Actualité de la Chasse Ruralité Pyrénées : l’OFB ne divulgue pas la position des ours en temps...

Alors que l’affaire de l’ourse qui a récemment attaqué un chasseur a fait couler beaucoup d’encre et pose aujourd’hui la question de la cohabitation entre l’être humain et les grands prédateurs, le ministère de la Transition écologique et l’OFB jouent à un jeu dangereux selon certains professionnels et élus dans les régions Pyrénéennes.

Bien que les autorités disent qu’elles informent le monde pastoral et les chasseurs de la présence ou non d’un ours dans un secteur donné, il s’avère qu’en réalité l’OFB ne met à jour les données disponibles que minimum 24h après leur collecte. Cette disposition a été prise par le ministère de la Transition écologique car une géolocalisation précise et en temps réel pourrait « mettre l’ours en danger » comme le rapporte le site Francetvinfo dans son article sur le sujet.

François Thibaut un berger interrogé sur le sujet, qui a déjà subi plusieurs attaques, semble résigné : « S’il faut choisir entre le pastoralisme, la chasse ou même la randonnée et la présence de l’ours, les textes européens font que ce sera la présence de l’ours ».



Le Président de la Fédération des chasseurs d’Ariège a pu s’exprimer sur le sujet et la colère du patron des chasseurs Ariégeois est palpable car pour lui, le passage en temps réel des informations sur la localisation des ours aurait pu permettre d’éviter l’accident survenu le mois dernier.

Pour Jean-Luc Fernandez, la solution n’a pas à être trouvée par les habitants, les bergers ou les chasseurs mais par ceux qui sont responsables de la réintroduction des ours sur le territoire :

« Les pro-ours sont tranquillement installés dans leurs bureaux ou dans leur ville à Toulouse, à Bruxelles ou à Paris dans leurs ministères. Ils ont apporté le problème : qu’il apportent des solutions ! »

De leurs côtés les pro-ours se congratulent de la tournure que prennent les évènements car le nombre d’ours présents dans les Pyrénées pourrait dépasser les 100 dans les prochaines années.

Chasseur autodidacte depuis 19 ans, j'ai appris à me former et m'informer seul. Ce besoin de connaissances du monde de la chasse conjugué à un esprit espiègle m'ont assez naturellement conduit au journalisme cynégétique

9 Commentaires

  1. Il serait grand Temps d’avoir un ministère de la CHASSE
    Pour répondre à ces anti tout
    Et avoir les explications Réelles ,non des montages
    Fait pas les escrocs d’ecolos
    Contre des pratiques qu’ils sont loin de connaître ??

  2. il serait surtout grand temps de comprendre qu un pays qui perd sa souveraineté ne peut mème plus décider lui mème de savoir si des betes fauves dangereuses doivent etre présentes ou non et comprendre également le danger a tous les niveaux de politiques de ce genre…

  3. OFB fait ce qu’elle peut. Le personnel ne peut être sur le terrain H24. Alors oui, il y a un décalage voir des infos non communiqué sur le moment. Mais pourriez vous me dire à quelle heure exactement ,allez vous pisser aujourd’hui ? Donc stop les accusations. Merci a L’OfB et aux organism
    es ( férus. Pays de…) pour leurs participations. Et OUI A L’OURS !!

    • yann vous avez du mal lire :l ofb ne fait pas ce « qu ‘ elle peut » elle pratique sciemment la rétention d information. et cette attitude délibérée peut avoir des conséquences gravissimes.
      on ne peut pas sous le prétexte très spécieux de « protéger » une bete fauve risquer de mettre en danger la vie d étres humains et ce de manière volontaire .

  4. Autant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse !!
    La confiance est rompue , trop de manipulations et de tricheries . Pour l’ours ou pour le loup nous attendons un geste fort de la part du gouvernement . Les éleveurs , la ruralitè , les chasseurs sont solidaires .. Effectivement nous avons perdu nôtre souveraineté mais ça fait un bon moment et ont commence a comprendre les dangers d’une Europe fédéraliste sur le maintien de nos traditions

    • alain sans vouloir le moins de monde etre désagréable  » commencer a comprendre »les dangers d une europe fédérale me semble un peu tardif….

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici