Actualité de la Chasse Ruralité Archive vidéo de l’INA : en 1975 certains remettaient déjà en cause...

Depuis quelques années, les débats sur la chasse se font de plus en plus nombreux. Si jusqu’ici, les chasseurs se sont montrés volontaires pour se mettre autour d’une table pour discuter avec tous les usagers de la nature afin de trouver des solutions, les attaques incessantes de quelques uns envers le monde cynégétique pourraient durcir les échanges.

C’est dans ce contexte que l’INA a récemment posté sur les réseaux sociaux une vidéo d’un reportage tourné dans les Yvelines, sur la commune de Plaisir.

On peut y voir une femme se plaindre du fait qu’un bois dont quelques promeneurs profitaient gracieusement a été loué à une société de chasse. Le contexte n’est pas expliqué et le reportage, comme le message de l’INA partageant cette archive, oriente les faits de manière à diffuser l’idée que le partage de l’espace naturel est rendu difficile par les chasseurs.


Peut-être qu’à l’époque, les chasseurs ont fait un excès de zèle? Peut-être que les promeneurs n’étaient finalement pas si respectueux que cela des lieux?

Impossible de savoir, presque 50 ans après, les motifs qui ont poussé les locataires à ne plus accepter les promeneurs sur un terrain privé, toujours est-il que ces mots ne semblent pas avoir de sens pour ceux qui ne sont ni propriétaire du terrain, ni locataires mais qui veulent en profiter gracieusement.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit. La liberté de faire ce que l’on veut, dans le respect de la législation en vigueur, de son terrain privé. Ce respect de la propriété privée est actuellement en grand danger : interdiction de la chasse, application du gouvernement pour géolocaliser les battues, législation durcie sur la pose de clôtures, etc.

En suivant cette logique, n’importe qui pourra demain aller cueillir les pommes dans le verger de son voisin sous prétexte que la nature doit être ouverte à tous et les propriétaires n’auront qu’à se taire.


Espérons tout de même que la loi Française n’ira pas jusqu’à encourager et rendre possible cette vision de la propriété privée, mais le risque face à ce manque total de respect du bien d’autrui, est de voir fleurir les panneaux « défense d’entrer » et de voir par la même occasion se réduire drastiquement les zones encore ouvertes gracieusement aux promeneurs dans les bois privés.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

7 Commentaires

  1. Quand je dis aux gens que le premier qui rentre chez moi risque d’avoir des problèmes, on me réponds automatiquement que c’est moi qui aurait des problèmes. Voilà où en est la France, on est censés avoir peur des délinquants protégés par le système.

  2. Une nouvelle LOI viens d’être voté…750 euros d’amende pour les personnes qui rentrent dans une propriété privée sans l’autorisation du propriétaire ! Faudra bien la faire appliquer ! Pour information pour la bobo écologie…les terres appartiennent a ceux qui payent la taxe foncière…a bon entendeur salut !

  3. Il y a le même problème de non respect de la propriété privée avec les intrusions en élevages .
    Il existe des lois , il faut les appliquer .
    Les juges ne doivent pas juger en fonction de leurs idées mais en fonction des lois .

  4. Devant de tels comportements (destruction de futaie pour des passage de VTT dans mes bois qui ont eu pour conséquence le passage de motos, de quads pour en arriver aujourd’hui au 4×4, pas ceux des chasseurs) (vols de fruits notamment de cerises par plateaux par une restauratrice pour les mettre en désert dans son restaurant, vols de légumes dans le jardin, . . .). Je leur ai demandé de sortir et d’arrêter de détruire et voler, réponse : Vous n’avez qu’à clôturer.
    J’ai donc clôturé et installé des pancartes, les clôtures sont détruites les pancartes disparaissent, mais depuis mes dépôts de plainte et l’intervention de la gendarmerie, les choses ont l’air de rentrer dans l’ordre. Pour plus de sécurité je vais installer des caméras de chasse.
    Voilà la situation générée par ces verts foncés sans foi ni loi, autrement dit des délinquants.

    • Et bientôt vous devrez enlever la clôture qui va devenir illégale ! et tourner en rond face aux intrusions qui vont recommencer.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici