VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Résultat du sondage : Pour ou contre le retour de la chevrotine à la chasse?

Il y une semaine, nous avons proposé un sondage sur Chasse Passion suite aux différents projets d’arrêtés pour autoriser l’utilisation de la chevrotine à la chasse dans certains départements et sous certaines conditions.

Alvis audio spéciale chasse

Si au début, les réponses étaient assez partagées, le résultat final de ce sondage est sans appel :

Sur 2651 personnes qui ont exprimé leur avis, 1772 sont pour le retour de la chevrotine à la chasse, et 879 ont annoncé être contre.


Il s’agit bien évidemment d’un sondage sur un échantillon des lecteurs de Chasse Passion et il faudrait une enquête à grande échelle pour vérifier si cette tendance représente à 100% l’avis de tous les chasseurs de France.

Les consultations publiques en cours permettront de définir si oui ou non, l’utilisation de la chevrotine sera autorisée dans les prochains mois dans les départements concernés. Si les résultats devaient être positifs, il semble que tout soit réuni pour que la chevrotine puisse faire son retour à la chasse dans toute la France par la suite.

28 réflexions sur « Résultat du sondage : Pour ou contre le retour de la chevrotine à la chasse? »

  1. Le raisonnement des pro chevrotines est incohérent
    Ils comparent d’un côté la portée d’une munition et de l’autre la portée d’un rebond!!
    Deja quand on tire, avec n’importe quelle munition on fait tir fichant ( a moins que les prochevrotines ne respecte pas ?
    En cas de rebond si exceptionnellement une balle rebondit elle n’est pas plus dangereuse qu’un rebondde chevrotine qui a déjà 7 à 9 fois plus de rebonds possible
    Mais j’ai bien compris, il suffit de tirer sans tir fichant, juste il ne faut pas qu’il y ait du monde dans un rayon de 200m pour le rebond et beaucoup plus pour la portée
    En effet pas de danger
    Moi je n’irai dans aucune chasse qui autorise la chevrotine
    Il suffit d’appendre à tirer juste c’est tout

  2. Etude de dangerosité des munitions de type chevrotine.
    Rapport d’étape.
    Etude collective effectuée par l’ANCGG, l’ADCGG28, l’ADCGG22.
    Afin d’évaluer les risques de ricochets liés à la chevrotine, l’ANCGG a lancé deux expérimentations :
     Une étude des différents types de ricochets dans les plans horizontaux et verticaux avec de la chevrotine 21 graines.
     Une étude comparative entre 3 types de munitions : chevrotines, balles de fusil lisse, balle de carabine.
    Ces études ont nécessité de nombreux essais préalables pour définir une méthodologie rigoureuse, réduire le nombre de paramètres et recueillir des résultats objectifs.
    Résumé
    Les différents tests décrits ci-dessous confirment la dangerosité des chevrotines en matière de ricochets.
    Les résultats sont inquiétants :
    – Plus de 50% des projectiles ricochent lors d’un tir effectué pourtant à distance très modérée.
    – La déviation latérale moyenne, lorsqu’elle est observée, est considérable : 43°.
    – La déviation maximale observée est de 72° par rapport à l’axe du tir.
    – Le respect de l’angle de tir de 30°par rapport à ses voisins, considéré comme une norme,
    n’est plus à même de garantir une sécurité minimale.
    – Le risque de ricochets est naturellement multiplié par le nombre de projectiles, soit un facteur
    20.
    Ce constat sévère n’occulte pas les risques de ricochets observés avec les balles de fusil lisse. Ces tests ont permis de vérifier à nouveau qu’en matière de ricochets, l’arme rayée constitue, de loin, la munition la plus sure
    Il n ‘en reste pas moins que, des types de 3 munitions testées, les chevrotines apparaissent comme les munitions les plus dangereuses pour l’homme.
    L’ANCCG poursuivra ces tests sur les 3 types de munitions pour préciser les différents facteurs de dangerosité. Elle souhaite en effet déterminer les conditions d’emploi optimales des munitions à balle unique et contribuer à sécuriser encore plus une activité de loisirs qui a su réduire constamment au fil des années les accidents dus à l’arme à feu.
    Etude chevrotines ANCGG Fevrier 2014 Page 1

