VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Un éleveur attaqué en justice par une randonneuse mordue par des patous a été relaxé

patou

En ce début de semaine, une affaire qui ne sera certainement pas la dernière du genre a été jugée par le tribunal correctionnel de Nice. Une randonneuse avait attaqué en justice un éleveur dont les patous l’avaient attaqué alors qu’elle était en randonnée sur la commune de Saint-Etienne-de-Tinée. L’homme a finalement été relaxé par le tribunal.


Une affaire datant du mois de juillet.

C’est le 25 juillet dernier qu’une septuagénaire s’est rendue sur le secteur de Saint-Etienne-de-Tinée avec un groupe de randonneurs en plein cœur du parc du Mercantour.

Voyant arriver au loin le groupe de randonneurs, l’éleveur prend les devants et fait remonter son troupeau un peu plus haut que le passage emprunté par les marcheurs avec ses patous.


Malheureusement, la septuagénaire décide de s’écarter de son groupe avant que l’homme n’ait pu éloigner ses chiens et l’un des patous est allé à la rencontre de la randonneuse.

Intrigués par la présence de ce qu’ils pensent être une menace potentielle, les patous se rassemblent autour d’elle et vont attaquer.

A lire aussi : Des randonneurs attaqués par des patous en Ariège : « on se voyait déchiquetés »

Elle est alors sérieusement blessée au niveau des bras et des jambes mais l’éleveur arrive rapidement sur place et fait partir ses chiens avant de porter secours à la femme.


Il contacte le PGHM qui fait intervenir rapidement un hélicoptère qui évacuera la randonneuse imprudente vers l’hôpital le plus proche.

La randonneuse porte plainte et réclame des indemnités conséquentes.

Si l’accident a bien eu lieu et que l’éleveur a vite réagit pour porter secours à la randonneuse isolée, cette dernière a eu d’autres idées pour la suite des évènements.

Dans les médias locaux, comme Nice-Matin, on explique qu’il n’y a pas d’animosité entre les parties mais la septuagénaire estime qu’elle doit toucher une forte somme suite à l’accident dans lequel les chiens de l’éleveur sont impliqués.

Ces derniers n’ont pourtant fait que leur travail et l’éleveur ne comprend pas pourquoi on l’a trainé devant un tribunal.


Son avocat va fournir toutes les preuves du respect des consignes de son client qui a bien disposé les panneaux avertissant de la présence des patous ainsi que la lettre du préfet qui lui demande de façon claire et précise de se doter de chiens de protection.

Finalement, constatant que l’éleveur avait tout fait dans les règles, contrairement à la randonneuse qui s’est isolée du reste de son groupe, le tribunal a relaxé l’éleveur qui ne pouvait pas être considéré comme pénalement responsable.

15 réflexions sur « Un éleveur attaqué en justice par une randonneuse mordue par des patous a été relaxé »

  1. A t- on bien réfléchi à toutes les conséquences et éventuels effets pervers d’introduire des espèces dans un milieu naturel … on ne nous parle pas du comportement des loups carnassiers face aux populations herbivores telles les bouquetins , chamois etc …
    J’ai vu une vidéo de loups en train de dévorer les boyaux d’un mouton encore vivanr , l »horreur !

  2. Hé oui,la nature ce n est pas le monde de walt.disney Les animaux luttent,se dévorent pour défendre un territoire,imposer une hiérarchie.cette dame plus maline que les autres a cru bon d aller au devant du troupeau au lieu de tester sur le chemin, qu elle assume.d autant que les patous
    leurs sont imposés.

  3. Bonsoir.
    Ce cas évoqué n’est pas nouveau.
    Mais, à qui la faute ?
    Avec le tourisme et son extension et tourisme de masse, on est très vite arrivé à des dérives en tout genre..
    Je m’explique : depuis longtemps déjà, et ces vingt dernières années, beaucoup trop de touristes et randonneurs en herbe se sont cru tout permis sans rien respecter.
    Les bergers (gardiens de troupeaux de moutons..brebis .) font leur travail correctement et sinon de façon exemplaire..il en va de même pour ceux qui gardent et ont la responsabilité d’un certain nombre de vaches en alpage
    L’arrivée du loup, dans le Mercantour, comme ailleurs, depuis l’Italie, a changé la donne et le travail du berger au regard des risques encourus pour les brebis
    De ce fait, pour beaucoup, ils ont du avoir recours à l’utilisation de chiens de type Patou ou berger des Pyrénées, pour défendre les brebis et faire face au loup.
    Les bergers mènent leur troupeau en altitude pour faire paître leur brebis.
    Malheureusement il arrive parfois (voir trop fréquemment..) que des promeneurs, voir randonneurs irrespectueux s’aventurent au plus près, pensant par là, faire une photographie idyllique d’une carte postale pastorale, comme selfie, aussi ne faut-il pas s’étonner
    Il en va de même dans le Vercors, la Savoie comme Haute-Savoie, ou encore les Pyrénées..il faut savoir ce que l’on veut.
    Depuis des dizaines d’années, les bergers sont l’apanage du tourisme local et font office de carte postale symbolique pour attirer les touristes par le biais des offices de tourisme complices !
    La première, toute première, règle, simple et normale, est de respecter les troupeaux et bergers, et de ne pas s’aventurer hors des chemins et sentiers balisés dûment répertoriés, et de s’équiper pour ça, d’une carte IGN détaillée au 1/25 000eme, et d’une boussole au cas où.
    La préparation d’une sortie en randonnée ne s’improvise pas et la sécurité est mère de prudence.
    Respectons les troupeaux de moutons et brebis comme vaches, tout en respectant les bergers et gardiens et leurs chiens qui ‘es accompagnent.

  4. Enfin on reconnaît ce qui doit être reconnu pr TOUS ces agriculteurs (rices) qui en plus de TOUS les problèmes et grandes difficultés qu’ils rencontrent ds leur métier si prenant, il y a TOUS ces inconscients(tes) qui croient que tout leur est permis et agissent comme des personnes capricieuses qui veulent faire QUE se que leur caprices leurs dictent sans en assumer leurs responsabilités

  5. inadmissible . Scandaleux
    Les chiens doivent faire la différence entre un agresseur et un promeneur , ils devraient avoir été éduqués pour prévenir voire aboyer/menacer sans attaquer un marcheur .
    L’éducation canine existe , un maître peut y parvenir sans nécessairement pratiquer un dressage par un maître chien .

    1. je crois que c’est vous qu’il faut éduquer. Les patous étaient là bien avant les néos ruraux. Ils sont avertis, prévenus et savent ce qu’il ne faut pas faire. C’est comme les idiots qui vont faire des photos avec les veaux, pas de surprise si la vache est dans le secteur, alors elle prend la défense de son veau. Et là vous connaissez des édcateurs pour les bovins? Restez chez vous dans vos villes et réglez entre vous vos problèmes sans nous les ramener dans NOS montagnes.

    2. Les randonneurs doivent faire la différence entre la sagesse et l indiscipline , ils devraient avoir été éduqués pour éviter les ennuis.
      L éducation des enfants ça existe , les parents peuvent y parvenir sans avoir besoin d un conseiller.
      C est effectivement inadmissible et scandaleux…

  6. Tout est bon dans le cochon, du groin au bout de la queue. Quand on pouvait se faire du fric sur le dos du monde agricole en le désignant en permanence comme le vilain petit canard irresponsable, pourquoi se priver d’un procès. Mais aujourd’hui les tribunaux semblent avoir pris le mesure des attaques permanentes outrancières de ces profiteurs sans scrupule de la nature et les déboutent à juste titre.

  7. Les patous ne sont pas des chiens agressifs, si ils ont attaqué c’est qu’ils sentaient une potentielle menace pour le troupeau ou même de l’éleveur. Donc que le tribunal ait conclu qu’il n’y avait pas faute de l’éleveur, est logique.

  8. Sincèrement je suis fatiguée des dénonces des randonneurs concernant les Patous. Si vous n’êtes pas capables de respecter la nature et le travail de ces chiens qui font leur travail, restez chez vous. J’ai adopté une Patou il y a 4 ans qui avait 3 ans et demi et qui vivait dans un petit appartement. Elle a subie 3 adoptions, jusqu’à notre adoption. Nous avion déjà deux chiens. Il se dit que le Patou n’aime pas ses congénères . Pour nous quoi qu’il en soit elle a fait partie de la famille dès le premier jour et sans aucune possibilité pour nous de la rendre. Cela fait 6 ans qu’elle partage notre vie. Très protectrice de notre maison appartement. Elle n’a jamais mordu personne. Elle aboie sur chaque nouvelle personne qui rentre chez nous mais jamais a attaqué quique ce soit. Les gens savent, pas la toucher, pas la regarder dans les yeux. Seulement la laisser renifler. Après 5 mn elle est un amour avec eux . Ces chiens sont d’une loyauté, d’une tendresse incroyable. Si ils vous attaquent c’est votre et uniquement votre responsabilité. Si vous ne comprenez pas la responsabilité de protection de ces chiens qui font leur travail et uniquement leur travail, restez en ville. Notre chienne Patou fait partie d’une des plus tendre rencontre de chiens qui ont partagé notre vie

  9. C’est toujours des cas très difficiles à juger. Les randonneurs devraient avoir à leur disposition une bombe au poivre dissuasive en cas d’attaque par des chiens de troupeau. Contre les loups (ou les chacals dorés) qui maintenant se répandent dans plusieurs départements, c’est une autre histoire car ces animaux sauvages n’ont pas de propriétaires contre qui se retourner. Et ces bêtes là quand elles vous attaquent c’est par pour protéger un troupeau mais pour vous bouffer !

    1. Ces chiens sont des grenades de goupille en permanence désolé pour les Bisounours mais ils n ont pas d’excuse quand ils attaque. Aboyer suffirait

  10. Incroyable , encore une qui manque pas d air !!!!
    Allez vous arrêter d emmerder les agriculteurs , les chasseurs , les propriétaires , les forestiers , les maraîchers etc …. jusqu a vos voisins .
    Vous n arrivez même plus à vous endurer vous même, regardez vous bien dans un miroir , pour certain vous allez y voir une gueule tellement sale , que même avec une brosse chiendent vous allez pas la nettoyer .
    On passe nos journées et une partie de nos nuit à vous nourrir et vous nous crachez dessus , vous avez pas de honte .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Un chevreuil coincé dans un bar au milieu des clients

[Vidéo] Un chevreuil coincé dans un bar au milieu des clients

On savait bien que la période des bourgeons est propices aux écarts de conduite des chevreuils dans leur milieu naturel...

27 mai 2024 Aucun commentaire
×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.