VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Incendies : plus de 600 hectares déjà réduits en fumée dans le Gard

incendie-degats-gibier-faune

Depuis jeudi en fin d’après-midi, les sapeurs pompiers se sont massivement mobilisés car un « méga feu » a démarré sur la commune de Bordezac, au nord du département du Gard.


C’est une véritable catastrophe qui se déroule encore actuellement car les pompiers n’ont pas encore réussi à maitriser totalement l’incendie qui a déjà ravagé plus de 620 hectares de végétation.

Dans la commune, des mesures d’évacuations préventives ont été mises en place et 70 habitants ont été priés de quitter leur logement afin de se mettre en sécurité. Pour le moment, seule la moitié des habitants évacués ont pu regagner leurs maisons.


Du côté des pompiers le combat est rude. Sur les 680 soldats du feu mobilisés sur place, une douzaine d’entre eux ont été légèrement blessés en essayant de contenir les déplacements du feu.

Ces derniers comme les autorités sont inquiets notamment à cause des vents annoncés qui pourraient entretenir l’incendie et faciliter ses déplacements en emportant les braises toujours plus loin dans la végétation.

Pour le moment il est encore trop tôt pour déterminer l’impact de ce feu sur la biodiversité locale qui subit de plein fouet cette catastrophe.

4 réflexions sur « Incendies : plus de 600 hectares déjà réduits en fumée dans le Gard »

  1. Ces feux dévastateurs, qui les provoque ?

    C’est la question essentielle.

    Arrêtez de dire que c’est le réchauffement climatique, déjà dans les années 30 des milliers d’hectares furent ravages par le feu dans les Landes.
    Ce n’était pas le réchauffement climatique !

    Un rappel : en hiver il fait froid, en été il fait chaud.

  2. Malheureusement avec le réchauffement climatique et la sécheresse ce phénomène risque de se reproduire de plus en plus . Il serait intéressant de d’étudier un plan pastoralisme au goût du jour même si ont doit maintenir les grands prédateurs à un niveau qui est compatible .
    Dans l’avenir il faudra subventionner pour exploiter la forêt et développer des couloirs de biodiversité ou alors pleurer après une catastrophe et comptabiliser les dégâts

  3. Il faudra un jour expliquer comment ces feux de forêts démarrent !

    Ce n’est pas le réchauffement climatique qui allume ces feux ?

    Les journalistes regardent ce problème pat le petit bout de la lorgnette trop contents de buzz et le communiquent aux heures de grande écoute.

    Qui allume ces feux ?

    Auquel s’ajoute le manque d’entretien des sous-bois, plus de pastoralisme, merci les verts (de gris) merci les loups (encore des verts), voila le résultat des ces ayatollahs urbains qui pensent détenir toutes sortes de vérités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un agriculteur filme des sangliers dans une parcelle de colza juste sous son nez

[Vidéo] Un agriculteur filme des sangliers dans une parcelle de colza juste sous son nez

Les sangliers sont un vrai problème pour les agriculteurs qui voient désormais débarquer les suidés en toutes saisons et dans...

12 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.