    Dispersion naturelle des chevrotines
    Une première étude a consisté à mesurer la dispersion naturelle d’un tir de chevrotines en fonction du type de canon et de la distance.
    Protocole
    Les distances retenues ont été de 10, 15, 20, 25 et 30 mètres
    Les canons ont été testés en position : lisse, 1⁄4 , 1⁄2 , 3⁄4 et full choke
    Afin de palier l’imprécision naturelle du tireur, des organes de visée d’un fusil de chasse et le comportement du canon, les tirs ont été effectués sur une cible blanche sans viser particulièrement un point précis. Le centre de la gerbe est alors déterminé a posteriori d’après le nuage d’impacts.

  3. Donc les esprits étroits ( a priori traiter d’esprit étroit ceux qui ne sont pas de votre avis EST LA UN VRAI SIGNE D’ETROITESSE D’ESPRIT!!) répondent:

    Tous les essais montrent que les balles de fusil et qui plus est la chevrotine lente ont une tendance au rebond bien supérieure aux balles de carabines très rapides.
    Par contre on note bien dans votre discours que vous considérez que la chevrotine n’est pas dangereuse après 200 m, donc allons tirons pas fichant ( c’est bien ce que vous dites).
    Ce que je comprends c’est que vous ne maîtrisez pas une arme comme une carabine ( faiblesse physique ou manque d’intelligence) et que étant certainement un mauvais tireur vous pensez que ça s’arrangera avec cette dangereuse chevrotine ( on se demande d’ailleurs pourquoi elle a été interdite, un oubli des autorités de vous avoir consulté sans doute).
    Alors utilisez cette munition dangereuse et on en reparle en fin de saison.
    Moi en tout cas je ne chasserai pas à côté de meurtriers en puissance.

    Rapport d’étape.
    Etude collective effectuée par l’ANCGG, l’ADCGG28, l’ADCGG22.
    Afin d’évaluer les risques de ricochets liés à la chevrotine, l’ANCGG a lancé deux expérimentations :
     Une étude des différents types de ricochets dans les plans horizontaux et verticaux avec de la chevrotine 21 graines.
     Une étude comparative entre 3 types de munitions : chevrotines, balles de fusil lisse, balle de carabine.
    Ces études ont nécessité de nombreux essais préalables pour définir une méthodologie rigoureuse, réduire le nombre de paramètres et recueillir des résultats objectifs.
    Résumé
    Les différents tests décrits ci-dessous confirment la dangerosité des chevrotines en matière de ricochets.
    Les résultats sont inquiétants :
    – Plus de 50% des projectiles ricochent lors d’un tir effectué pourtant à distance très modérée.
    – La déviation latérale moyenne, lorsqu’elle est observée, est considérable : 43°.
    – La déviation maximale observée est de 72° par rapport à l’axe du tir.
    – Le respect de l’angle de tir de 30°par rapport à ses voisins, considéré comme une norme,
    n’est plus à même de garantir une sécurité minimale.
    – Le risque de ricochets est naturellement multiplié par le nombre de projectiles, soit un facteur
    20.
    Ce constat sévère n’occulte pas les risques de ricochets observés avec les balles de fusil lisse. Ces tests ont permis de vérifier à nouveau qu’en matière de ricochets, l’arme rayée constitue, de loin, la munition la plus sure
    Il n ‘en reste pas moins que, des types de 3 munitions testées, les chevrotines apparaissent comme les munitions les plus dangereuses pour l’homme.
    L’ANCCG poursuivra ces tests sur les 3 types de munitions pour préciser les différents facteurs de dangerosité. Elle souhaite en effet déterminer les conditions d’emploi optimales des munitions à balle unique et contribuer à sécuriser encore plus une activité de loisirs qui a su réduire constamment au fil des années les accidents dus à l’arme à feu.

    1. Vous extrapolez les paroles de ce monsieur …certainement parce que vous utiliser une carabine à la chasse.
      Dire qu’une chevrotine ricoche plus qu’une balle lancée à 850m/s et sans doute aucun doute vrai.
      Le ricoché d’une chevrotine sera mortel à quelle distance comparé à celui de votre arme de guerre ?
      Mais quand la chevrotine perds toute sa puissance à environ 200 mètres …votre balle de 30/06 , 7×64 ou 300 wm sera proche de sa DRO et sera capable de tuer à plus d’un kilomètre !
      Excusez du peu ….

  4. Réponse à Louis Taglafiero; Pas d’accord avec vous
    1/ une chevrotine ayant au minimum 9 grains, cela fait 9 fois plus de ricochets possibles qu’avec une balle, donc en théorie 9 fois plus de risques d’accidents
    2/d’accord, les chevrotines sont faites pour tirer près, mais combien d’animaux blessés parce qu’ils ont été tirés de trop loin (40 ou 50 m) alors qu’ils auraient été séchés net – ou carrément manqués-avec une balle
    3/Rien n’empèche un ancien tireur de chevrotines de tirer à balles avec son fusil. L’argument de ventes de carabines ne tient pas.

  5. A quand le premier accident avec cette munition dangereuse? Et qui sera responsable d’avoir réutiliser ce danger?

    Pourquoi certains messages ne sont pas publiés?

    1. Bonjour ,
      Il est évident qu’un calibre 7mm qui peut tuer à plus d’un kilomètre et sans aucun doute nettement moins dangereux qu’une chevrotine 15 grains qui au delà de 200 mètres n’a plus guère de puissance ….restez sérieux deux minutes ou aller prendre des cours de balistique!
      Quant aux ricochets on a vu ces dernières années ce que ça peut donner avec les calibres de grande Chasse utilisés en France .
      Enfin, sur les blessures infligées aux animaux cela relève aussi du bon sens…au delà de 30/40 mètres ne pas tirer…les balles mal placées blessent aussi !
      Pour conclure, les chasseurs corses utilisent la chevrotine il faudrait peut être se pencher sur les accidents dans l’île avec cette munition afin d’éclairer les esprits étroits ….

    2. Quand je vois un youtubeur lâcher deux balles sur un cerf que l on ne voit même pas sur la vidéo sur un territoire plat comme la main , je m interroge sur la sécurité
      La chevrotine est autorisée dans les Landes et il y a zéro accident.les carabines ne devraient être autorisées que depuis un mirador pour être sûr de faire un tir fichant.etant lecteur d arme de chasse,une fédé avait fait une étude et de mémoire 80% des balles ricochaient que ce soit fusil ou carabines .chassant le chevreuil les piqueurs refusent les chasseurs équipés de carabines.On les tire au plomb 1 a maxi 30m et on ne blessé pas sauf quand un chasseur habituel de sanglier vient et tire a des distances farfelues se croyant toujours équipé de sa carabine.

  6. Avant de vouloir la réintroduire, est ce que l’on s’est posé la question de savoir pourquoi la chevrotine avait été interdite ?
    Pouvoir létal moindre qu’une balle. distance de tir efficace bien inférieur à une balle. dangerosité bien plus importante qu’une balle: au moins 9 fois plus de risques de ricochets… Alors ?

    1. Une autre question:
      Y avait il plus d’accident avec les chevrotines ??
      Les chevrotines sont faites pour tirer pré, c’est-à-dire une vingtaine de mètres maximum et en tir flêchant.
      Et en suppriment les chevrotines ça a fait vendre des carabines, c’est surtout ça qui était prévu.

  7. Completement pour. Il faut vraiment avoir zero connaissance en balistique pour etre contre. Les chevrotines ont énormement évolué. Pour ne chasser quasiment qu avec ça en Corse, on vois rarement repartir un sanglier qui a pris une chevrotine.

  8. Une balle c’est déjà dangereux, alors 12 balles en même temps qui plus est s’écartent à partir de 5 mètres, trop dangereux, il y aura des accidents, cet gâté aux conséquences de ceux qui auront tiré.

