Actualité de la Chasse Divers et insolites Affaire Pilarski : nouvelle contre-expertise demandée sur Curtis et rejet de l’annulation...

Ce vendredi 23 juillet, la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Amiens statuait sur la demande en annulation de la mise en examen de Christophe Ellul pour homicide involontaire pour la mort de Elisa Pilarski, qui aurait été tuée par son chien en novembre 2019.

Le compagnon de la jeune femme décédée alors qu’elle était enceinte de 6 mois a été mis en examen car tout porte à croire que c’est son chien, Curtis, qui a tué Elisa Pilarski. Curtis avait été importé illégalement en France car il entre dans la catégorie des chiens dangereux. Son avocat, Maitre Alexandre Novion, avait demandé l’annulation de la mise en examen de son client considérant que la procédure comportait des irrégularités. Il avait également demandé des compléments au sujet de Curtis ainsi que des contre-expertises supplémentaires.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Amiens a rejeté la demande d’annulation ainsi que la majorité des contre-expertises demandées, une seule contre-expertise sera menée concernant l’écartement des crocs de Curtis.



Maitre Guillaume Demarcq, avocat de l’équipage de chasse à courre devenu témoin dans l’affaire après que leurs chiens aient été accusés d’avoir attaqué Elisa Pilarski, estime que c’est une stratégie établie pour éviter que les poursuites ne continuent. Le dossier comporte suffisamment de preuves pour que la mise en examen soit effective alors la défense essaie de chercher les failles dans la procédure.

De son côté, l’avocat de la défense a annoncé qu’un pourvoi en cassation serait formé dès ce lundi.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici