Actualité de la Chasse Armes et équipements Reportage France 2 sur les armes : la télévision russe n’aurait pas...

Voilà plus de 3 mois que tous les médias du monde ont les yeux braqués sur l’Ukraine et la Russie où la propagande n’a semble-t-il jamais été aussi forte que depuis un demi-siècle.

En effet, l’ensemble de médias russes apparait totalement muselé et surtout véhicule une propagande sur le soi-disant ennemi « nazi » ukrainien absolument grotesque, vu de l’extérieur tout du moins.

Hier soir, France 2 a diffusé un nouvel épisode inédit de son émission « Envoyé Spécial » présenté par Elise Lucet intitulé « Jamais sans mon arme ». Forcément on tendait le dos et on se doutait que la chaîne publique pas franchement amie avec le monde de la chasse risquait de verser dans l’ignorance. Ce fut finalement dans l’absurde, pire dans la propagande anti-arme et anti-chasse.



Ce grotesque reportage téléguidé, parti pris et mal documenté nous a fait faire des bonds sur notre canapé, les amis. Un mauvais (inexistant même) état des lieux sur les différentes catégories d’armes à feu en circulation et leurs méthodes d’acquisition n’ont d’emblée pas permis de faire le distinguo entre les porteurs, et c’était le but recherché.

Ainsi tout au long de ce reportage, France 2 a pu mettre dans le même panier les détraqués mentaux, les chasseurs, les licenciés dans les clubs de tirs ou encore les porteurs de permis B. Revenant sur la tuerie de l’année dernière dans une scierie des Cévennes ou en prenant en exemple de simples collectionneurs, la chaine publique a insidieusement crée une atmosphère anxiogène et en a profité pour glisser régulièrement le mot « chasseur » qui n’avait strictement aucun lien avec le sujet. Ou l’art de casser du sucre juste pour le plaisir et d’associer les chasseurs à de dangereux criminels.

Mais ce n’est pas tout, nous avons eu droit en fin d’émission à une interview de Laurent Nunez, devenu « Coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme », qui va alors finir de nous achever. En voyant l’homme, ancien secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’intérieur, on a cru qu’il allait nous parler du nombre faramineux d’armes qui circulent dans les cités, des attentats islamistes sanglants de ces dernières années afin de contre-balancer avec les violents chasseurs armés de calibre 12… C’était sans compter sur l’une des pires langues de bois jamais entendue sur le sujet.

Sans honte, Laurent Nunez va alors totalement éluder la question des armes dans les cités et les attentats perpétrés sur notre sol à la Kalachnikov, pour ne parler qu’exclusivement de l’ultra droite qu’il considère comme une menace extrêmement grave et potentielle dans le pays. Selon cet homme du renseignement, des individus d’ultra droite seraient armés et pourraient potentiellement déclencher une guerre raciale dans notre pays. Sans minorer ce problème, cela n’aurait échappé à personne normalement constitué, que la soi-disant ultra droite dont parle Laurent Nunez est à des années lumières d’avoir commis les atrocités de ces 7 dernières années en France.



Le mot « honte » n’est pas assez fort, nous avons vu là un reportage politique, de propagande, orienté, pour masquer la réalité de notre pays et stigmatiser des millions d’honnêtes gens, qu’ils soient chasseurs ou tireurs sportifs.

Gageons que de nombreuses associations sportives et de chasse ne manqueront pas d’y aller de leur courrier et de leur communiqué de presse pour s’indigner elles aussi.

Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).