  9. La balistique de la chevrotine avec l’interdiction du plomb ça donne quoi ?
    C’est discutable avec du plomb mais ensuite il serait intéressant d’avoir une étude balistique sur le sujet et j’ai bien peur que les critères traditionnels de la chevrotine soient complètement modifiées .
    Pour le reste des munitions et en particulier pour le lièvre je pense qu’ont va se retrouver dans le même dilemme mais c’est le but car même en cherchant bien le risque de trouver de la grenaille dans le terreau de la forêt est presque nul
    L’administration européenne est sensible au chuchotement de couloirs : si le gain écologique est incertain l’impact sur la chasse populaire par contre va être important

    1. C’est sur qu’à faible distance 25/30 mètres c’est bon au delà trop de risques pour de blesser le sanglier parce que la gerbe est très large et surtout il faut pas oublier les chiens derrière il y aura toujours des personnes qui tire même si les chiens sont à 10 mètre derrière et la je donne pas chère pour les chiens et faut pas croire ça ricoche autant et même si vous respectez les angles de tir et Vu en plus qu’il y a des personnes qui déjà ne respecte pas ces angles il risque d avoir des problème .moi je suis contre et je pense aussi à mes chiens.

    2. L’Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier a déjà fait une étude balistique sur la chevrotine !
      Bien évidemment, elle est calamiteuse pour cette munition, mais régulièrement son utilisation est remise sur le tapis par les flingueurs mais pas par les chasseurs. Donc pourquoi un site tel que le vôtre en remet une couche ?
      L’éthique, c’est bien d’en parler, mais il serait peut-être temps d’en appliquer quelques règles, non ?

  10. C’est du n’importe quoi le retour à la chevrotine, quand on en connaît les dangers. Peu de chasseurs respectent la sécurité avec le tir à plombs un peu plus pour le tir à balles. Je rappelle également que l’usage du plomb n’est pas autorisé dans les zones humides il en sera de même partout d’ici quelques années. Alors non pas de chevrotine.

    1. Bonjour,
      A ma connaissance des personnes qui ont été touché par des chevrotines j’en connais, des personnes qui ont été touchés par des balles j’en connais qu’une. Les autres sont toutes décédés !!
      A méditer….

    1. Sauf qu’une balle ricoche très rarement surtout sur l’eau, la chevrotine incontrôlable à chaque fois, en tout cas moi je n’irai pas chasser ou on utilise de la chevrotine

    1. Bonjour,
      A ma connaissance des personnes qui ont été touché par des chevrotines j’en connais, des personnes qui ont été touchés par des balles j’en connais qu’une. Les autres sont toutes décédés !!
      A méditer….

  11. Chasseur belge de 67ans, j’ai connu par mon grand-père le furetage d’après saison . Après la chasse à la chevrotine le chevreuil impacté cherchant la quiétude pour se refaire était soumis au stress hebdomadaire du furetage. A l’impact, le chevreuil hors distance ( portée efficace chevrotine : 30 m s’il prend toute le verbe !) Le tir à balle (et je recommande encore 9,3×74 R,9,3×64 ! 18grammes excellents dans le taillis ! Des balles qui disent : Stop ! Bonne Chasse ! Verrat sauvage (!) belge 164 kg vidé ! 2balles arrière poumons = stop sur 5m plein galop ! Bonne chasse !

  12. C’est une honte nous revenons autant du Moyen Âge pour blesser le gibier rien de tel déjà on est sanglier emmène des balles de 300 alors qu’est-ce que ça va être avec de la chevrotine

  13. Chacun prend son plaisir et son loisir ou il veut les antis tous doivent beaucoup s ennuyer nous c est la nature et la chasse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

Nombreuses sont les vidéos ou l'ont voit des sangliers se nourrir de toutes sortes de proies. Si souvent il s'agît...

15 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

You may choose to prevent this website from aggregating and analyzing the actions you take here. Doing so will protect your privacy, but will also prevent the owner from learning from your actions and creating a better experience for you and other users.