Le mouflon, originaire de Corse, a été introduit avec d’abord avec succès dans de nombreuses chasses d’Europe centrale. En France il se trouve maintenant en nombre convenable dans les massifs montagneux tel que les Pyrénées et le massif centrale et généralement sur des hauteur reculées. Résistant mal au chiens courant il ne devrais être chassé uniquement qu’à l’approche.

Caractéristique :

Le Mouflon, ancêtre du mouton domestique, est, malgré un corps assez trapu, d’allure élégante. Les mâles pèsent de 35 à 50 kg et mesurent 75 à 80 centimètres au garrot. Les femelles sont plus légères, 25 à 40 kg. Chez les deux sexes existe un masque facial blanc dont l’étendue varie avec l’âge. Le pelage est court et dense à l’exception du jabot des mâles. Brun Chocolat en hiver, il s’éclaircit en été. En général, une selle blanche apparaît en hiver chez les mâles.

Les cornes poussent sous la forme d’un cornet de kératine brun clair, supporté par le pivot osseux (lui la produit. Chez le mâle, un arrêt de leur croissance marque chaque hiver un sillon ou anneau de croissance. Triangulaires à la base, elles croissent et s’enroulent avec l’âge. Leur croissance est maximale les premières années, jusqu’à 3 ans environ. Elles peuvent atteindre de 0,75 m à 1 m de long. Chez la femelle, la présence de cornes courtes, de 3 à 18 cm, peu recourbées et souvent dissymétriques, n’est pas systématique.

Comportement et reproduction :

Capable d’adapter facilement son régime alimentaire, le mouflon présente une grande aptitude à coloniser des milieux très divers. Il affectionne les moyennes montagnes méridionales. Il recherche les altitudes moyennes, les successions de collines et de grands espaces ouverts, plus ou moins accidentés, peu enneigés en hiver, les sols rocailleux et bien drainés, couverts d’une végétation herbacée ou arbustive. Il utilise les zones boisées pour se protéger de la chaleur et des intempéries et pour se nourrir l’hiver en zones fortement enneigées.

Cette souplesse d’adaptation a facilité la réalisation de nombreuses introductions en Europe.

mouflonLa maturité sexuelle est souvent atteinte dès l’âge d’un an et demi pour les deux sexes. Le rut dure de 6 à 8 semaines, d’octobre à décembre. II n’y a qu’un rut par an. La compétition entre les mâles, ou béliers, donne lieu à combats spectaculaires, rarement dangereux. La gestation dure approximativement 5 mois. La mise bas a lieu de mars à mai. La femelle, ou mouflonne, n’a qu’un seul agneau qui se tient debout dès la naissance et fait preuve d’une grande vitalité dès les premières heures.

Le mouflon est un animal sociable. En règle générale, en dehors du rut, les mâles adultes et les femelles adultes accompagnées des jeunes vivent séparés au sein de groupes de taille variable suivant les saisons et les populations.

Alimentation :

Son alimentation est très variée. La ration de base est toutefois composée de plantes herbacées, notamment des graminées. La consommation d’autres végétaux (arbustes, arbrisseaux, voire fruits) pallie la faible appétence ou l’inaccessibilité provisoire (enneigement par exemple) des herbacées, ou favorise la diversification qualitative de l’alimentation.

 

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici