VOTRE NOM D'UTILISATEUR

VOTRE EMAIL




J'ai déjà un compte
Chasse Passion
Nom d'utilisateur

Mot de passe

Mot de passe oublié

Je n'ai pas encore de compte



Accédez au meilleur de Chasse Passion en vous inscrivant gratuitement en quelques clics


MOT DE PASSE PERDU
VOTRE EMAIL



A bientot
 

Alcool à la chasse : tous les dépistages ont été négatifs dans l’une des plus grandes Fédérations de chasseurs

véhicule OFB

Depuis le mois de septembre 2023, le décret concernant « l’état d’ivresse manifeste » à la chasse a été mis en application par les autorités. Plus pour satisfaire les écologistes radicaux que pour améliorer la sécurité à la chasse, cette mesure démontre tout son côté cosmétique depuis plusieurs mois car les contrôles se succèdent mais les verbalisations sont infiniment rares.

Alvis audio spéciale chasse

Pas de contrôles positifs dans l’une des plus grandes Fédérations de chasse de France.

En Gironde, les journalistes de France Bleu ont décidé de se rendre dans une battue au renard pour tâter le terrain et tenter de savoir si des chasseurs ont déjà été verbalisés pour avoir été alcoolisé en action de chasse.

Certains parmi les plus anciens confirment qu’autrefois, la société n’était pas la même et qu’il pouvait y avoir des abus mais que dans la chasse moderne, l’alcool n’avait pas sa place. Voilà des dizaines d’années que ces comportements sont bannis par les chasseurs sans qu’aucune loi n’ait été promulguée avant.


D’autres chasseurs pestent contre ce décret sur « l’état d’ivresse manifeste » à la chasse qui fait passer le monde cynégétique pour un monde d’alcooliques. Ces derniers se consolent grâce au fait que les rares brebis galeuses qui s’alcoolisent malgré tout pourront désormais être lourdement sanctionnées.

Pour le moment, en Gironde, les autorités doivent bien avouer que les contrôles n’ont pour l’instant pas permis de relever d’infractions.

Si les agents de l’OFB interrogés par les journalistes semblent désintéressés par la procédure, les gendarmes ont expliqué avoir mené une cinquantaine de contrôles surprises en 2023. Quelques infractions pour non présentation du permis de chasse ou pour des armes pas encore inscrites sur le SIA ont bien été relevées mais aucun dépistage concernant l’alcool n’est revenu positif.

L’accent est déjà mis sur la sécurité depuis longtemps par les chasseurs qui n’ont pas attendu le législateur.

La sécurité à la chasse est un sujet qui a été pris à bras le corps par les Fédérations du niveau départemental jusqu’au niveau national. La pratique de la chasse a énormément évolué depuis quelques décennies et chaque année apporte son lot de nouveautés.


C’est parce que les chasseurs n’ont pas attendu les écologistes ni le gouvernement pour passer à l’action en ce qui concerne la sécurité que le nombre d’accidents de chasse a atteint un niveau historiquement bas ces dernières années.

Même si les anti-chasse essaient toujours de faire passer les chasseurs pour des alcooliques sanguinaires et ont même réussi à faire passer une loi en ce sens, les faits prouvent bien qu’on est loin des clichés avancés, à tel point que les agents responsables des contrôles commencent à se dire qu’il ne sert pas à grand chose de perdre du temps sur ce dossier.

Du côté des chasseurs, si le décret peut faire mal à l’égo, la majorité d’entre eux salue finalement le fait qu’il n’y a plus de débats sur l’alcool à la chasse et que si quelques exceptions ne veulent pas jouer le jeu, ils tomberont sous le coup de la justice.

6 réflexions sur « Alcool à la chasse : tous les dépistages ont été négatifs dans l’une des plus grandes Fédérations de chasseurs »

  1. Il est plus facile de contrôler des chasseurs que d’arrêter les vandales qui incendient les pavillons ou détruisent les miradors. Quand aux dealers ou trafiquants en tout genre ce n’est pas leur mission…..Merci au gendarme et à l’OFB toujours prompt à verbaliser les honnêtes gens. Pauvre France

  2. Les cowboys de l’OFB prompts à sortir le carnet et le stylo et à verbaliser pour des peccadilles (ex. panneau chasse en cours mal positionné) n’auront pas eu à sanctionner les chasseurs pour la bouteille et le pinard dont nos détracteurs nous accusent allègrement. Ils devront imaginer d’autres motifs pour attaquer la chasse.

  3. Dans votre article vous parlez
    d infraction pour non inscription des armes sur le sia lors de contrôle en 2023 il n’y a pas d infraction puisque le sia n était obligatoire qu à partir de 2024 prolongé jusqu’au 31 déc 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DERNIÈRES VIDÉOS CHASSE PASSION

Actualités de la chasse

Cam1071

Vidéos de chasse

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

[Vidéo] Une chèvre défend son petit face à un sanglier

Nombreuses sont les vidéos ou l'ont voit des sangliers se nourrir de toutes sortes de proies. Si souvent il s'agît...

15 avril 2024 Aucun commentaire

Petites annonces

×

Vous pouvez vous opposer au suivi de votre navigation sur ce site web. Cela protégera votre vie privée, mais empêchera également le propriétaire d'apprendre de vos actions et de créer une meilleure expérience pour vous et les autres utilisateurs.