Actualité de la Chasse Ruralité La cellule de Gendarmerie Demeter entravée en justice par les associations écologistes

La cellule Demeter n’est pas un organe de la gendarmerie dont on entend le plus parler mais elle a toujours été très appréciée des ruraux et des agriculteurs car son objectif était de lutter contre les vols, les actes de malveillance ou criminels que subissent les paysans et les habitants de nos campagnes.

Désormais, cette cellule se retrouve entravée à cause d’un recours déposé par plusieurs associations écologistes, dont L214, auprès du tribunal administratif de Paris.

Ce qui pose problème à ces associations n’est pas la mission de lutte de la cellule Demeter contre les crimes ou les vols mais surtout le fait qu’ils aient également pour objectif d’anticiper et d’empêcher « les actions de nature idéologique » comme les tags sur les murs des élevages, les actes de violence envers les chasseurs en pleine battue ou les intrusions dans les propriétés privées.



Sous l’impulsion de 3 associations, Pollinis, Générations futures et L214, le tribunal administratif de Paris donne 2 mois au Ministère de l’intérieur pour faire cesser les actions de prévention qui visent ces fameuses « actions de nature idéologique » sous prétexte qu’elles ne reposent sur aucune base légale.

Les associations écologistes et animalistes estiment que l’existence de la cellule Demeter est une grave atteinte à leur liberté d’expression. Dans les faits, ce sont surtout les actes de malveillance et les vols qui risquent de se multiplier en zone rurale dans les semaines à venir à cause du militantisme de ces associations.

Source.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

6 Commentaires

  1. ou en est la loi qui devait etre votée contre les actions destinées a empècher les chasseurs de chasser ? pourtant m. macron « est un bon président pour les chasseurs  » dixit m. schraen….

    • Macron souffle le chaud et le froid, c’est une personne qui monte les uns contre les autres, diviser pour mieux reigner.

  2. Donc si la police ne peut rien faire à cause de ces groupements soit disant écolos qui autorisent les attaques de nos biens et les destructions à nous de prendre les mesures radicales pour notre protection.

  3. Dans les communes, le métro, la capitale et les trains on interpelle les gens qui font des graffitis. Si on rentre dans vos jardins ou vos cœurs en villes on appelle la police si on casse vos cabanes de jardins idem mais casser des constructions de chasseurs, allez dans des forêts pour prendre des champignons et les revendre au gens des villes ce qui est interdit sans l autorisation du propriétaire pas de recours. Loi a 2 vitesses on protège les casseurs et les voleurs qui appartiennent à ces mouvements écolos. Vivement les prochaines élections que l on vire tous ces abrutis. Malheureusement. un jour un chasseur réagira contre
    ( ces extremistes écologique)

  4. Bonjour
    Ne vous étonnez pas si nos amis paysans ressortent la fameuse et efficace cartouche aux gros sel.
    C est aussi une expression artistique rural non polluante.

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici