Actualité de la Chasse Divers et insolites Explosion d’une poudrerie à Bergerac, 8 personnes blessées dont une en urgence...

Ce mercredi, à Bergerac, plusieurs explosions se sont produites sur le site de l’entreprise Eurenco, une poudrerie qui fabrique des charges explosives pour les munitions, notamment les munitions militaires.

D’après la Préfecture, les explosions ont soufflé le toit d’un bâtiment qui servait de stockage pour environ une tonne de nitrocellulose et avait été la proie d’un incendie. Fort heureusement, le bâtiment n’était pas plein lors de l’accident, sans quoi les dégâts auraient pu être bien plus importants

Il s’agit d’un des cinq sites classés SEVESO en Dordogne et les autorités sont donc très attentives aux évènements de ces dernières heures.



Eurenco est une entreprise historique de la région, anciennement connue sous l’acronyme SNPE (Société nationale des poudres et explosifs) et existe depuis 1915.

La fabrication de l’entreprise était essentiellement tournée vers la conception de produits utilisés dans l’arsenal militaire avec des contrats qui avaient été dernièrement signés pour la fabrication de bombes et de munitions antichars et pour l’artillerie.

Bien évidemment, c’est surtout vers les victimes et leurs familles que toute l’attention se cristallise et il faut espérer que les 8 personnes qui ont été touchées par les explosions sur le site pourront se rétablir très rapidement. Selon les dernières informations, sur les 8 victimes, une seule était dans un état d’urgence absolue.

Les moyens engagés sur place étaient très importants en ce qui concerne les secours car plus de 60 pompiers, plus de 20 policiers et deux hélicoptères du SAMU ont été dépêchés sur les lieux.



La police a demandé, à tous les habitants du secteur, en plus du personnel de l’entreprise, d’évacuer les lieux le temps que les équipes de secours interviennent et sécurisent le périmètre.

Eurenco étant un acteur majeur de la fabrication de munitions à base de nitrocellulose, il y a de forts risques que les explosions qui ont touché le site posent de nombreux problèmes dans la fabrication de munitions en tous genres, y compris de munitions utilisées à la chasse et pour le tir sportif dans les prochains mois.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici