Actualité de la Chasse Divers et insolites Didier Bourdon va bientôt jouer le rôle d’un chasseur au cinéma dans...

Le monde de la chasse est au centre de nombreux débats depuis maintenant plusieurs années et cela intéresse forcément les auteurs, réalisateurs et producteurs contemporains.

Les chasseurs vont donc être de nouveau représentés dans un film, notamment à travers un acteur très connu pour avoir déjà interprété le rôle d’un chasseur lorsqu’il était membre des Inconnus : Didier Bourdon.

Ce nouveau film sera apparemment assez loin du sketch des années 90 qui caricaturait les chasseurs en des ivrognes dangereux mais il faudra se rendre dans les salles obscures pour en savoir plus.

Voici le synopsis du film :

« Flanqués de leurs deux enfants, Simon et Adélaïde décident, comme beaucoup de Parisiens aujourd’hui, de quitter leur deux-pièces pour une vie plus calme et confortable à la campagne. Ils se laissent séduire par une maison en pleine nature : de l’espace, un potager, un bois attenant à leur jardin et surtout des villageois qui les accueille à bras ouverts. Le rêve ! Mais le jeune couple va vite déchanter : le bois est en réalité un terrain de chasse au gros gibier ! Bien que bon vivants, et sympathiques, les chasseurs ne sont pas décidés à abandonner leur territoire, faisant du rêve champêtre de Simon et Adélaïde un enfer. Mais fidèles réputation, nos Parisiens ne vont pas se laisser faire… « 

Didier Bourdon va incarner dans ce film le rôle d’un agriculteur qui est aussi chasseur. Thierry Lhermitte et Chantal Ladesou seront également au casting.

Tourné en forêt de Compiègne, le scénario a été écrit par Antonin Fourlon qui est lui même chasseur comme l’a dit Didier Bourdon dans une interview pour le Courrier Picard.

Cela pourrait donner l’occasion de voir le monde cynégétique au cinéma sous un jour différent que celui qu’on lui attribue bien souvent et d’avoir enfin un film plus objectif sur la situation bien qu’il s’agisse d’une comédie.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici