VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Caractéristiques :

Trapu, il mesure entre 46 et 51 cm au garrot. Élégant, il a un air intelligent. Il est cependant nerveux et énergique et fait un excellent auxiliaire sur le terrain. C’est un « cob », ce qui signifie qu’il est court, et son volume s’inscrit dans un carré. Son crâne est rond. Ses lèvres sont remontées. Ses oreilles sont courtes et triangulaires, placées haut et peu frangées. Son poil est plus court que chez les autres épagneuls. II est plat sur le corps. La queue est toujours courte et mesure environ 10 cm. Certains sujets naissent anoures ; sinon, le fouet est écourté dès les premiers jours. Sa robe est blanc et orange, blanc et marron, blanc et noir, tricolore ou rouanne.


Aptitudes à la chasse :

On le surnomme la  » bonne à tout faire « . Le plus sportif et le plus rapide des chiens d’arrêt français excelle dans tous les gibiers, à poil ou à plume, et sur tous les terrains, y compris le marais. L’épagneul breton retrouve et rapporte naturellement, se montre très endurant et peut chasser plusieurs jours de suite. C’est un très bon bécassier, et il appartient de ce fait à l’élite des chiens d’arrêt. Pour chasser la bécasse, il faut en effet posséder un nez très fin, un sens de l’initiative et des talents au-dessus de la moyenne.

Alimentation :

Petit, ce n’est pas un grand mangeur. Il faut compter environ 300 g de viande par jour pour la ration ménagère, le double en période de chasse. Pas difficile, ce chien acceptera aussi bien la nourriture industrielle, humide ou sèche.

Éducation


L’épagneul breton est amoureux de son maître et fera tout pour lui faire plaisir. Pas de difficulté donc pour dresser ce chien qui apprend vite, y compris le rapport. Certains sujets peuvent être plus difficiles que d’autres, mais un maître psychologue a vite fait de faire comprendre à son chien ce qu’il attend de lui.

En ville

L’épagneul breton est un excellent compagnon pour un chasseur citadin. Peu encombrant, il est très sociable et s’entend très bien avec les enfants.

Une réflexion sur « L’épagneul breton »

  1. Ration alimentaire de l’Epagneul Breton Adulte (ou autre chien de même poids)
    – Epagneul Breton mâle, entier, 13,2 kg.
    – Très actif, sortie 1 h. à 2 h par jour.
    Voici une ration ménagère que je préfère aux croquettes industrielles parfois « douteuses ».
    L’Epagneul actif et en pleine forme physique mange 600 grammes par jour en 2 repas (8h et 20h.) soit 300 g par repas.
    Viandes : Sanglier et/ou Porc (épaule ou jambon, sans gras) 30% + Poulet 10% + Poisson 10%. Soit 50% de bonnes protéines animales.
    Riz TRES cuit ou pâtes TRES cuites (spaghettis, tortillons…) = 25%
    Légumes congelés ou non TRES cuits (courgettes + haricots verts + carottes en proportion égale) = 20%
    Pain 5%
    L’eau de cuisson du riz et des pâtes est à jeter (amidon). On ne garde qu’une partie du jus de cuisson de la viande et des légumes (plein de vitamines).
    Tous les ingrédients : Viande, Riz, Pâtes et Légumes sont pesés après cuisson et égouttage pour obtenir les pourcentages indiqués (50 + 25 + 20).
    Le sanglier doit être TRES TRES CUIT (1 h 1/2 environ à cause des bactéries). On coupe la viande en dés et on fait bouillir. Idem pour le poulet et le poisson qui peuvent aussi être frits (plus de vitamines).
    On garde 3 litres de bouillon de viande + 3 litres de bouillon de légumes pour le mélange final qui doit être souple et non liquide.
    Pas de sel pour le chien, pas de sucre non plus, pas d’os également qui peuvent être dangereux et provoquer des perforations.
    Je prépare dans un grand bac environ 20 à 30 kg de nourriture « prête à consommer » qui est ensuite mise dans des boîtes alimentaires de 1.5 kg au congélateur.
    Ajouter 1 fois par jour dans sa ration du matin 1 c. à soupe (10 à 12 grammes) d’huile de colza (Vitamine + Omega).
    Une fois par semaine, on donne à l’Epagneul 1 belle sardine à l’huile ou un jaune d’oeuf. Ces petits suppléments sont compris dans le poids de la ration. Quelquefois des « attentions » en sus, comme un peu de pomme, de banane, de poire et même une demi-carotte crue pour les dents… mais avec modération et épisodiquement !
    Ces « repas maison » préparés à l’avance font gagner un temps précieux et sont excellents pour la forme du chien. Il suffit de voir le poil luisant et les crottes bien formées qui sont un indicateur de bonne santé. On en mangerait sans problème (de la ration évidemment!)
    À vos marmites !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

Nombreuses sont les vidéos ou l'ont voit des sangliers se nourrir de toutes sortes de proies. Si souvent il s'agît...

15 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.