Actualité de la Chasse Divers et insolites Viande végétale ou quand la folie végane veut imposer les OGM

C’est un dossier brûlant dont on entend beaucoup parler car les médias se penchent sur la question et les industriels européens investissent massivement dans ce qu’ils appellent « la viande végétale », certains d’avoir trouvé la prochaine poule aux œufs d’or.

Problème, dans de nombreuses créations de « viande végétale », comprenez de la viande qui n’en est pas du tout, des composants qui servent à donner le goût et l’aspect de la viande à des matières premières comme le soja, le tofu ou les pois chiches sont interdits sur le sol Européen et Français.

Un des produits mis en cause est la léghémoglobine, un composant présent dans les produits de la société américaine Impossible Foods, connue pour son Impossible burger, qui fabrique des « steaks » végétaux imitant la viande. Ce produit est une levure génétiquement modifiée pour donner l’apparence, l’odeur et le goût du bœuf. Or, les cultures OGM ne sont pas les bienvenues en France, lorsqu’il s’agit de la culture à des fins commerciales ou d’importations alimentaires comme le rappelle cet état des lieux du ministère de l’agriculture.



Même les végans s’emmêlent les pinceaux. Ils veulent un retour au bio, à la nature mais une nourriture issue des OGM n’est ni bio ni naturelle. Sans compter sur le fait que la majeure partie des produits OGM sont testés sur les animaux avant d’être proposés sur le marché. Il faut avouer qu’il y a de quoi se gratter la tête.

De ce fait certains commencent à adopter la vision des entreprises qui souhaitent développer le marché en annonçant que les OGM sont un sacrifice nécessaire pour sauver la planète… Rien que ça.

Il faut donc s’attendre à voir prochainement les animalistes et autres anti-spécistes s’immiscer dans le débat public sur les OGM pour les faire autoriser, ce qui porterait un nouveau coup dur à l’agriculture Française, à toute la filière de la viande (la vraie) et qui finirait par permettre à certaines multinationales de tuer définitivement les petits producteurs.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

12 Commentaires

  1. Je n’ai jamais compris ceux qui ne veulent pas d’une nourriture mais la substitue par des produits ressemblant, si on ne veut pas de viande inutile de fabriquer de la viande végétale ou du lait de soja etc… on se fait des plats de lentilles, de pois chiche ou autre légumineuses.

    • Non, mes vaches sont nourries en prairies puis au foin en hiver.

      C’est naturel et sans problème, est-ce que vous pouvez le comprendre ?

      Les OGM sont importés pour modifier le goût de votre malbouffe, ça c’est factuel.

      Alors arrêtez de vouloir imposer aux autres, votre liberté s’arrête ou commence celle des autres.

    • Comment créer du conflit là où il n’y en pas.
      Je suis vegan et de ce fait contre la chasse. Là dessus on ne s’entendra vraisemblablement jamais.
      Mais en ce qui concerne la fausse viande, jamais dans mon assiette. Si j’ai fais le choix d’être vegan, c’est par éthique et par écologie. Donc comme vous le dites si bien dans l’article pas question de produit testé sur les animaux, pas de goût et de texture de viande et encore moins d’OGM très peu pour moi.
      Bien sur certains vegan en consommeront, comme certains chasseur font n’importe quoi en chassant.
      Mais pourquoi opposer les monde agricole et les vegans? Surtout quand on sait qu’hormis la viande on consomme surtout des légumes, des graines et des légumineuses qui sont produites justement par les agriculteurs. Parce que oui l’agriculture c’est aussi les végétaux (ce qui vous semblez oublier dans le dernière paragraphe) donc pas d’ambition de tuer l’agriculture et encore moins les petits producteurs.
      Donc si vous êtes contre les OGM et les imports de l’autre bout du monde ça nous fait un combat en commun 😉

  2. 😂😂 le Vegan et le bio n’ont rien à voir mais les vrais vegans n’ont que faire des OGM pour autant surtout s’ils sont testés (bien qu’à prouver) sur les animaux, par contre les industriels eux seulement s’emmellent bien les pinceaux à vouloir faire manger de la merde à tout le monde, qu’elle soit végétale ou animale, je mange végétal depuis des années et entre les « nouveaux fermiers » qui font des produits indigestes et impossible Food qui s’inscrivent dans une démarche qui est tout sauf vegan je vous promets que les consommateurs qui sont perdus ne sont pas ceux qui savent ce qu’ils font, ce sont ceux qui pensent suivre une mode hype.

    • Je ne sais pas si c est l article ou les commentaires qui sont les pires a lire….vous est-il venu a l esprit qu’on peut être vegan sans consommer d’OGM ? Et qu’en + vous disiez très clairement qu on veuille légaliser les OGM c est du grand n importe quoi…..qu’on puisse être vegan et ne manger que des produits issus de l agriculture française ca ne vous est jamais venu a l’esprit ? Et puis vos propos péjoratifs a base de mangeurs d herbes et autres vous pouvez vous les garder pour vous, sérieusement…..

  3. A ma connaissance la viande végétale n’a jamais existé et n’existe toujours pas à ce jour (il faut appeler un chat un chat), il faut arrêter de marcher dans les conneries des mangeurs d’herbe.
    Avant d’imposer au monde de manger de l’herbe, que les végans apprennent à lire.
    La définition française d’un steak désigne de la viande rouge à griller ou frire.
    Ce n’est pas en mangeant des produits OGM que la planète sera sauvée, pour commencer il faut tout d’abord couper les robinets à ces soit disant sauveurs du monde (subventions publiques).
    Pour commencer qu’ils retroussent leurs manches afin cultiver les produits pour leurs propres consommation (légumes, fruits….), au lieu de s’agiter comme des pantins dans les différentes manifestations qui n’apporteront rien de concret.

    • Tout à fait, viandes, burgers, fromages et laits végétaux sont des termes totalement impropres, seuls les termes tofu, bouffe OGM ou daube végétale devraient être admis.

      D’ailleurs si les végans étaient des gens normaux, ils appelleraient leur alimentation par des noms spécifiques: jus de soja, cube de tofu, tranche d’OGMs

    • Allô réveillez-vous ça fait bien longtemps que le bétail français et nourris avec des OGM venue du Brésil regarder à Brest, la Cargill ne fait que ça. Sans sans défendre le modèle végan le modèle omnivore n’est pas non plus ce qu’il y a de mieux en terme de respect de l’environnement…

  4. le modèle omnivore n’est pas parfait surtout que la aussi il en faut pour toutes les bourses . l’industrie s’installe avec le capital . je pense que le véganisme n’apporte pas la solution du moins a grande échelle . ont peut limiter sa consommation de viande sans pour autant tomber dans de l’idéologie .
    tout ça c’est de la bourgeoisie de pays riche ; ceux qui ont faim ne font pas la fine bouche

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici