Actualité de la Chasse Divers et insolites Un député LREM veut faire interdire la chasse en enclos

Les grillages de Sologne dénoncés par l’association de Raymond Louis « Les amis des chemins de Sologne » ont fait grand bruit dans les médias et beaucoup d’acteurs de la chasse et de la ruralité s’en mêlent mais aussi des politiques.



Aujourd’hui c’est le député du Cher, François Cormier-Bouligeon, qui souhaite faire passer une loi visant à interdire la chasse en enclos sur tout le territoire national. Cette proposition de loi vise également l’interdiction d’importer des cervidés qui seraient relâchés dans ces mêmes enclos.

Si la mesure vise tout particulièrement la Sologne et ses 5000 kilomètres de grillages, la loi aurait un impact sur d’autres régions concernées comme par exemple les Landes, la Normandie et le sud du Berry.



En plus du grillage, pour le député et pour le président de l’Association des Amis des Chemins de Sologne, les miradors sont aussi un problème d’un point de vue touristique puisque les promeneurs ne seraient pas rassurés comme l’exprime Raymond Louis pour francetvinfo :

« il y a des miradors où les chasseurs s’installent pour tirer sur les animaux. Quand les promeneurs voient ça, ils se demandent si nous ne sommes pas en pleine guerre ».

Un discours difficile a comprendre quand on sait que, lorsque c’est nécessaire, la majorité des fédérations de chasseurs favorisent l’implantation de miradors dans le but d’augmenter le niveau de sécurité à la chasse. Encore plus difficile même lorsque l’on sait que nul n’a le droit de pénétrer dans un enclos qui est une propriété privée !


Au premier abord, cette proposition de loi fera surement l’unanimité auprès du plus grand nombre. On peut tout de même nuancer le propos et se demander si la pose de grillages n’est pas plutôt un moyen de pouvoir chasser en toute tranquillité chez soi dans une époque où les usagers de la nature qui ne sont pas chasseurs n’ont plus aucun respect pour ses derniers qui les laissent pourtant profiter gracieusement de leurs terrains qui sont, faut-il le rappeler encore, privés.

Les zones grillagées visées aujourd’hui sont celles qui concernent des zones chassées, mais force est de constater que même de petits propriétaires terriens sont de plus en plus contraints de clôturer leurs biens pour éviter les vols, les attaques sur leurs animaux, les dégradations, les squats, les dépôts sauvages, le manque de respect des promeneurs qui laissent leurs déchets sur place, etc.

Les enjeux de cette proposition de loi sont peut-être plus importants qu’il n’y paraît et si les avantages sur le plan éthique du sujet qui visent à permettre la libre circulation de la faune et d’interdire l’importation d’animaux d’élevage est légitime, les conséquences sur le droit de propriété privée pourraient s’avérer importantes.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

9 Commentaires

  1. Comme les chasses de printemps ça va encore être une victoire que l’on va laisser aux écolos alors que nous aurions du traiter le problème par nous mêmes. La chasse en enclos est contraire à toutes les valeurs fondamentales de la chasse, ces pratiques viennent démanteler toute l’argumentation que nous essayons d’avoir auprès du grand public pour expliquer la chasse, c’est pareil pour le gibier d’élevage. En plus cela contribue à amener dans nos rangs des « chasseurs » dont on se passerait bien en terme d’éthique,

  2. Non mais alors là je suis d’accord.
    C’est pas de la chasse ça !!
    On a qu’à chasser la palombe en volière ?
    Le lapin en cage ?
    Et pourquoi pas tirer les sangliers déjà embrochés ?
    Je suis chasseur, pas viandard, ceux qui chassent le sanglier en enclos sont des connards.

    • NON, vous n’êtes pas chasseur, mais un anti-chasse qui écrit avec une fausse barbe.

      J’en ai plus qu’assez de ces » anti-chasse » et autres végans, « anti- spéciste », promeneurs, vététistes, motos, quads et maintenant 4X4 bobos écolos urbains qui envahissent mes bois, mes terres, mes vignes pour exercer leurs loisirs.

      Alors OUI, je fais le nécessaire pour interdire l’accès à mon foncier. Ces individus détruisent (coupes de futaies pour créer des chemins) passages d’engins détruisant le sol et les cultures, insultes sur mes propres terrains parce que je suis chasseur.
      Une histoire : A automne 2020, dans mes bois, nous étions en battue, les chiens étaient en chasse derrière un sanglier qui croise une femme inconnue accompagné de son gamin qui ramassait des cèpes sans autorisation (vol).
      Je me suis fait insulté par cette femme (je vous épargne le langage anti-chasse), une fois sa pression retombée, je lui dis bonjour (éducation basique absente chez cette personne) et lui demande ou elle était et ce qu’elle faisait, elle me répond je suis dans nos campagnes et je ramasse des champignons. Devant son agressivité et son manque de politesse je lui indique que je suis le propriétaire des bois et qu’elle est en infraction(S) violation de propriété privée, vol de champignons, insultes envers le propriétaire. Je lui demande de quitter immédiatement les lieux, ce qu’elle décide de faire sans me remettre les champignons. Bien évidemment je lui demande de laisser sur place le contenu de son larcin.
      Quel exemple et éducation pour son enfant !
      Ces individus sans gêne une fois devant leur clavier et écran crachent un venin envers les chasseurs, c’est le monde à l’envers.

      Ils sont manipulés (ULTRACREPIDARIANISME) au non du bien être animal par des personnes (TOUTOLOGUE) agissant dans l’obscurité dont les objectifs sont bien camouflés.
      Très récemment aux USA, on a pu voir ou mène les manipulations des masses par mensonges.

      Les clôture, n’en déplaise sont un des moyens de protéger les propriétés privées.

    • Bonjour Monsieur le chatelain,
      Alors OUI je suis chasseur et passionné de chasse au migrateur (vous savez celui sui part librement du nord vers le sud en passant par la France…) que je chasse assidument au mois d’octobre dans les Pyrénées, en camargue et ailleurs quand j’en ai l’occasion…
      Grives, palombes, bécasses, sarcelles font l’objet de bon repas entre amis et en famille au coin de ma cheminée.
      Je voulais juste préciser que ton histoire de champignon est ridicule et que, devant un enfant, si tu es si bien éduqué, tu aurais du être plus « généreux »… mais tu as bien raison reste enfermé dans ton enclos avec tes porcs que tu dois tirer une fois coincés dans ton joli grillage, profites des ton « foncier » et surtout restez y, le monde civilisé n’a pas besoin d’énergumènes de ton espèce, vraiment, tu rendras services à tout une espèce, et surtout aux chasseurs qui ont une étique comme moi mon ami.

  3. la chasse en enclos n’est pas de la chasse c’est du commerce . Il y a de meilleurs causes à défendre , les vrais chasseurs sont contre , si on aime le tir il y a des stands pour cela . En plus si il y a achat de gibier on risque la grosse catastrophe sanitaire comme en Belgique ou il a fallu pour le coup clôturer l’équivalent d’un département et éliminer 100 % des sangliers à l’intérieur pour éradiquer la peste porcine .

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici