste du peuple qui croit bêtement en toutes les conneries écrites par les journaleux (la majorité) dont on peut se demander si ils sont foncièrement crédules/peu intelligents ou si ils sont manipulés/payés par quelques lobbys peu scrupuleux avec la finalité de faire du fric.
    Et nos décideurs suivent parce qu’ils flairent que ça peut rapporter gros en s’orientant dans le sens du vent, même si les conséquences seront mauvaises à long terme.
    Il n’y a pas besoin d’avoir fait des études supérieures pour ce rendre compte que tout ce cirque autour du CO2 et du réchauffement climatique n’est fondé que sur un vent pseudo scientifique, soufflé par des scientifiques de salon en mal de popularité qui s’en donnent à cœur joie d’émettre des conclusions les plus pessimistes et faire peur au citoyen moyen afin de les formater..On sait ce que valent les modèles mathématiques sur lesquels ils se basent, « trash in, trash out » en anglais.
    Il suffit de regarder autour de soi pour constater que les haies et les arbres poussent bien plus vite maintenant que la concentration de CO2 augmente, les arbres dans les villes se portent à merveille, et pourtant ils baignent dans le CO2.
    Il faudrait bruler tout le pétrole, tout le charbon et sortir tout le CO2 du calcaire pour revenir à l’époque des dinosaures, comme le souhaitent les écolos.

    • Bonjour André, effectivement le C02 libéré lors de la combustion fossiles, était du C02 capturé, il était là bien avant nous. Si les plaques tectoniques n’avaient pas bougées et fait prisonnier le C02, il y aurait toujours un taux de 1,5 %. Cette théorie de la culpabilisation du C02 est animée par les mondialistes pour appauvrir les pays « dit » riches et enrichir les nouveaux spéculateurs. C’est un peu à l’image du minuscule glacier du Mt Blanc qui ne représente rien à l’échelle des masses glacières planétaires, les éscrologues sont très contrariés devant le constat de retrouver des habitations découvertes par la fonte des glace, ce glacier n’a donc pas toujours existé ou alors nous ancêtres étaient zozo pour construire sous 80 m de glace… ce que je ne pense pas. Vous avez raison l’éscrologie est devenu un instrument strictement politique au service des mondialistes (genre Attali..) qui plus est, géré par des bobos parisiens, s’ils aiment vraiment la nature, qu’ils viennent à la campagne et qu’ils achètent un véhicule polyvalent, c’est à dire un pick-up 4×4 sans malus… Résistons à cette escroquerie en bande organisée, en souhaitant voir un jour un procès pour juger les coupables. Bien à vous

    • Bonjour André,
      Je vous invite à lire deux livres mais il n’existe pas de traduction en France et pour cause. Les journalistes n’en font pas la promotion, c’est normal car la doxa actuelle étouffe tout. Steven E. KOONIN : Unsettled: What Climate Science Tells Us, What It Doesn’t, and Why It Matters Hardcover – Avril 2021. Sous-Secrétaire à la Science du président Obama au Ministère de l’Énergie, il ne conteste pas la science actuelle du climat, mais indique que ce que les médias, les politiciens et les militants disent à propos de la science du climat est si éloigné de la science réelle que c’est absurde et manifestement faux et surtout il étrille les modèles climatiques sur lesquels l’IPCC base leur prévisions.
      Le militant écologiste Michael Shellenberger jette une bombe au sein des environnementalistes. Le titre de son livre
      « Apocalypse Never » expose les falsifications des scientifiques, les distorsions partisanes d’organisations environnementales et les biais suscités par des intérêts financiers. Entre autres : « Les humains ne sont pas la cause d’une “sixième extinction de masse” ;
      L’Amazonie n’est pas “le poumon du monde ;
      Le changement climatique n’aggrave pas les catastrophes naturelles ;
      Les incendies ont diminué de 25% dans le monde depuis 2003 ; (…) Ce sont l’accumulation de bois et la proximité des habitations des forêts, et non le changement climatique, qui expliquent pourquoi il y a davantage d’incendies, et plus dangereux, en Australie et en Californie ; (…)
      En s’adaptant à la vie en dessous du niveau de la mer, les Pays-Bas sont devenus plus riches et non pas plus pauvres.
      Nous produisons 25% de nourriture en plus de ce dont nous avons besoin et les excédents alimentaires continueront à augmenter à mesure que le monde deviendra plus chaud…
      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici